FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Stanley Matthews

Stanley-Matthews-1-.jpg

Stanley Matthews

 

Sir Stanley Matthews

Né le 1er février 1915 à Hanley (ANG)

décédé le 23 février 2000 à Stoke-on-Trent (ANG)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4851450_201505250042828.png Anglais, ailier droit, 1m74

Surnom: The wizard of the dribbles (le magicien des dribbles)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4851450_201505250042828.png 54 sélections, 12 buts

(Matchs amicaux: 24 sélections, 6 buts)

(British Home Championship: 23 sélections, 6 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 4 sélections)

(Coupe du Monde: 3 sélections)

 

1ère sélection : le 29 septembre 1934 contre le Pays de Galles (4-0)

Dernière sélection : le 15 mai 1957 contre le Danemark (4-1)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4851450_201505250042828.png Sélection des écoles anglaises: 1 sélection
https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4851450_201505250042828.png
 Sélection de Football League: 13 sélections, 2 buts

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4851450_201505250042828.png Sélection anglaise durant la guerre: 29 sélections, 2 buts

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5505958_201602271647672.png 2 sélections

 

1932/47 Stoke City (ANG) 289 matchs, 57 buts

(Championnat d'Angleterre: 242 matchs, 50 buts)

(Championnat d'Angleterre de D2: 17 matchs, 1 but)

(Coupe d'Angleterre: 30 matchs, 6 buts)

1947/61 Blackpool (ANG)

(Championnat d'Angleterre: 379 matchs, 17 buts)

(Coupe d'Angleterre: 49 matchs, 1 but

1961/65 Stoke City (ANG) 66 matchs, 5 buts

(Championnat d'Angleterre: 10 matchs)

(Championnat d'Angleterre de D2: 49 matchs, 3 buts)

(Coupe d'Angleterre: 7 matchs, 2 buts)

 

Le talent de Stanley Matthews, balle au pied se résume aux surnoms qu'il s'est vu attribués : "Le sorcier du dribble" et "le magicien". En effet, il a la réputation d'avoir été l'un des plus fins dribbleurs de l'histoire du football. Le fait qu'il ne buvait jamais d'alcool et qu'il n' pas fumé la moindre cigarette de son existence l'aida à évoluer au plus haut niveau jusqu'à l'âge de 50 ans (devenant le plus vieux du championnat anglais). Végétarien, il observait en plus chaque lundi une journée de jeûne pour mettre son organisme au repos. Même s’il n’a disputé que trois matches de phase finale de Coupe du monde dans sa carrière, le culte que voue l’Angleterre à Sir Stanley Matthews dépasse le cadre de l’objectivité et semble pour le néophyte quelque peu suspect. Ceux qui ne découvrent sa légende qu’aujourd’hui constatent qu'il subsiste très peu d’images nettes des dribbles du Magicien. Son nom ne figure qu'en filigrane dans les manuels relatant l’histoire des épreuves majeures du foot, la Coupe du Monde et la Coupe d’Europe des Clubs champions. https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_7542121_201801161339481.jpgEnfin, son palmarès tient sur une seule ligne, la Cup conquise avec un club obscur, le Blackpool FC. Né en 1915 à Hanley, dans le Staffordshire, l’Anglais est surtout éduqué par son père, Jack, barbier et champion de boxe local. De lui, il apprend les valeurs d’effort, de combat et de dépassement de soi. Le jeune joueur s'exerce d'abord avec l'équipe réserve de Stoke avant de jouer son tout premier match professionnel le 19 mars 1932 contre Enterrez au Gigg Lane ; les "Potters" l'emportent sur le score de 1 à 0. Entre 1932 et 1947, Matthews foule près de 260 fois les pelouses du royaume, et plante une cinquantaine de buts. Consécration, à 19 ans, il est sélectionné pour la première fois en équipe d'Angleterre. Il rejoint ensuite Blackpool et remporte son seul trophée majeur: une coupe d'Angleterre en 1963. En finale, alors qu'ils perdent largement 3 buts à 1 devant Bolton, il rentre dans l'histoire. Sous les yeux des 100 000 spectateurs de Wembley éberlués, il fait exploser la rencontre, donne quelques passes décisives, et une demi-heure plus tard, Blackpool s'impose 4 buts à 3. Véritable idole, il revient à Stoke en 1963, en seconde division. Stanley Matthews joue son dernier match le 6 Février 1965 à l'âge de 50 ans. Après tout de même plus de 30 ans de carrière, malgré l'arrêt pendant la seconde guerre mondiale, il aura joué plus de 700 matchs officiels. Étonnant footballeur, Stanley Matthews n'avait pas son pareil pour captiver les foules. Blackpool FC, modeste formation où il évolue en 1950-1951, reste ainsi le seul club de l'histoire du Championnat anglais à avoir attiré plus d'un million de spectateurs en déplacement sur une saison ! Stanley Matthews est un footballeur en noir et blanc. Un héros des temps où le football vivait sans caméras, où les légendes étaient façonnées à l’écrit. Le dithyrambisme des chroniqueurs de l’époque faisant foi, il est inutile de rechercher des points de comparaison avec des joueurs plus contemporains. Jusqu'à l'âge de 55 ans, il prend part à quelques matchs de championnat pour aider ses joueurs. Son jubilé, le 28 avril 1965, compte parmi les plus célèbres du genre, avec des grands noms du football telle que Ferenc Puskas, Lev Yachine ou encore Alfredo Di Stefano. Matthews aura également eu une brève carrière d'entraîneur sur le banc du Port Vale FC, le club rival de Stoke, en 1967. Il a également beaucoup entraîné à l'étranger, surtout en Afrique du Sud, alors en situation d'apartheid. Il s'y était rendu pour la première fois en 1955 et y retournait souvent. En 1975, il crée une équipe de jeunes joueurs noirs, appelés les "Stan's Men", originaires de Soweto, le township de Johannesburg. Il les emmène même en tournée au Brésil, où ils ont le privilège de rencontrer Pelé. Un an après être devenu le premier Ballon d'or de l'histoire, en 1957, il devenait également le premier footballeur anobli par la reine Elizabeth II. Il décède à l'âge de 85 ans à Stoke-on-trent où environ 100 000 personnes accompagne le cortège funèbre jusqu'à sa dernière demeure. Ses cendres sont enterrées sous le rond central du stade de Stoke, qu'il avait inauguré en 1997. Quelque temps après, une statue à son effigie est dressée au cœur de sa cité natale.

 

PALMARÈS


Vainqueur du British Home Championship en 1935, 1938, 1939, 1947, 1948, 1950, 1952, 1954 et 1955 (Angleterre)

Vice-Champion d’Angleterre en 1956 (Blackpool)

Vainqueur de la Coupe d’Angleterre en 1953 (Blackpool)

Finaliste de la Coupe d’Angleterre en 1948 et 1951 (Blackpool)

Champion d’Angleterre de D2 en 1933 et 1963 (Stoke City)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Ballon d’Or en 1956

Élu footballeur de l’année FWA en Angleterre en 1948 et 1963

Nommé parmi les 100 légendes de la Football League

Ordre du mérite de la FIFA en 1992

Nommé Commandeur de l'Ordre de l'empire britannique en 1957

À reçu l'insigne de Knight Bachelor en 1965

Intronisé au Hall of Fame du football anglais en 2002

Intronisé au Hall of Fame de Blackpool FC en 2006

 

DIVERS


- Matthews, qui a affirmé qu'il avait pris sa retraite "trop tôt", jouera quelques matchs avec le club maltais d'Hibernians à l'âge de 55 ans.

 

VIDÉO




21/12/2014
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 981 autres membres