Football-the-story, les légendes du foot

Football-the-story, les légendes du foot

Daniel Bertoni

Daniel Bertoni.jpg
Photo: ©DR

 

Daniel Bertoni

 

Ricardo Daniel Bertoni

Né le 14 mars 1955 à Bahia Blanca (ARG)

 Argentin, Ailier droit, 1m79

Surnom: "Petete"

 

 31 sélections, 12 buts

(Matchs amicaux: 19 sélections, 8 buts)

(Coupe du Monde: 11 sélections, 4 buts)

(Copa Carlos Dittborn: 1 sélection)

 

1ère sélection : le 7 novembre 1974 contre le Chili (2-0)

Dernière sélection : le 2 juillet 1982 contre le Brésil (1-3)

 

1971/72 Quilmes (ARG) 30 matchs, 12 buts
1973/77 Independiente (ARG) 179 matchs, 80 buts
1978/80 Seville FC (ESP) 71 matchs, 30 buts
(Championnat d'Espagne: 57 matchs, 24 buts)
(Coupe d'Espagne: 14 matchs, 6 buts)
1980/84 Fiorentina (ITA) 123 matchs, 31 buts
(Championnat d'Italie: 97 matchs, 27 buts)
(Coupe d'Italie: 24 matchs, 3 buts)
(Coupe de l'UEFA: 2 matchs, 1 but)
1984/86 SSC Naples (ITA) 63 matchs, 18 buts
(Championnat d'Italie: 53 matchs, 14 buts)
(Coupe d'Italie: 10 matchs, 4 buts)
1986/87 Udinese (ITA) 20 matchs, 1 but

 

Ailier droit de l'Argentine championne du Monde en 1978, Daniel Bertoni a formé avec Ricardo Bochini l'un des duos les plus mémorables de l'Independiente, avant de côtoyer Diego Maradona sous le maillot du grand Napoli à la fin des années 1980.

 

Rapide et précis devant le but, il démontre des qualités techniques et physiques assez remarquable. Formé à Quilmes, non loin de Buenos Aires, il rejoint Avellaneda et signe chez les géants de l'Independiente. Aux côtés d'El Bocha, son ami d'enfance que sa famille a gentiment accueilli durant sa jeunesse, les deux idoles des "Diablos Rojos" sont au centre des conquêtes du club. Ricardo organise le jeu, Daniel l’accélère sur son aile droite, n’hésitant pas à repiquer au centre pour combiner avec celui qui a convaincu les dirigeants d’Independiente de le recruter. Souvent décisifs, ils remportent ensemble un titre de champion, trois Copa Libertadores et une coupe Intercontinentale, une victoire 1 but à 0 face à la Juventus de Dino Zoff. Sélectionné avec l’Albiceleste de César Menotti pour le Mondial 78 à domicile, le bellâtre argentin est promis à jouer les doublures de René Houseman. Malgré son statut de remplaçant, il offre une victoire lors de la première rencontre face à la Hongrie et parvient à convaincre son coach de le titulariser pour la suite de la compétition jusqu’à la finale. C'est lui qui scelle le premier triomphe argentin en Coupe du Monde face aux Pays-Bas en plantant le troisième et dernier but, pour porter le score final à 3 buts à 1 dans un Monumental en transe. Pour le Mundial de 1982 en Espagne, il réédite son exploit en inscrivant deux nouveaux buts pour l'Albiceleste. La suite de sa carrière le mène en Espagne au Séville FC et dans son pays d'origine en Italie à la Fiorentina et Naples notamment, où il ne gagne pas grand chose malgré quelques exploits auprès de numéros dix exceptionnels comme Diego Maradona ou Giancarlo Antognoni. À son retour d'Europe en Argentine en 1987 après la relégation de l’Udinese, l'ailier rêve de retrouver son club de toujours. Aucune offre concrète n'est faite. Il est même à à deux doigts de signer pour le Racing Club, le grand rival d’Avellaneda. Il préfère refuser et raccrocher les crampons à l'âge de 32 ans, et par ce geste, révèle son statut de légende aux yeux des hinchas d’Independiente.

 

PALMARÈS

 

Vainqueur de la Coupe du Monde en 1978 (Argentine)

Vainqueur de la Copa Carlos Dittborn en 1974 (Argentine)

Vainqueur de la Copa Libertadores en 1973, 1974 et 1975 (Independiente)

Vainqueur de la Coupe intercontinentale en 1973 (Independiente)

Finaliste de la Coupe intercontinentale en 1974 (Independiente)

Vainqueur de la Copa Interamericana en 1973, 1974 et 1976 (Independiente)

Champion d’Argentine en 1977 (Nac.) et 1978 (Nac.) (Independiente)

Vice-champion d’Argentine en 1977 (Met.) (Independiente)

Vice-champion d'Italie en 1982 (Fiorentina)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES

 

Nommé dans l'équipe type du tournoi de la Coupe du monde 1978

Intronisé au Hall of Fame de la Fiorentina en 2018



04/11/2022
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1212 autres membres