Gabriele Oriali - Les meilleurs joueurs de l'histoire du football

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Gabriele Oriali

Gabriele Oriali.jpg
Gabriele Oriali

 

Gabriele Oriali

Né le 25 novembre 1952 à Côme (ITA)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png Italien, Milieu défensif, 1m76

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png 28 sélections, 1 but

(Matchs amicaux: 12 sélections, 1 but)

(Qualif Coupe du Monde: 5 sélections)

(Coupe du Monde: 5 sélections)

(Qualif Euro: 3 sélections)

(Euro: 3 sélections)

 

1ère sélection : le 21 décembre 1978 contre l'Espagne (1-0)

Dernière sélection : le 29 mai 1983 contre la Suède (0-2)

 

1970/83 Inter Milan (ITA) 392 matchs, 43 buts
(Championnat d'Italie: 277 matchs, 33 buts)
(Coupe d'Italie: 70 matchs, 8 buts)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 12 matchs)
(Coupe UEFA: 33 matchs, 2 buts)
1983/87 Fiorentina (ITA) 139 matchs, 12 buts
(Championnat d'Italie: 105 matchs, 7 buts)
(Coupe d'Italie: 28 matchs, 5 buts)
(Coupe UEFA: 6 matchs)
 
"Una vita da mediano", chantait et chante encore l’Interiste Ligabue. Peu nombreux sont les joueurs qui peuvent se targuer d’avoir une chanson entièrement dédiée, surtout lorsqu’on est un milieu récupérateur. À l’Inter, il a incarné ce rôle à la perfection au service de Mazzola, Beccalossi et Altobelli, mais aussi en sélection. Quand Rossi renarde dans la surface, Conti régale sur le côté droit, Antognoni distribue les caviars, et Cabrini et Tardelli se projettent vers l’avant, Oriali ratisse durant la victorieuse expédition espagnole de 1982. Formé chez les Nerazzurri, il s'impose très jeune comme un cadre de l'équipe et devient champion d'Italie dès sa première saison en pro avant d'atteindre la finale de la C1 l'année suivante perdue contre l'Ajax Amsterdam (0-2). Au total, il remporte deux Scudetto et deux coupes nationales lors de ses 13 saisons intéristes, dont il devient un joueur emblématique.
 
PALMARÈS
Vainqueur de la Coupe du Monde en 1982 (Italie)
Finaliste de l'Euro 1980 (Italie)
Finaliste de la Coupe d’Europe des clubs champions en 1972 (Inter Milan)
Champion d’Italie en 1971 et 1980 (Inter Milan)
Vainqueur de la Coupe d'Italie en 1978 et 1982 (Inter Milan)
Finaliste de la Coupe d'Italie en 1977 (Inter Milan)
Vainqueur du Tournoi de Viareggio en 1971 (Inter Milan)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES
À reçu le Collier d'or du mérite sportif par le comité olympique italien en 2017


19/10/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 974 autres membres