FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Johnny Rep

Johnny Rep.jpg

Johnny Rep

 

John Nicholaas Rep

Né le 25 novembre 1951 à Zaandam (HOL)

Pays-Bas.png Hollandais, ailier droit, 1m85

Surnom: "L'ange blanc", Goudhaantje

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png 42 sélections, 12 buts

(Matchs amicaux: 10 sélections, 1 but)

(Qualif Coupe du Monde: 10 sélections, 2 buts)

(Coupe du Monde: 14 sélections, 7 buts)

(Qualif Euro: 5 sélections, 1 but)

(Euro: 3 sélections, 1 but)

 

1ère sélection : le 2 mai 1973 contre l'Espagne (3-2)

Dernière sélection : le 18 novembre 1981 contre la France (0-2)

 

1971/75 Ajax Amsterdam (HOL) 124 matchs, 49 buts

(Championnat des Pays-Bas: 97 matchs, 41 buts)

(Coupe des Pays-Bas: 9 matchs, 4 buts)

(Coupe d'Europe des clubs champions: 11 matchs, 1 but)

(Coupe de l'UEFA: 4 matchs)

(Supercoupe de l'UEFA: 2 matchs, 1 but)

(Coupe intercontinentale: 1 match, 2 buts)

1975/77 Valence CF (ESP) 64 matchs, 25 buts

(Championnat d'Espagne: 55 matchs, 22 buts)

(Coupe d'Espagne: 9 matchs, 3 buts)

1977/79 SC Bastia (FRA) 83 matchs, 39 buts

(Championnat de France: 65 matchs, 33 buts)

(Coupe de France: 9 matchs, 2 buts)

(Coupe de l'UEFA: 9 matchs, 4 buts)

1979/83 Saint-Etienne (FRA) 178 matchs, 60 buts

(Championnat de France: 131 matchs, 44 buts)

(Coupe de France: 26 matchs, 5 buts)

(Coupe d'Europe des clubs champions: 2 matchs)

(Coupe de l'UEFA: 19 matchs, 11 buts)

1983/84 PEC Zwolle (HOL) 34 matchs, 6 buts

(Championnat des Pays-Bas: 32 matchs, 5 buts)

(Coupe des Pays-Bas: 2 matchs, 1 but)

1984/86 Feyenoord (HOL) 51 matchs, 8 buts

(Championnat des Pays-Bas: 43 matchs, 5 buts)

(Coupe des Pays-Bas: 4 matchs, 2 buts)

(Coupe d'Europe des clubs champions: 2 matchs, 1 but)

(Coupe de l'UEFA: 2 matchs)

1986/87 HFC Haarlem (HOL) 5 matchs

 

Il se révèle dans la grande équipe de l’Ajax Amsterdam qui terrorisait le football européen au début des années 70. Formé chez les "Lanciers", Johnny Rep débute avec le groupe pro en 1971 à l'âge de 20 ans. Il est titulaire au détriment du vétéran Sjaak Swart, héros des triomphes continentaux de 1971 et 1972. Il occupe le poste d’ailier et en compagnie de ses illustres coéquipiers, Johann Cruyff et Johann Neeskens, il remporte un nombre incalculable de trophées. Il décroche coup sur coup la coupe intercontinentale en 1972 contre les Argentins d’Independiente en marquant par deux fois au cours des deux matches (1-1 puis 3 à 0 à Amsterdam) puis la supercoupe d’Europe en 1973 contre les écossais des Glasgow Rangers (3 à 1 et 3 à 2). https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870727_201505312420210.jpgEnsuite, il marque l’unique but de la finale de C1 contre la Juventus en 1973 d'une superbe tête lobée permettant à l’Ajax de réaliser le triplé avant de récidiver en 1974 lors de la supercoupe d’Europe contre le Milan AC, courte défaite à San Siro (0 à 1) et une démonstration à Amsterdam 6 buts à 0 avec un but à la clé, le quatrième. Naturellement, il est sélectionné avec les Pays-Bas qui échoue en finale de la Coupe du Monde 1974 alors qu’ils étaient archi-favoris pour la victoire finale. Comme Cruyff et Neeskens, il part monnayer son talent en Espagne et atterrit à Valence. Une expérience mitigée qui se solde par un départ au bout de deux saisons d’autant plus qu’il perd sa place en équipe nationale et qu’il désire la retrouver au plus vite en vue de la coupe du Monde 1978. Il accepte alors le challenge proposé par Bastia où il débarque en 1977 sans savoir vraiment où il met les pieds. D’ailleurs, pour l’anecdote, il a paraphé son contrat sans visiter les installations sportives du club que les dirigeants locaux ont pris soin d’éviter lors de la signature ! Quel choc lorsqu’il les a aperçu pour la première fois. Il n’a toutefois pas eu à regretter son choix car avec les Bastiais, il atteint la finale de la coupe de l’UEFA en 1978 perdu face au PSV Eindhoven et a été élu meilleur joueur étranger du championnat de France la même année. Grâce à ses performances, il est retenu pour le Mondial 1978. Les "Oranges" échouent à nouveau sur la dernière marche, toujours devant le pays hôte l'Argentine. En lot de consolation, le beau blond devient le meilleur buteur néerlandais en Coupe du Monde avec sept réalisations. La saison suivante est moins enthousiasmante et Bastia flirte avec la relégation. Il a besoin d’un nouveau défi et accepte la proposition de l’AS Saint-Etienne venue le relancer. Aux côtés de Michel Platini, les performances sont en en demi-teinte marquée par un seul titre, le championnat de France en 1981, et les défaites en finale de coupe de France contre Bastia et le PSG. Herbin accuse le Batave de choisir ses matches, principalement en coupe d'Europe ou à la veille des convocations internationales, et ralentir l'équipe. Pas trop d'accord non plus avec la volonté du président Rocher de stariser le club. Pris dans l'affaire de la caisse noire (1982) et la guerre désormais ouverte entre Herbin et Rocher, Johnny Rep quitte une formation stéphanoise en pleine tourmente au cours de la saison 1983-84, fuyant à l'occasion le fisc français qui lui demande des comptes. En sélection, l’ailier droit dispute en novembre 1981 son dernier match sous le maillot orange au Parc des Princes, crucifié par son coéquipier Platini qui les privent de Mondial. De retour au pays, Johnny Rep s'installe à Zwolle. Une pige d'un an avant de rejoindre Feyenoord, champion en titre, et de raccrocher les crampons à Haarlem.

 

PALMARÈS


Finaliste de la Coupe du Monde en 1974 et 1978 (Pays-Bas)

3ème de la l’Euro en 1976 (Pays-Bas)

Vainqueur de la Coupe d’Europe des Clubs Champions en 1972 (non-joué) et 1973 (Ajax Amsterdam)

Vainqueur de la Coupe Intercontinentale en 1972 (Ajax Amsterdam)

Vainqueur de la Supercoupe de l'UEFA en 1972 et 1973 (Ajax Amsterdam)

Finaliste de la Coupe UEFA en 1978 (Bastia)

Champion de France en 1981 (Saint-Etienne)

Vice-champion de France en 1982 (Saint-Etienne)

Champion des Pays-Bas en 1972 (non-officiel) et 1973 (Ajax Amsterdam)

Vainqueur de la Coupe des Pays-Bas en 1972 (non-joué) (Ajax Amsterdam)

Finaliste de la Coupe de France en 1981 et 1982 (Saint-Etienne)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Élu meilleur joueur étranger du Championnat de France en 1978

 

DIVERS


- Le groupe Mickey 3D a écrit la chanson "Johnny Rep" en hommage à ce grand joueur néerlandais passé par les stéphanois.

- Il a sorti un single intitulé "Hey Johnny" en 1980.

 

VIDÉO




31/05/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1021 autres membres