FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

José Antonio Camacho

Jose Antonio Camacho.jpg
José Antonio Camacho

 

José Antonio Alfaro Camacho

Né le 8 juin 1955 à Cieza (ESP)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png Espagnol, Défenseur gauche, 1m74

Surnom: "El Burlador" ("le moqueur")

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png 81 sélections

(Matchs amicaux: 38 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 9 sélections)

(Coupe du Monde: 10 sélections)

(Qualif Euro: 17 sélections)

(Euro: 7 sélections)

 

1ère sélection : le 5 février 1975 contre l'Écosse (1-1)

Dernière sélection : le 17 juin 1988 contre la RFA (0-2)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png amateur: 2 sélections

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png U18: 3 sélections

 

1972/73 Albacete Balompié (ESP)

1973/74 Real Madrid Castilla (ESP)

1974/89 Real Madrid (ESP) 576 matchs, 9 buts

(Championnat d'Espagne: 414 matchs, 9 buts)

(Coupe d'Espagne: 61 matchs)

(Coupe de la ligue espagnole: 10 matchs)

(Supercoupe d'Espagne: 2 matchs)

(Coupe d'Europe des clubs champions: 42 matchs)

(Coupe des Coupes: 13 matchs)

(Coupe UEFA: 34 matchs)

 

La fidélité et la constance sont ce qui caractérise le mieux José Antonio Camacho. Une trajectoire qui commence par la ville d’Albacete, et par une réputation talentueuse, qui l’emmène dès sa majorité vers le Real Madrid. Sa rage de vaincre et son sens du sacrifice font d’ "el burlador" le maître de la défense madrilène. En 16 ans au Real Madrid, la seule équipe pour laquelle il a joué en professionnel, l’arrière gauche dispute 579 matchs et accumule les récompenses collectives : 8 championnats, 2 coupes de l’UEFA, 4 Coupes du Roi et une Coupe de la Ligue espagnole au sein d’une grande équipe, celle de la Quinta del Buitre, qui terrorisait les défenses espagnoles à l’époque avec à sa tête Emilio Butragueño. Sélectionné à 81 reprises en équipe nationale, l’arrière gauche était un modèle de vélocité et d’anticipation : il était rare qu’un ailier, qu’un attaquant adverse traverse son couloir gauche sans encombres. Avec cette sélection espagnole, reconnue pour son courage et sa hargne plus que pour son organisation, il sera finaliste de l'Euro 1984, perdue face au pays organisateur la France. Son nombre de sélection le place parmi les joueurs les plus capés de sa génération. À la fin de la saison 1989, il met fin à sa carrière. Le natif de Murcie n'a cependant jamais complètement quitté le club, pour qui il a entraîné les équipes de jeunes, est devenu entraîneur assistant sous l'ère Alfredo Di Stéfano, puis entraîneur de l'équipe première en 2004. Pourtant le passage de Camacho sur le banc madrilène sera beaucoup moins convaincant. En désaccord avec la direction, l’ancien joueur rompt son contrat après seulement vingt-deux jours.

 

PALMARÈS


Finaliste de l'Euro 1984 (Espagne)

Finaliste de la Ligue des Champions en 1981 (Real Madrid)

Finaliste de la Coupe des Coupes en 1983 (Real Madrid)

Vainqueur de la Coupe UEFA en 1985 et 1986 (Real Madrid)

Champion d’Espagne en 1975, 1976, 1978, 1979, 1980, 1986, 1987, 1988 et 1989 (Real Madrid)

Vice-champion d'Espagne en 1981, 1983 et 1984 (Real Madrid)

Vainqueur de la Coupe d'Espagne en 1975, 1980, 1982 et 1989 (Real Madrid)

Finaliste de la Coupe d'Espagne en 1975, 1980, 1982 et 1989 (Real Madrid)

Vainqueur de la Supercoupe d'Espagne en 1988 (Real Madrid)

Finaliste de la Supercoupe d'Espagne en 1983 (Real Madrid)

Vainqueur de la Coupe de la Ligue Espagnole en 1985 (Real Madrid)

Finaliste de la Coupe de la Ligue Espagnole en 1983 (Real Madrid)



18/03/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 971 autres membres