FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Leopoldo Luque

Leopoldo Luque.jpg
Leopoldo Luque

 

Leopoldo Jacinto Luque

Né le 3 mai 1949 à Santa Fé (ARG)

Décédé le 15 février 2021 à Mendoza (ARG)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825565_201505164916331.png Argentin, Attaquant, 1m77

Surnom: "El Pulpo"

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825565_201505164916331.png 45 sélections, 22 buts

(Matchs amicaux: 30 sélections, 12 buts)

(Coupe du Monde: 5 sélections, 4 buts)

(Copa America: 4 sélections, 4 buts)

(Copa Del Atlantico: 4 sélections, 2 buts)

(Copa de Oro: 2 sélections)

 

1ère sélection : le 3 août 1975 contre le Venezuela (5-1)

Dernière sélection : le 4 janvier 1951 contre le Brésil (1-1)

 

1967/68 Unión Santa Fé (ARG)
1969 Gimnasia y Esgrima de Jujuy (ARG)
1970 Central Norte Salta (ARG)
1971 Unión Santa Fé (ARG)
1972 Rosario Central (ARG) 4 matchs, 3 buts
1973/75 Unión Santa Fé (ARG) 35 matchs, 10 buts
1975/80 River Plate (ARG) 176 matchs, 75 buts
1981 Unión Santa Fé (ARG) 24 matchs, 10 buts
1981/82 Tampico Madero (MEX) 4 matchs, 2 buts
1982 Racing Club (ARG) 11 matchs, 2 buts
1983 Santos FC (BRE) 2 matchs
1984 Chacarita Juniors (ARG) 11 matchs
1985/86 Textil Mandiyú (ARG)

 

Sa moustache était légendaire en Argentine. Immense goleador, Leopoldo Luque est sans doute le meilleur avant-centre argentin de la deuxième moitié des années 70 et l'un des plus grands de l’histoire du foot argentin. Attaquant à la fois puissant et technique, doté d’une finition clinique et d’une frappe de balle redoutable, mais également précieux par sa qualité de passe et ses remises, l'avant-centre argentin aura enchaîné les buts tout au long d’une carrière jalonnée d’une dizaine de clubs. Passé entre autres par l'Union de Santa Fe, le Rosario Central, le Racing, Santos ou encore Chacarita, il demeure d’abord associé dans l’imaginaire collectif à River Plate, participant au renouveau des Millonarios qui brisent enfin, en 1975, une longue série de dix-huit années d'insuccès à l’échelon national. Ce sacre tant attendu est le premier des cinq titres de champion d’Argentine remportés par Luque avec River, dont il porte le maillot de 1975 à 1980. Il restera notamment dans l'histoire comme étant le premier joueur à avoir inscrit cinq buts dans un clásico opposant deux des cinq "Grands" argentins, lors d'un River-San Lorenzo disputé en février 1976. Mais c'est surtout avec l'Albiceleste que le moustachu au look de guérillero sud-américain va construire sa légende. Déjà meilleur buteur de la Copa America en 1975, il devient champion du Monde en 1978. Titulaire à la pointe de l'attaque argentine, où sa complémentarité avec Mario Kempes fait merveille, il marque les esprits durant ce Mondial par sa force mentale hors du commun! Après avoir marqué contre la Hongrie en match d'ouverture puis éliminé la France sur une superbe demi-volée à 20 mètres servi par Osvaldo Ardiles, Luque va en effet connaître un double malheur. D'abord blessé en fin de match, il est victime d'une forte luxation du coude nécessitant la pose d'un plâtre. Et puis, au lendemain de ce France-Argentine, il vit un terrible drame personnel avec le décès de son frère "Cacho" (Oscar Fernando Luque) dans un accident de voiture entre Santa Fe et Buenos Aires. Mais "El Pulpo" était un vrai guerrier! Forfait contre l'Italie et la Pologne, il décide de casser son plâtre et après l'enterrement de son frère, réintègre l'équipe pour le deuxième match du second tour face au Brésil, avant d'inscrire un doublé lors du succès controversé (6 buts à 0) face au Pérou (portant son total à quatre buts), synonyme de ticket pour la finale. De nouveau titulaire contre les Pays-Bas, l'homme aux 22 buts en 45 sélections reste cette fois muet mais participe activement à la conquête du premier titre mondial de l'Argentine, devenant ainsi une icône éternelle sur les bords du Rio de la Plata. Il s'est éteint le 15 février 2021 à l'âge de 71 ans d'une crise cardiaque.

 

PALMARÈS


Vainqueur de la Coupe du Monde en 1978 (Argentine)

Champion d'Argentine en 1975 (Nac.), 1977 (Met.), 1979 (Met.), 1979 (Nac.) et 1980 (Met.) (River Plate)

Vice-champion d'Argentine en 1976 (Nac) et 1978 (Nac.) (River Plate)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Meilleur buteur de la Copa America en 1975 (4 buts)

 

SOURCES/RESSOURCES


- Photo: ©Mark Leech/Offside



17/02/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1107 autres membres