FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Loic Amisse

Loic Amisse.jpg
Loïc Amisse

 

Loïc Amisse

Né le 9 août 1954 à Nantes (FRA)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png Français, Ailier gauche, 1m66

Surnom: "Lolo"

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png 12 sélections, 2 buts

(Matchs amicaux: 9 sélections, 2 buts)

(Qualif Euro: 3 sélections)

 

1ère sélection : le 23 février 1977 contre la RFA (1-0)

Dernière sélection : le 23 mars 1983 contre l'URSS (1-1)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png olympique: 5 matchs, 2 buts

 

1972/74 FC Nantes B (FRA) 37 matchs, 7 buts

1973/90 FC Nantes (FRA) 608 matchs, 110 buts

(Championnat de France: 503 matchs, 85 buts)

(Coupe de France: 68 matchs, 17 buts)

(Coupe d'Europe des clubs champions: 7 matchs, 3 buts)

(Coupe des Coupes: 7 matchs, 1 but)

(Coupe de l'UEFA: 17 matchs, 4 buts)

1990/91 Angers SCO (FRA) 33 matchs, 4 buts

(Championnat de France: 29 matchs, 4 buts)

(Coupe de France: 4 matchs)

 

Loïc Amisse est un emblème des Canaris. Celui d'une culture nantaise triomphante, d'une fidélité quasi absolue. Loïc Amisse est tout simplement le FC Nantes. Né à Nantes, formé à Nantes, il y a passé en tant que professionnel 17 années (1973-1990), et entraîné 7 saisons, pour remplir son palmarès de trois titres de champion de France et une Coupe nationale. Petit ailier très rapide et explosif, il se fait surtout remarquer par la précision de ces centres. Sa petite taille lui permet de déséquilibrer ses opposants par ses crochets. Sa patte gauche faisant le reste. Essentiellement passeur, l'ailier gauche aux 608 matchs sous le maillot jaune était le pourvoyeur officiel de Vahid Halilhodzic et Eric Pécout durant moins de deux décennies. Grand espoir français, il fait partie de la jeune génération qui dispute les JO de Montréal en 1976, dans laquelle on retrouve Michel Platini, Olivier Rouyer et Patrick Battiston. Les bleus échoueront en quart contre la RFA (0 à 4). Barré plus tard en équipe de France par les choix de Michel Hidalgo qui lui préfère Didier Six et Bruno Bellone, Amisse ne validera malheureusement pas cette aura nantaise sur la scène internationale. Le plus grand regret de sa carrière peut-être.

 

PALMARÈS


Champion de France en 1977, 1980 et 1983 (FC Nantes)

Vice-champion de France en 1974, 1978, 1979, 1981, 1984 et 1986 (FC Nantes)

Vainqueur de la Coupe de France en 1979 (FC Nantes)

Finaliste de la Coupe de France en 1983 (FC Nantes)

Vainqueur de la Coupe des Alpes en 1982 (FC Nantes)



23/01/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 990 autres membres