FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Luca Toni

Luca Toni.jpg
Luca Toni

 

Luca Toni

Né le 26 mai 1977 à Pavullo nel Frignano (ITA)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png Italien, Attaquant, 1m93

Surnom: Il Bomber

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png 47 sélections, 16 buts

(Matchs amicaux: 17 sélections, 5 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 11 sélections, 4 buts)

(Coupe du Monde: 6 sélections, 2 buts)

(Qualif Euro: 6 sélections, 5 buts)

(Euro: 4 sélections)

(Coupe des Confédérations: 3 sélections)

 

1ère sélection : le 18 août 2004 contre l'Islande (0-2)

Dernière sélection : le 21 juin 2009 contre le Brésil (0-3)

 

1994/96 Modène (ITA) 32 matchs, 7 buts
1996/97 Empoli (ITA) 3 matchs, 1 but
1997/98 Fiorenzuola (ITA) 30 matchs, 4 buts
(Championnat d'Italie de Série C1: 26 matchs, 2 buts)
(Coupe d'Italie de Série C: 4 matchs, 2 buts)
1998/99 Lodigiani (ITA) 33 matchs, 16 buts
(Championnat d'Italie de Série C1: 31 matchs, 15 buts)
(Coupe d'Italie de Série C: 2 matchs, 1 but)
1999/2000 Trévise (ITA) 39 matchs, 16 buts
(Championnat d'Italie de D2: 35 matchs, 15 buts)
(Coupe d'Italie: 4 matchs, 1 but)
2000/01 Vicence (ITA) 33 matchs, 9 buts
(Championnat d'Italie: 31 matchs, 9 buts)
(Coupe d'Italie: 2 matchs)
2001/03 Brescia (ITA) 50 matchs, 16 buts
(Championnat d'Italie: 44 matchs, 15 buts)
(Coupe d'Italie: 4 matchs, 1 but)
(Coupe Intertoto: 2 matchs)
2003/05 Palerme (ITA) 83 matchs, 51 buts
(Championnat d'Italie: 35 matchs, 20 buts)
(Championnat d'Italie de D2: 45 matchs, 30 buts)
(Coupe d'Italie: 3 matchs, 1 but)
2005/07 Fiorentina (ITA) 71 matchs, 49 buts
(Championnat d'Italie: 67 matchs, 47 buts)
(Coupe d'Italie: 4 matchs, 2 buts)
2007/10 Bayern Munich (ALL) 90 matchs, 58 buts
(Championnat d'Allemagne: 60 matchs, 38 buts)
(Coupe d'Allemagne: 8 matchs, 7 buts)
(Supercoupe d'Allemagne: 1 match)
(Ligue des Champions: 10 matchs, 3 buts)
(Coupe de l'UEFA: 11 matchs, 10 buts)
2010 AS Roma (ITA) (Prêt) 17 matchs, 5 buts
(Championnat d'Italie: 15 matchs, 5 buts)
(Coupe d'Italie: 2 matchs)
2010/11 Genoa (ITA) 18 matchs, 7 buts
(Championnat d'Italie: 16 matchs, 3 buts)
(Coupe d'Italie: 2 matchs, 4 buts)
2011/12 Juventus Turin (ITA) 15 matchs, 2 buts
(Championnat d'Italie: 14 matchs, 2 buts)
(Coupe d'Italie: 1 match)
2012 Al Nasr (EAU) 13 matchs, 5 buts
(Championnat des Émirats: 8 matchs, 3 buts)
(Coupe de la ligue des Émirats : 2 matchs, 2 buts)
(Ligue des champions asiatique: 3 matchs)
2012/13 Fiorentina (ITA) 28 matchs, 8 buts
(Championnat d'Italie: 27 matchs, 8 buts)
(Coupe d'Italie: 1 match)
2013/16 Hellas Vérone (ITA) 100 matchs, 51 buts
(Championnat d'Italie: 95 matchs, 48 buts)
(Coupe d'Italie: 5 matchs, 3 buts)
 
Cette célébration de but, une main qui tourne autour de l'oreille, est certainement l'une des plus géniales des années 2000. Elle appartient à Luca Toni, buteur de l'Italie championne du monde en 2006. Toni, c'est un profil à la Christian Vieri : un joueur qui marque partout où il passe, mais qui ne reste jamais bien longtemps. Son record dans un club ? Trois ans, au Hellas Vérone, son tout dernier club de 2013 à 2016. Sinon, que ce soit à Vicenza, Brescia, Palerme, la Fiorentina, le Bayern Munich, la Roma, le Genoa ou la Juventus, le grand Luca n'est jamais resté plus de deux ans, ce qui ne l'empêche pas d'avoir obtenu des records un peu partout (seul joueur italien à avoir été meilleur buteur de Série A avec deux clubs différents, seul joueur italien à avoir été meilleur buteur de Bundesliga, meilleur buteur de l'histoire du derby de Vérone...)


26/08/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1031 autres membres