FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Pedro Miguel Pauleta

Pauleta.jpg
Pedro Miguel Pauleta

 

Pedro Miguel Carreiro Resendes

Né le 28 aril 1973 à Ponta Delgada (POR)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4968680_201507054500403.png Portugais, attaquant, 1m80

Surnom: l'Aigle des Açores

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4968680_201507054500403.png 88 sélections, 47 buts

(Matchs amicaux: 43 sélections, 22 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 25 sélections, 19 buts)

(Coupe du Monde: 9 sélections, 4 buts)

(Qualif Euro: 5 sélections, 2 buts)

(Euro: 6 sélections)

 

1ère sélection : le 20 août 1997 contre l'Arménie (3-1)

Dernière sélection : le 8 juillet 2006 contre l'Allemagne (1-3)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4968680_201507054500403.png espoirs: 1 sélection

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4968680_201507054500403.png U16: 4 sélections

 

1994/95 União Micaelense (POR) 23 matchs, 11 buts

1995/96 GD Estoril (POR) 34 matchs, 24 buts

(Championnat du Portugal de D2: 30 matchs, 19 buts)

(Coupe du Portugal: 4 matchs, 5 buts)

1996/98 Salamanque (ESP) 75 matchs, 34 buts

(Championnat d'Espagne: 34 matchs, 15 buts)

(Championnat d'Espagne de D2: 37 matchs, 19 buts)

(Coupe d'Espagne: 4 matchs)

1998/2000 Deportivo La Corogne (ESP) 77 matchs, 22 buts

(Championnat d'Espagne: 58 matchs, 18 buts)

(Coupe d'Espagne: 12 matchs, 1 but)

(Coupe de l'UEFA: 7 matchs, 3 buts)

2000/03 Bordeaux (FRA) 130 matchs, 91 buts

(Championnat de France: 98 matchs, 65 buts)

(Coupe de France: 8 matchs, 12 buts)

(Coupe de la ligue: 7 matchs, 5 buts)

(Coupe de l'UEFA: 17 matchs, 9 buts)

2003/08 Paris SG (FRA) 210 matchs, 109 buts

(Championnat de France: 168 matchs, 76 buts)

(Coupe de France: 18 matchs, 16 buts)

(Coupe de la ligue: 9 matchs, 10 buts)

(Ligue des Champions: 6 matchs, 1 but)

(Coupe de l'UEFA: 9 matchs, 6 buts)

2010/11 São Roque (POR) 1 match, 2 buts

 

Pedro Miguel Pauleta a fait vibrer les coeurs parisiens pendant près de cinq ans. En véritable renard des surfaces, il a fait tremblé plus d'une fois les filets en Ligue 1. Son professionnalisme et son sang froid devant le but ont fait de lui un des meilleurs joueurs de l'histoire du Paris SG. Pedro Miguel Carreiro Resendes dit Pauleta est né le 28 avril 1973 à Ponta Delgada, petite ville de l'île des Açores au Portugal. Très attaché à ses origines, Pauleta rend hommage à sa terre natale à chacun des ses buts. En effet, pour célébrer ses réalisations, il plane comme un aigle. D'où son surnom : l'aigle des Açores. Il commence sa carrière dans de petits clubs portugais : Micaelense puis le CD Estoril Praia, pour lequel il inscrit 19 buts (l'un des meilleurs buteurs de 2ème division portugaise). Pauleta-.jpgVite conscient de ses limites physiques, il compense en travaillant certains aspects du jeu (déplacements, anticipation, contrôle…etc.) avec une grande assiduité. Il s’envole ensuite pour Salamanque, club de 2ème division espagnole, sans même être passé par l’élite de son pays. En 1998, l’émergence de ses talents de buteur (19 réalisations) contribue à l’accession du club dans l’élite espagnole. C'est logiquement que Pauleta honore sa première sélection en équipe du Portugal le 20 août 1997 contre l'Arménie (3 à 1). Pauleta découvre alors le haut niveau international puis la D1 espagnole. Il débute dans ce grand championnat et prouve son talent de buteur en inscrivant 15 buts. Repéré par le Déportivo La Corogne, il poursuit sa progression en rejoignant un club plus hupé qui joue les premiers rôles en championnat. En deux années, le bilan est contrasté. Il inscrit 33 buts pour son nouveau club et remporte le titre de Champion d’Espagne en 2000. Pourtant, la concurrence est rude. Ainsi, l’année du titre, il n’est-il titularisé qu’à 12 reprises. L’entraîneur Javier Irureta, aligne plutôt Roy Makaay, en pleine confiance, et titulaire indiscutable de l’attaque galicienne. Pour réaliser son véritable envol, l’Aigle des Açores franchit les Pyrénées et trouve refuge à Bordeaux où il débarque en 2000. En guise de baptême du feu, la recrue portugaise des Girondins se rend à la Beaujoire pour défier les Canaris de Reynald Denoueix. Totalement inconnu, Pauleta inscrit un coup du chapeau pour une victoire sur le score de 5 à 0. Pas mal pour une première. Après une saison 2000-2001 à 20 buts, Pauleta se retrouve pour la toute première fois de sa carrière professionnelle en finale d’une coupe nationale. Et, il ne va pas décevoir. Buteur après cinq minutes de jeu, le Portugais va doubler la mise d’un magnifique ciseau à la 59ème. Bordeaux remporte la Coupe de la Ligue face à Lorient. Véritable révélation du championnat français, dont il est désigné à deux reprises comme le meilleur joueur, il explose ses statistiques (65 buts en 98 matchs). Sa réussite bordelaise l’impose en équipe nationale. Il participe à l'Euro 2000 où le Portugal fait un bon parcours jusqu'en demi-finale face au futur vainqueur la France. Au mondial 2002 en Corée du Sud et au Japon, Pauleta inscrit un triplé face à la Pologne, insuffisant puisque le Portugal est éliminé dès les poules. Malheureusement hors de forme lors de l’Euro 2004 qu’il joue à domicile, il reste muet et déçoit les attentes de tout un peuple. Il s'est rattrapé durant les éliminatoires du Mondial 2006, puisqu'il entre dans l’histoire de la sélection portugaise en devenant son meilleur buteur. Il dépasse ainsi le record de 41 buts établi par la panthère noire, Eusébio. Mais Pauleta n’en reste pas moins humble. Le natif de Ponta Delgada portera son total de buts à 47. Un record qui tiendra huit ans avant d’être battu par un certain Cristiano Ronaldo. Entre-temps, il rejoint le Paris SG en 2003. Il arrive dans la capitale avec de grosses ambitions. Sa première année parisienne (2ème de Ligue 1) est loin d’être idyllique, notamment en terme de qualité de jeu, malgré la coupe de France remportée face à Châteauroux grâce à un unique but... de lui-même. La saison suivante, il participe à sa première Ligue des Champions. Il marque d'ailleurs son premier but en coupe d'Europe face au FC Porto, champion en titre. Sa troisieme saison est la plus belle de sa carrière au niveau personnel. Pauleta endosse le brassard de capitaine du PSG, inscrit 21 buts et remporte la coupe de France face à son rival marseillais. Lors de la saison 2006-2007, Pauleta inscrit 24 buts toutes compétitions confondues, puis, le 30 octobre 2007, il inscrit un doublé contre Montpellier en Coupe de la Ligue, et par la même occasion ses 99èmes et 100èmes buts avec le PSG. Il devient le meilleur buteur du PSG le 15 décembre 2007 en inscrivant son 101ème but dépassant ainsi Dominique Rocheteau. L’ancien joueur du Deportivo La Corogne inscrira au total 109 buts. Avant d’être une nouvelle fois détrônée cette fois-ci par Zlatan Ibrahimovic. Après cinq saisons à Paris, Pedro Miguel Pauleta tire sa révérence un soir de 2008. Des adieux émouvants au Parc tant pour le joueur que pour les supporters. "L’Aigle des Açores" a laissé un souvenir impérissable aux amoureux du Parc et aux amateurs du ballon rond. Un dernier passage dans le club de son fils São Roque avant de raccrocher définitivement les crampons en 2011. Depuis Pauleta s'est lancé dans un nouveau projet. Il est aujourd'hui Vice-président de la Fédération portugaise de football, où il transmet sa vaste expérience aux jeunes en tant que directeur de la formation.

 

PALMARÈS


Finaliste de l'Euro 2004 (Portugal)

4ème de la Coupe du Monde en 2006 (Portugal)

Champion d’Espagne en 2000 (Deportivo La Corogne)

Vice-champion de France en 2004 (Paris SG)

Vainqueur de la Coupe de France en 2004 et 2006 (Paris SG)

Finaliste de la Coupe de France en 2008 (Paris SG)

Vainqueur de la Coupe de la Ligue en 2002 (Bordeaux) et 2008 (Paris SG)

Vainqueur de la Supercoupe d’Espagne en 2000 (Deportivo La Corogne)

Vice-champion d’Espagne de D2 en 1997 (Salamanque)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Meilleur buteur du championnat de France en 2002 (22 buts) (Bordeaux), 2006 (21 buts) et 2007 (15 buts) (Paris SG)

Meilleur buteur du championnat d'Espagne de D2 en 1997 (19 buts) (Salamanque)

Trophée UNFP du meilleur joueur de Ligue 1 en 2002 et 2003

Nommé dans l'équipe type de l'année UNFP du championnat de France en 2003 et 2006

Nommé dans l'équipe type spéciale 20 ans des trophées UNFP en 2011

À reçu l'Ordre du Mérite du Portugal en 2009

À reçu L’Ordre de l’Infant Dom Henri en 2005

À reçu L'Ordre de l'Immaculée Conception de Vila Viçosa

 

VIDÉO





06/12/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1033 autres membres