FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Philippe Anziani

Philippe Anziani.jpg
Philippe Anziani

 

Philippe Anziani

Né le 21 septembre 1961 à Bône (ALG)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png Français, Milieu offensif/Attaquant, 1m76

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png 5 sélections, 1 but

(Matchs amicaux: 2 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 2 sélections, 1 but)

(Qualif Euro: 1 sélection)

 

1ère sélection : le 15 mai 1981 contre le Brésil (1-3)

Dernière sélection : le 14 octobre 1987 contre la Norvège (1-1)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png espoirs: 12 sélections, 6 buts

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png U18: 3 sélections, 1 but

 

1978/79 FC Sochaux B (FRA) 11 matchs

1978/84 FC Sochaux (FRA) 181 matchs, 47 buts

(Championnat de France: 153 matchs, 40 buts)

(Coupe de France: 17 matchs, 5 buts)

(Coupe de l'UEFA: 11 matchs, 2 buts)

1984/86 AS Monaco (FRA) 77 matchs, 18 buts

(Championnat de France: 64 matchs, 17 buts)

(Coupe de France: 9 matchs, 1 but)

(Coupe des Coupes: 2 matchs)

(Coupe de l'UEFA: 2 matchs)

1986/88 FC Nantes (FRA) 77 matchs, 21 buts

(Championnat de France: 71 matchs, 20 buts)

(Coupe de France: 4 matchs)

(Coupe de l'UEFA: 2 matchs, 1 but)

1988/89 Matra Racing (FRA) 36 matchs, 10 buts

(Championnat de France: 33 matchs, 9 buts)

(Coupe de France: 3 matchs, 1 but)

1989/93 SC Toulon (FRA) 171 matchs, 13 buts

(Championnat de France: 165 matchs, 10 buts)

(Coupe de France: 6 matchs, 3 buts)

1993/94 FC Martigues (FRA) 33 matchs, 2 buts

(Championnat de France: 32 matchs, 2 buts)

(Coupe de France: 1 match)

1994/96 GFCO Ajaccio (FRA) 48 matchs, 5 buts

 

Philippe Anziani s'est inscrit dans la lignée des grands attaquants formés au FC Sochaux. Fin technicien, il reste dans les mémoires pour sa calvitie précoce et sa lenteur légendaire. L'international français aura été un joueur polyvalent au sein de tous les clubs qu'il évoluera du fait qu'il sera baladé à tous les postes de l'attaque. Tour à tour ailier, attaquant, milieu, il est bon partout mais ne brille nulle part. Un véritable frein dans sa carrière. Arrivé au centre de formation sochalien alors qu’il n’a que 17 ans, en provenance de Meaux, ses qualités éclatent assez rapidement aux yeux de l’entraîneur. Assez adroit devant le but, il est doté d’une bonne vision du jeu et d’une excellente qualité de passe. Durant l’âge d’or du FC Sochaux et de sa génération dorée (Yannick Stopyra, Bernard Genghini, Albert Rust...), Les lionceaux font une énorme saison 1979-80 et terminent vice-champion de France, derrière un irrésistible FC Nantes et devant les Verts de Michel Platini. Il quitte ensuite le nid sochalien et rejoint l’AS Monaco en 1984 afin de franchir un palier. Sur le Rocher, il restera 2 ans où il remporte son premier titre, une Coupe de France, contre le PSG. Durant ses seize années de professionnalisme il réussira tout de même à accumuler 486 rencontres de D1 (stopper à 99 buts) ce qui lui vaudra d'apparaître parmi les joueurs ayant joué le plus grand nombre de matchs au sein de l'élite française. Malgré cela, il ne s'imposera jamais en équipe de France (seulement 5 sélections). Mais lorsqu'on évoque son nom on pense également que c'est lui qui sera le premier footballeur français à être suspendu pour dopage après avoir avalé du Di-Antalvic ( un médicament commun contre la douleur ).

 

PALMARÈS


Vice-champion de France en 1980 (FC Sochaux)

Vainqueur de la Coupe de France en 1985 (AS Monaco)

Vainqueur du Challenge des Champions en 1985 (AS Monaco)



24/05/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1008 autres membres