FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Rinat Dasaev

Rinat Dasaev.jpg

Rinat Dasaev

Rinat Faïzrakhmanovtich Dasaev

Né le 13 juin 1957 à Astrakhan (RUS)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4939633_201506243735982.png Soviétique/ Russie.png Russe, gardien de but, 1m86

Surnom: Le chat, le rideau de fer

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4939633_201506243735982.png 91 sélections

(Matchs amicaux: 40 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 22 sélections)

(Coupe du Monde: 9 sélections)

(Qualif Euro: 15 sélections)

(Euro: 5 sélections)

 

1ère sélection : le 5 septembre 1979 contre la RDA (1-0)

Dernière sélection : le 9 juin 1990 contre la Roumanie (0-2)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4939633_201506243735982.png olympique: 6 sélections

 

1976/77 Volgar Astrakhan (RUS) 26 matchs

1977/88 Spartak Moscou (RUS) 428 matchs

(Championnat de Russie: 335 matchs)

(Coupe de Russie: 43 matchs)

(Coupe d'Europe des clubs champions: 10 matchs)

(Coupe de l'UEFA: 40 matchs)

1988/91 FC Séville (ESP) 63 matchs

(Championnat d'Espagne: 59 matchs)

(Coupe d'Espagne: 4 matchs)

 

Après Lev Yachine, appelé le géant Russe, Rinat Dasaev a prouvé qu'il était lui aussi un portier de légende. Pendant la majeure partie des années 80, il représente au mieux l’école soviétique des gardiens de but. Connu pour son autorité et ses sorties aériennes de grandes classes, Rinat Dasaev a joué contre les plus grands comme Diego Maradona ou encore Michel Platini. Ajouté à tout ça son sens fantastique du placement, son agilité et sa capacité à sortir au-devant de l’attaquant, et vous trouverez un des plus complets de sa génération. Né sur les bords de la Volga le 13 Juin 1957, son père, ouvrier dans une fabrique de pêche, et sa mère, contrôleur au port fluvial, l’élèvent dans la rigueur et le respect des traditions. Rinat Dasaev.jpgPetit, il pratique la natation. Mais à l’âge de 8 ans, il a dû abandonner à la suite d'une infection au bras. Il se tourne vers le football et commence sa carrière à 18 ans avec le club de sa ville natale Astrakhan, qui évolue à l'époque en troisième division du championnat d'URSS. Au bout de deux saisons, il est repéré par Konstantin Beskov, l'entraîneur du Spartak Moscou qui le recrute. Devenu rapidement le gardien numéro 1 du club, il obtient sa première reconnaissance internationale le 5 septembre 1979 face à la RDA (défaite 1 but à 0). Il remporte le championnat d'URSS deux fois et a été nommé meilleur gardien de but soviétique par le magazine Ogonyok (Огонëк) en 1980, 1982, 1983, 1985, 1987, 1988. Dominé par le grand Dynamo Kiev d'Oleg Blokhine dirigé par Lobanovsky, le club moscovite finit tout de même cinq fois vice-champion en six saisons entre 1980 et 1986. Avec la sélection nationale, il participe à trois Coupes du Monde en 1982, 1986 et 1990 ainsi qu'aux Jeux Olympiques d'été en 1980 organisé à Moscou. À domicile, l'URSS accroche seulement la médaille de bronze. Sa meilleure performance a eu lieu en Allemagne lors de l'Euro 1988. Rinat Dasaev réalise avec ses coéquipiers de la sélection une superbe compétition, battant notamment l’Angleterre (3 buts à 1) et les Pays Bas (1 but à 0) en phase de groupe et l’Italie en demi-finale. Ils retrouvent en finale les Pays-Bas mais perdent cette fois-ci (2 buts à 0) avec un reprise de volée légendaire de Marco Van Basten à bout portant qui laisse impuissant Rinat Dasaev. Après cet Euro, il signe un contrat de 6 000 francs français, 1000 € actuel, avec le FC Séville. Un transfert peu courant à l'époque qui a mis du temps à se mettre en place. Après quelques mois d'adaptation, il joue les premiers rôles en Espagne et obtient une qualification en Coupe UEFA lors de la saison 89/90. Il prend part à 59 matchs avec les Andalous, dont 25 victoires, et concède 68 buts. Malgré les difficultés, il garde une grande satisfaction d’avoir accompli cette expérience. Après que son contrat se soit fini avec le club espagnol à l'été 1991, Dasaev met un terme à sa carrière de joueur. Un match d'adieu au gardien russe est organisé le 23 septembre 1998 opposant l'équipe de Russie de l'époque face aux anciens de l'URSS. Il a ensuite été l'entraîneur adjoint de la Russie de 2003 à 2006, puis entraîneur du Torpedo Moscou en 2007 et 2008. Ses quelques interviews montrent un personnage réservé, parlant calmement. Quand on parle des années 80, on est obligé de parler de lui. Pour l'anecdote, Rinat Dasaev fait partie de la liste des 125 plus grands footballeurs donnée par Pelé. Il a, tout comme Yachine avant lui, donné envie à de nombreux footballeurs de devenir gardien de but. Et reste sans nul doute maître de son poste en son temps.

 

 

PALMARÈS


Finaliste de l'Euro 1988 (URSS)

Médaillé de Bronze aux Jeux Olympiques de Moscou en 1980 (URSS)

Vainqueur des Spartakiades des peuples de l'URSS en 1979 (équipe de Moscou)

Champion d’URSS en 1979 et 1987 (Spartak Moscou)

Vice-Champion d’URSS en 1980, 1981, 1983, 1984 et 1985 (Spartak Moscou)

Finaliste de la Coupe d'URSS en 1981 (Spartak Moscou)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Élu meilleur gardien de football de l’année en 1988

Élu meilleur footballeur de l’URSS en 1982

Meilleur gardien de but soviétique en 1980, 1982, 1983, 1985, 1987 et 1988

Nommé au FIFA 100

Élu parmi les "légendes" du foot par Golden Foot en 2015

À reçu l'insigne d'honneur de l'Union Soviétique en 1985

Maître des sports émérite de l'URSS en 1988

Intronisé au "Club Lev Yachine" avec 232 matchs sans but encaissé

Ambassadeur de la finale de la Ligue des Champions 2008 à Moscou

 

VIDÉO




31/12/2014
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 997 autres membres