FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Sepp Maier

Sepp Maier.jpg

Sepp Maier

Josef Dieter Maier

Né le 28 février 1944 à Metten (ALL)

 https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png Allemand, Gardien de But, 1m83

Surnom: Die Katze von Anzing (Le chat d'Anzing)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png 95 sélections

(Matchs amicaux: 49 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 5 sélections)

(Coupe du Monde: 18 sélections)

(Qualif Euro: 19 sélections)

(Euro: 4 sélections)

 

1ère sélection : le 4 mai 1966 contre l'Irlande (4-0)

Dernière sélection : le 26 mai 1979 contre l'Islande (3-1)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png amateur: 4 sélections

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png jeunes: 11 sélections

 

1962/80 Bayern Munich (RFA) 696 matchs

(Championnat d'Allemagne: 473 matchs)

(Play-offs: 12 matchs)

(Regionnaliga Sud: 59 matchs)

(Oberliga Sud: 4 matchs)

(Coupe d'Allemagne: 63 matchs)

(Coupe d'Europe des clubs champions: 48 matchs)

(Coupe des Coupes: 16 matchs)

(Coupe de l'UEFA: 15 matchs)

(Supercoupe de l'UEFA: 4 matchs)

(Coupe Intercontinentale: 2 matchs)

 

Sepp Maier a été l'un des meilleurs gardiens allemands de l'histoire qui aussi bien en club, avec le Bayern Munich, qu'en sélection, avec l'équipe nationale de RFA, a dominé le football Européen et Mondial dans les années 70. Avec sa crinière blonde et frisée, celui qu'on surnommé "le chat" ressemblait plutôt à un lion. Sur les ballons aériens ou dans les pieds des adversaires, il avait tout du félin. Pourtant il débute sa carrière au TSV Haar, club de la banlieue de Munich, au poste d'attaquant. Il enchaîne les buts et les performances grâce à son aisance balle au pied. À la veille d'une rencontre contre le Bayern, le gardien titulaire se casse le bras et le jeune Jozef est désigné pour aller dans les buts, contre sa volonté. Les munichois lui en mettent neuf, mais les dirigeants visiteurs décèlent des qualités certaines chez ce portier improvisé. Il est invité à passer un test pour intégrer les équipes de jeunes. Son destin est scellé, il vient de trouver son club de toujours. https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_7719885_201805223827197.jpgL'histoire est belle, l'avenir est radieux. Il débute chez les pros quelques années plus tard, à l'âge de 18 ans. Fraîchement promu en Bundesliga, Sepp Maier va enchaîner et contribuer au large succès de son équipe avec une génération dorée. Aux côtés de Franz Beckenbauer, le fantastique libéro, et Gerd Müller, l'insatiable chasseur de buts, Maier forme l'ossature du club bavarois des années 70, qui va enchaîner les titres. Cette association sera le symbole d’un Bayern qui va mettre l’Europe à ses pieds. Il a d’ailleurs déjà remporté son premier trophée (une coupe de RFA en 1966) quand la Nationalmannschaft frappe à sa porte. Le 4 mai de cette même année, il connaît donc sa première sélection, et une facile victoire face à l’Irlande (4 buts à 0). Derrière, les années se suivent, et se ressemblent. Celui qui est l’un des premiers portiers à expérimenter les gants en matériaux à base de mousse et de gomme se fait un hobby de la collection de trophées. Durant sa carrière exclusivement bavaroise, il remporte quatre coupes de RFA, quatre Bundesliga et enlève la Coupe d'Europe des clubs champions, à trois reprises, en 1974, 1975 et 1976, ainsi que la Coupe Intercontinentale en 1976. D'août 1966 à juin 1979, Sepp Maier ne rate aucun match en championnat: 422 matches à empiler les victoires. Son secret pour être aussi fort? Ne pas se prendre au sérieux. Maier était du genre à s'amuser, se tourner lui-même en dérision et s'occuper pendant les longs matchs dominés par son équipe. Il se démarquait également par sa fidélité et ses exploits comme cet arrêt spectaculaire réalisé lors du match exceptionnel contre Leeds United, en finale de la C1 en 1975 (2 buts à 0). Sous les couleurs de l’Allemagne de l’Ouest, Maier était aussi un gagneur. Sa carrière exemplaire a été couronnée par un Euro obtenu en 1972, puis par une Coupe du Monde gagnée à domicile en 1974. Deux ans plus tard, lors de la finale de l'Euro à Belgrade qui l'oppose à la Tchécoslovaquie, Sepp Maier est la "victime" malheureuse d'Antonin Panenka, qui, d'une petite pichenette marque le dernier penalty de l'équipe tchécoslovaque lors d’une terrible séance de tirs au but, qui remporte le tournoi. Le geste de Panenka, plein de désinvolture et de malice, entre dans l'histoire du football et porte aujourd'hui le nom de son créateur. Mais on retiendra surtout de Maier sa superbe performance en finale de la Coupe du Monde 1974, gagnée 2 buts à 1 face aux néerlandais de Johan Cruyff. Ce jour-là, il a été l'un des principaux artisans de cette victoire grâce notamment à un arrêt réflexe incroyable sur une reprise de volée de Johan Neeskens, à bout portant. La boucle est bouclée. Sa dernière apparition avec la Mannschaft date du 16 mai 1979 contre l'Islande (3 buts à 1). La décontraction même et avec un palmarès long comme le bras, Maier est en plus l’un des rares joueurs à avoir participé à quatre phases finales de Coupes du Monde de suite. Preuve de son immense talent. Mais la carrière du "Chat d'Anzing" a connu une fin brutale. Gravement blessé lors d'un accident de voiture, le portier légendaire est victime d'une rupture du diaphragme, d'une commotion cérébrale, d'une fracture du bras et de plusieurs fractures des côtes. Le gardien allemand met fin à sa carrière sportive suite à son accident.

 

PALMARÈS


Vainqueur de la Coupe du Monde en 1974 (RFA)

Finaliste de la Coupe du Monde en 1966 (RFA)

3ème de la Coupe du Monde en 1970 (RFA)

Vainqueur de l'Euro en 1972 (RFA)

Finaliste de l'Euro en 1976 (RFA)

Vainqueur de la Coupe d’Europe des Clubs Champions en 1974, 1975 et 1976 (Bayern Munich)

Vainqueur de la Coupe des Coupes en 1967 (Bayern Munich)

Vainqueur de la Coupe Intercontinentale en 1976 (Bayern Munich)

Finaliste de la Supercoupe de l'UEFA en 1975 et 1976 (Bayern Munich)

Champion d’Allemagne en 1969, 1972, 1973 et 1974 (Bayern Munich)

Vice-Champion d’Allemagne en 1970 et 1971 (Bayern Munich)

Vainqueur de la Coupe d’Allemagne en 1966, 1967, 1969 et 1971 (Bayern Munich)

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Élu gardien allemand du 20ème siècle

Élu footballeur allemand de l’année en 1975, 1977 et 1978

Élu Gardien de but de l’année par le magazine allemand "Kicker" en 1976, 1977 et 1978

Nommé dans l'équipe type du tournoi de la Coupe du Monde 1974

Nommé au FIFA 100

À reçu la croix de l'Ordre du Mérite de la république fédérale d'Allemagne en 1978

Intronisé au Hall of Fame du sport allemand en 2014

 

DIVERS


 

- En 95 sélections en équipe d'Allemagne, Sepp Maier n'a reçu qu'un seul carton jaune. C'était lors d'une rencontre du deuxième tour de la Coupe du Monde 1978 en Argentine, face aux Pays-Bas (2-2).

- Il a écrit plusieurs ouvrages autobiographiques mais également sur le travail d’entraîneur: Artist der Nation (“Artiste de la nation”) en 1978, Ich bin doch kein Tor (“Je ne suis pas un but”) en 1980, Super-Torwart-Training (“Super entraînement pour les gardiens”) en 1990, Mit Spaß zum Erfolg. Torwart-Training (“Combiner plaisir et succès. Entraînement pour les gardiens”) en 2000, ou encore Wer mit dem Ball tanzt (“Danse avec la balle”) la même année.

 

SOURCES/RESSOURCES


- 1ère photo: ©L'Équipe

- 2ème photo: ©N-tv

 

VIDÉO




30/12/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1140 autres membres