Football-the-story, les légendes du foot

Football-the-story, les légendes du foot

Stefano Fiore

Stefano Fiore.jpg
Photo: ©DR

Stefano Fiore
 
Né le 17 avril 1975 à Cosenza (ITA)
https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png Italien, Milieu offensif, 1m77
 
https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png 38 sélections, 2 buts
(Matchs amicaux: 18 sélections, 1 but)
(Qualif Coupe du Monde: 8 sélections)
(Qualif Euro: 3 sélections)
(Euro: 9 sélections, 1 but)
 
1ère sélection : le 23 février 2000 contre la Suède (1-0)
Dernière sélection : le 9 octobre 2004 contre la Slovénie (0-1)
 
https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png U23: 3 sélections, 1 but
https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png espoirs: 8 sélections
 
1992/94 Cosenza (ITA) 12 matchs, 1 but
(Championnat d'Italie de D2: 11 matchs, 1 but)
(Coupe d'Italie: 1 match)
1994/95 Parme AC (ITA) 20 matchs, 1 but
(Championnat d'Italie: 8 matchs, 1 but)
(Coupe d'Italie: 6 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 6 matchs)
1995/96 Padoue (ITA) 25 matchs, 1 but
(Championnat d'Italie: 24 matchs, 1 but)
(Coupe d'Italie: 1 match)
1996/97 Chievo Vérone (ITA) 40 matchs, 3 buts
(Championnat d'Italie de D2: 38 matchs, 2 buts)
(Coupe d'Italie: 2 matchs, 1 but)
1997/99 Parme AC (ITA) 86 matchs, 5 buts
(Championnat d'Italie: 54 matchs, 2 buts)
(Coupe d'Italie: 16 matchs, 1 but)
(Ligue des Champions: 6 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 10 matchs, 2 buts)
1999/2001 Udinese (ITA) 87 matchs, 19 buts
(Championnat d'Italie: 67 matchs, 18 buts)
(Coupe d'Italie: 7 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 8 matchs, 1 but)
(Coupe Intertoto: 5 matchs)
2001/04 Lazio Rome (ITA) 133 matchs, 30 buts
(Championnat d'Italie 95 matchs, 17 buts)
(Coupe d'Italie: 14 matchs, 7 buts)
(Ligue des Champions: 16 matchs, 4 buts)
(Coupe de l'UEFA: 8 matchs, 2 buts)
2004/07 Valence CF (ESP) 27 matchs, 2 buts
(Championnat d'Espagne: 20 matchs, 2 buts)
(Coupe d'Espagne: 1 match)
(Supercoupe d'Espagne: 2 matchs)
(Ligue des Champions: 3 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 1 match)
2005/06 Fiorentina (ITA) (Prêt) 41 matchs, 7 buts  
(Championnat d'Italie 38 matchs, 6 buts)
(Coupe d'Italie: 3 matchs, 1 but)
2006 Torino (ITA) (Prêt) 19 matchs, 1 but
2007 AS Livourne (ITA) (Prêt) 18 matchs, 2 buts
(Championnat d'Italie: 16 matchs, 2 buts)
(Coupe de l'UEFA: 2 matchs)
2007/08 Mantova (ITA) 24 matchs, 3 buts
2009/11 Cosenza (ITA) 37 matchs, 7 buts
 
Joueur bien connu des nostalgiques de la Série A de la fin des années 90 et du début des années 2000, Stefano Fiore va faire des saisons de haute volée avec l'Udinese puis la Lazio de Rome, sans oublier son excellent Euro 2000 avec la Squadra Azzurra, où il inscrit un très beau but d'un tir imparable du bord de la surface contre la Belgique au stade Roi Baudouin à Bruxelles.
 
Milieu de terrain très classe, très versatile, très polyvalent, mais surtout très sous-estimé, il pouvait jouer en soutien des attaquants, en ailier ou en trequartista grâce à sa combativité et son volume de jeu. Il était super technique, rapide, bon des deux pieds, avec une belle vision de jeu, sachant créer ou finir les actions. Car oui l'international italien au 38 sélections ne se gênait pas non plus pour endosser le costume de buteur. Le meilleur exemple reste évidemment la Coupe d'Italie en 2004. Entre la demi-finale face au Milan AC et la première confrontation de l'histoire en finale contre la Juventus, il inscrit... six pions, ce qui lui permet de terminer meilleur buteur de la compétition. Trois réalisations contre les Rossoneri, et trois pions face aux Bianconeri, devenant définitivement l'homme de ce triomphe. D'ailleurs, il aimait particulièrement la Juventus, puisque, en trois saisons passées avec les Biancocelesti, il a marqué six fois contre la Vieille Dame. Auparavant, il avait trimbalé son talent nonchalant aux quatre coins de la Botte, remportant au total deux C3 et deux coupes d'Italie. Après des passages sans convaincre à Valence et à la Fiorentina, il raccroche les crampons dans son club formateur de Cosenza en 2011 à l'âge de 36 ans. Malheureusement en sélection, il est régulièrement barré par de sombres briscards tels que Simone Perotta, même si son vrai poste était occupé par le pupone giallorosso Francesco Totti.
 
PALMARÈS
 
Finaliste de l'Euro 2000 (Italie)
Médaille d'or des Jeux méditerranéens de Bari en 1997 (Italie)
Finaliste de la Supercoupe de l'UEFA en 2004 (finale non-jouée) (Valence CF)
Vainqueur de la Coupe UEFA en 1995 et 1999 (Parme AC)
Vainqueur de la Coupe Intertoto en 2000 (Udinese)
Vainqueur de la Coupe d’Italie en 1999 (Parme AC) et 2004 (Lazio Rome)
Finaliste de la Coupe d’Italie en 1995 (Parme AC)
Finaliste de la Supercoupe d'Espagne en 2004 (Valence CF)

DISTINCTIONS PERSONNELLES
 
Meilleur buteur de la Coupe d'Italie en 2004 (6 buts)
Nommé Chevalier de l'Ordre du Mérite de la République italienne en 2000


27/10/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1186 autres membres