Football-the-story, les légendes du foot

Football-the-story, les légendes du foot

Tim Cahill

Tim Cahill.jpg
Photo: ©Liverpool Echo

 

Tim Cahill

 

Timothy Joel Cahill

Né le 6 décembre 1979 à Sidney (AUS)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5401223_201601083034265.png Australien, Milieu offensif/Attaquant, 1m78

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5401223_201601083034265.png 108 sélections, 50 buts

(Matchs amicaux: 36 sélections, 12 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 34 sélections, 19 buts)

(Coupe du Monde: 9 sélections, 5 buts)

(Qualif Coupe d'Asie des Nations: 3 sélections, 1 but)

(Coupe d'Asie des Nations: 16 sélections, 6 buts)

(Coupe d'Océanie des Nations: 3 sélections, 6 buts)

(Coupe des Confédérations: 6 sélections)

(Coupe Kirin: 1 sélection, 1 but)

 

1ère sélection : le 30 mars 2004 contre l'Afrique du Sud (1-0)

Dernière sélection : le 20 novembre 2018 contre le Liban (3-0)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5401223_201601083034265.png olympique: 4 sélections, 3 buts

Samoa.png U20: 2 sélections

 

1998/2004 Millwall (ANG) 250 matchs, 57 buts
(Championnat d'Angleterre de D2: 94 matchs, 25 buts)
(Championnat d'Angleterre de D3: 123 matchs, 27 buts)
(Coupe d'Angleterre: 12 matchs, 3 buts)
(Coupe de la ligue anglaise: 10 matchs, 1 but)
(Football League Trophy: 11 matchs, 1 but)
2004/12 Everton (ANG) 278 matchs, 68 buts
(Championnat d'Angleterre: 226 matchs, 56 buts)
(Coupe d'Angleterre: 19 matchs, 5 buts)
(Coupe de la ligue anglaise: 14 matchs, 3 buts)
(Ligue des Champions: 2 matchs)
(Ligue Europa: 17 matchs, 4 buts)
2012/15 New York Red Bulls (USA) 62 matchs, 14 buts
2015/16 Shanghai Shenhua (CHN) 34 matchs, 12 buts
(Championnat de Chine: 28 matchs, 11 buts)
(Coupe de Chine: 6 matchs, 1 but)
2016 Hangzhou Lucheng (CHN) 17 matchs, 4 buts
2016/17 Melbourne City (AUS) 28 matchs, 11 buts
2018 Millwall (ANG) 10 matchs
2018/19 Jamshedpur FC (IND) 12 matchs, 2 buts

 

Entré au panthéon des Socceroos, la carrière de Tim Cahill l'a consacré comme la légende du ballon rond australien. Pour certains loin devant Mark Viduka et Harry Kewell, il aura indiscutablement fait beaucoup pour le football de son pays.

 

Né à Sydney d'un père anglais d'origine irlandaise et d'une mère samoane, le jeune Timothy et son frère Chris commence à tâter le cuir alors que le reste de sa famille penche naturellement vers le rugby. Quelques années plus tard, la fratrie décide de vivre, temporairement, aux Samoa. Durant ce séjour, il trouve le moyen d’être appelé chez les U20 samoanes à tout juste 14 ans. Conscient que son avenir se trouve dans ce domaine, Tim décide de se consacrer pleinement à la réalisation de son rêve: être footballeur pro. Très vite repéré pour son talent, il reçoit une proposition de Millwall qui l'engage à 19 ans après un essai concluant mais aussi de gros sacrifices financiers de la part de sa famille pour qu'il puisse réaliser enfin son rêve. Ils ne seront pas déçus. Tim se met rapidement en évidence, s'imposant comme un titulaire indiscutable de l'équipe qui remporte le championnat de troisième division anglaise à l'issue de la saison 2000-2001. Durant ses sept années passées là-bas, le gamin prend du galon avec un bilan plus qu’honorable puisqu’en 249 matchs officiels, il réussit à faire trembler les filets à 57 reprises. Il rentre ensuite un peu plus dans la légende en offrant au club londonien sa première finale de FA Cup en 2004, inscrivant le but victorieux en demi-finales face à Sunderland, avant de perdre en finale face au Manchester UTD de Cristiano Ronaldo. À l'issue de cet exercice, le milieu tape dans l'œil de David Moyes, qui le recrute à Everton pour 1,5 million de livres afin de remplacer Wayne Rooney parti chez les Red Devils.

 

Tim Cahill.jpg

Photo: ©Ryan Pierse/Getty Images

 
Bonne pioche. Rapidement, le talent de l'Australien explose à la vue de tous, et il est nommé meilleur joueur des Toffees à l'issue de sa première saison à Goodison Park. Réputé en Premier League pour ses talents de renard des surfaces, le natif de Sidney était très dangereux de la tête et savait aussi exploiter sa grande maîtrise technique. Aussi atypique que talentueux, capable de jouer milieu relayeur, meneur de jeu ou attaquant de soutien, Cahill se signale par ses buts, une dizaine par exercice lors de ses huit saisons passées au club, et ses célébrations en boxant le poteau de corner. Surtout, il devient le chouchou du public en enchaînant les buts face à Liverpool, devenant le meilleur buteur d'après-guerre pour Everton dans les derbys, avec cinq réalisations. S'en suivent des performances régulières, plus de 500 matchs en PL et un départ au New-York Red Bulls en 2015, avant de pas mal bourlingué en Chine, en Australie et en Inde où il raccroche les crampons après une dernière pige à l'âge de 39 ans.
 
Sélectionné à 108 reprises sous le maillot Jaune et Vert et son numéro 4 dans le dos, celui qui a dû attendre le changement des règles de la FIFA en 2004 pour être éligible avec l'Australie (impossible de changer de nationalité sportive entre les sélections espoirs et A à l'époque, évoquez plus haut avec ses capes pour les Îles Samoa) fait partie des rares joueurs à avoir participé à quatre Coupe du Monde tout de même, comme PeléDiego Maradona ou encore Thierry Henry. Le meilleur buteur de l'histoire de la sélection australienne avait inscrit le tout premier but des Socceroos lors d’un Mondial en 2006. Cette équipe qui était un savant mélange de dureté (Lucas Neill, Craig Moore, Kevin Muscat) et de finesse technique (Kewell, Viduka, Bresciano) avait atteint les huitièmes de finale, perdu contre la Squadra Azzurra. Mais personne n'oubliera son chef-d'œuvre contre les Pays-Bas de Robin Van Persie lors du Mondial brésilien en 2014. Une reprise de volée surpuissante du gauche sur une belle ouverture qui vient frapper la barre avant de rentrer. Mythique.
 
PALMARÈS
 
Vainqueur de la Coupe d'Asie des nations en 2014 (Australie)
Finaliste de la Coupe d'Asie des nations en 2011 (Australie)
Vainqueur de la Coupe d’Océanie des Nations en 2004 (Australie)
Finaliste de la Coupe d'Angleterre en 2004 (Millwall) et 2009 (Everton)
Vainqueur de la Coupe d'Australie en 2016 (Melbourne City)
Finaliste de la Coupe de Chine en 2015 (Shanghai Shenhua)
Vainqueur de la MLS Supporters' Shield en 2013 (New-York Red Bulls)
Champion d'Angleterre de D3 en 2001 (Millwall)
Finaliste de la Football League Trophy en 1999 (Millwall)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES
 
Nommé dans l'équipe type du tournoi de la Coupe d'Asie des nations en 2015
Nommé dans l'équipe type PFA de l'année du championnat d'Angleterre de D2 en 2004
Nommé dans l'équipe type PFA de l'année du championnat d'Angleterre de D3 en 2001
Nommé dans l'équipe type de l'année de MLS en 2013
Élu joueur de l'année d'Everton en 2005
Intronisé au Hall of Fame du Millwall FC
 
VIDÉO
 



06/12/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1212 autres membres