FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Sylvain Wiltord

Sylvain Wiltord.jpg
Sylvain Wiltord

 

Sylvain Wiltord

Né le 10 mai 1974 à Neuilly-sur-Marne (FRA)

http://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png Français, Attaquant, 1m74

Surnom: "Nino"

http://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png 92 sélections, 26 buts

 

1993/97 Stade Rennais (FRA) 137 matchs, 36 buts

1997/2000 Bordeaux (FRA) 99 matchs, 46 buts

2000/04 Arsenal (ANG) 104 matchs, 32 buts

2004/07 Olympique Lyonnais (FRA) 82 matchs, 20 buts

2007/09 Stade Rennais (FRA) 31 matchs, 6 buts

2009 Olympique de Marseille (FRA) 13 matchs, 1 but

2010 FC Metz (FRA) 15 matchs, 3 buts

2011/12 FC Nantes (FRA) 28 matchs, 8 buts

 

Aussi fêtard que grand professionnel, Sylvain Wiltord a explosé à Bordeaux avant de faire les beaux jours d’Arsenal. Héros de la finale de l’Euro 2000 avec un but à la 93ème minute, il a également connu une seconde jeunesse à Lyon où il a remporté 3 championnats. Né le 10 mai 1974 à Neuilly-sur-Marne, ce Guadeloupéen d’origine est repéré sur le tard. Il débarque en Bretagne à l'âge de 17 ans pour un essai vite transformé. Un an plus tard, l’adolescent turbulent fait ses débuts professionnels, lancé dans le grand bain de la D2 par Michel Le Milinaire. En 1996, il va vraiment exploser, avec 15 buts durant la saison. http://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_6887782_201702053952425.jpgIl enchaîne durant l’été l’Euro espoirs (la France termine 3ème) et les Jeux Olympiques où les bleus sont éliminés en quart de finale. Impatient de quitter Rennes pour prouver son potentiel, il signe dans un premier temps à La Corogne, mais s’engage finalement à Bordeaux. Avec les Girondins, il va former avec Lilian Laslandes un tandem d’enfer. 22 buts et un titre de meilleur buteur qui fait bon genre après le titre de champion raflé par Bordeaux au détriment de Marseille. France Football lui décerne également le titre de joueur français de l'année 1999. Roger Lemerre, qui cherche un successeur à Stéphane Guivarc'h essaye Tony Vairelles et Wiltord. C’est ce dernier qui va s’imposer, grâce à sa polyvalence. En dépit d’une saison 99-2000 moyenne avec Bordeaux, il est donc retenu pour l’Euro où il n’est pas forcément titulaire… Aux côtés d’autres attaquants comme Nicolas Anelka, Thierry Henry ou David Trezeguet, le Français participe à la victoire des Bleus en finale face aux italiens, se montrant décisif en inscrivant le but égalisateur à la 94ème minute. Souhaitant quitter la France, il fait le forcing pour obtenir sa liberté, et finit par atterrir à Arsenal, dont il intègre la colonie française avec Thierry Henry, Patrick Vieira ou encore Robert Pirès. Finaliste malheureux de la Cup en 2001, il va remporter un doublé coupe-championnat en 2002. Il est d’ailleurs l’auteur du but du titre en 2002 contre Manchester United. Présent lors du naufrage en Asie durant la Coupe du monde 2002, Wiltord participe également à l’Euro 2004 au Portugal. Il sort d’une saison compliquée avec les gunners où il a perdu sa place. À 30 ans, il apparaît un peu comme fini, comme toute cette équipe de France vieillissante qui se fait éliminer par la Grèce en quart après une phase de poule en trompe l’œil. De retour en France, il est cham­pion de France trois années consé­cu­tives de 2005 à 2007 avec l'Olym­pique lyon­nais. En 2007 , dix ans après son départ, Sylvain Wiltord fait son retour dans son club formateur, au prix d’un long feuilleton aux multiples rebondissements. Un transfert qui doit alors contribuer à renforcer le statut du Stade rennais, valeur montante du football français. Pourtant, après des débuts prometteurs, le retour de l’enfant prodigue tourne court. Après avoir remplacé Pierre Dréossi, Guy Lacombe pointe du doigt les performances du joueur, rapidement mis à l’écart. Ce dernier n’acceptant pas sa disgrâce, finit par s’en épancher dans la presse, provoquant sa mise à l’écart définitive. En janvier 2009, le Francilien quitte finalement Rennes pour s’engager avec l’Olympique de Marseille, où il reste six mois. Trois ans et demi plus tard, après deux autres courtes expériences à Metz et à Nantes, en Ligue 2, Wiltord annonce qu’il met un terme à sa carrière.

 

PALMARÈS


Vainqueur de l'Euro 2000 (France)

Finaliste de la Coupe du Monde en 2006 (France)

Vainqueur de la Coupe des Confédérations en 2001 et 2003 (France)

Champion d’Angleterre en 2002 et 2004 (Arsenal)

Champion de France en 1999 (Bordeaux), 2005, 2006 et 2007 (Olympique Lyonnais)

Vice-champion de France en 2009 (Marseille)

Vainqueur de la Coupe d’Angleterre en 2002 et 2003 (Arsenal)

Finaliste de la Coupe d’Angleterre en 2001 (Arsenal)

Vainqueur de la Community Shield en 2002 (Arsenal)

Finaliste de la Community Shield en 2003 (Arsenal)

Finaliste de la Coupe de la Ligue en 1998 (Bordeaux) et 2007 (Olympique Lyonnais)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Meilleur buteur du championnat de France en 1999 (22 buts) (Bordeaux)

Élu meilleur joueur français de l’année en 1999

 

DIVERS


- En mars 2015, il parti­cipe au tour­nage en Argen­tine d'une émis­sion de télé­réa­lité pour TF1, "Drop­ped". Eliminé du jeu, il échappe à un acci­dent d'héli­co­ptère dans lequel les spor­tifs Florence Arthaud, Camille Muffat et Alexis Vastine trouvent la mort.

 

VIDÉO





05/02/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 891 autres membres