FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

David Trezeguet

David Trezeguet.jpg
David Trezeguet

 

David Sergio Trezeguet

Né le 15 octobre 1977 à Rouen (FRA)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png Français, attaquant, 1m90

Surnom: Trezegol, David le terrible

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png 71 sélections, 34 buts

(Matchs amicaux: 39 sélections, 20 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 2 sélections, 1 but)

(Coupe du Monde: 12 sélections, 1 but)

(Qualif Euro: 11 sélections, 9 buts)

(Euro: 7 sélections, 3 buts)

 

1ère sélection : le 28 janvier 1998 contre l'Espagne (1-0)

Dernière sélection : le 26 mars 2008 contre l'Angleterre (0-1)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png espoirs: 5 sélections, 5 buts

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png U20: 14 sélections, 12 buts

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png U18: 12 sélections, 15 buts

 

1993/95 CA Platense (ARG) 5 matchs

1995/2000 AS Monaco (FRA) 125 matchs, 62 buts

(Championnat de France: 93 matchs, 52 buts)

(Coupe de France: 5 matchs, 1 but)

(Coupe de la ligue: 5 matchs)

(Trophée des Champions: 1 match, 1 but)

(Ligue des Champions: 9 matchs, 4 buts)

(Coupe de l'UEFA: 12 matchs, 4 buts)

2000/10 Juventus Turin (ITA) 319 matchs, 171 buts

(Championnat d'Italie: 245 matchs, 138 buts)

(Coupe d'Italie: 16 matchs, 2 buts)

(Supercoupe d'Italie: 2 matchs, 1 but)

(Ligue des Champions: 52 matchs, 28 buts)

(Coupe de l'UEFA: 4 matchs, 2 buts)

2010/11 Hercules Alicante (ESP) 31 matchs, 12 buts

2011 Bani Yas SC (EAU) 3 matchs

2012/13 River Plate (ARG) 37 matchs, 17 buts

(Championnat d'Argentine: 35 matchs, 16 buts)

(Coupe d'Argentine: 2 matchs, 1 but)

2013/14 Newell’s Old Boys (ARG) 30 matchs, 10 buts

(Championnat d'Argentine: 24 matchs, 8 buts)

(Copa Libertadores: 6 matchs, 2 buts)

2014 Pune City (IND) 9 matchs, 2 buts

 

David Trezeguet est le renard des surfaces par excellence. Sens du but hors du commun, l'un des meilleurs buteurs de l'histoire du football français possède également une excellente coordination et un sens de l’anticipation dans la surface à montrer aux novices. Il joue pratiquement toujours à une touche de balle sur le terrain et tir aussi habituellement en première intention. David Sergio Trezeguet né le 15 octobre 1977, d'un père argentin d'origine française nommé Jorge, footballeur professionnel chez les Diables Rouges, ceux de Normandie, à Rouen. Pourtant, sa jeunesse, il la passera outre-Atlantique, en Argentine. Passionné de ballon rond de la première heure, il débute à l’âge de 8 ans au CA Platense, dans la banlieue de Buenos Aires. https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5453107_201602024033133.jpgIl y reste jusqu’à ses 17 ans, dispute même quelques rencontres en équipe première, avant de choisir l’exil. Il n'a qu'une seule envie, rejoindre la France. C'est chose faite en 1995 lorsqu'il rejoint Paris et effectue un essai infructueux dans la capitale, qui ne pourra que s'en mordre les doigts par la suite. C'est finalement l'AS Monaco qui fait signer le buteur où il rencontrera Thierry Henry, dont il devient rapidement très proche. Il joue son premier match en championnat le 7 février 1996 contre... le Paris SG. Lors de cette saison, il dispute 4 bouts de rencontres et 5 autres la saison suivante, celle du titre de champion de France. Mais le buteur n’a toujours pas débloqué son compteur. Il le fera face à l'AS Cannes le 5 septembre 1997 à presque 20 ans. Le premier d’une très longue série… Car il faut attendre la saison 1997-98 pour qu'il explose littéralement. Il inscrit 18 buts en 27 matchs de championnat ainsi que 4 buts en Ligue des champions, dont un formidable coup de canon à Old Trafford face à Manchester UTD en quart de finale. Des performances qu'il lui ouvre la porte de la sélection, et de la Coupe du Monde 98. Sous les ordres d'Aimé Jacquet, il remporte la compétition. Et s’il n’a pas été la star de l’épopée, son implication dans le sacre français n’est pas négligeable. Buteur face à l’Arabie Saoudite, c’est lui qui offre une passe décisive d’une remise de la tête à Laurent Blanc en huitièmes face au Paraguay et qui a le courage de frapper son tir au but et de le concrétiser en quart de finale face à l’Italie. De retour dans son club, Trezegol enchaîne les performances de haut niveau et devient rapidement un attaquant incontournable en Europe. Il devient Champion de France en 2000 devenant le grand artisan de cette victoire en marquant 24 buts en championnat. Avec l’équipe de France, sa belle histoire continue puisque c'est lui qui offre l'Euro 2000 sur un plateau avec le but en or d'une incroyable volée qui crucifie l’Italie à Rotterdam (2 buts à 1). Ironie de l'histoire, il rejoint dans la foulée la Juventus Turin et réalise une belle entrée chez l’une des meilleures équipes européennes aux côtés de Zinedine Zidane. Il explose littéralement lors de la saison 2001-2002 après le départ de Pippo Inzaghi. Il réalise alors la meilleure saison de sa carrière en finissant meilleur buteur de Série A et 2ème meilleur buteur de la C1 derrière Ruud Van Nistelrooy. Il devient un monument chez les bianconeri, où il a passé 10 de ses 21 années de carrière professionnelle. Il inscrit 171 buts en 320 matchs, remporte en 2002 et en 2003 la Série A ainsi que la Supercoupe d’Italie et dispute la même année la finale de la Ligue des Champions perdue face au grand rival du Milan AC. En 2006, la Juventus redescend en Serie B. Avec Nedved et ses coéquipiers italiens Buffon et Del Piero, Trezeguet décide de rester. Il en garde d’ailleurs un souvenir tout particulier, qu’il dévoile dans une interview donnée à la Gazzetta dello Sport en 2010. "La remontée en Série A, c’est ma plus belle victoire lors de mes dix ans sous le maillot bianconero. C’était une expérience de vie incroyable. Les tifosi nous ont considérés comme des héros parce que nous sommes restés. " Il devient le meilleur buteur étranger du club, devançant un certain Michel Platini. La suite avec les Bleus est moins rose, avec un Mondial 2002 raté, un Euro 2004 moins brillant, et une Coupe du Monde 2006 très difficile. Mis à l’écart tout au long de la compétition par Domenech, Trezeguet peut tenir son moment de gloire lors de la séance de tirs au but de la Finale. Mais non, alors que six ans plus tôt tout un peuple voyait en Trezeguet un héros national, le voici voué aux gémonies pour une frappe mal appuyée… Une finale qui sonnera comme la fin de sa carrière en équipe de France malgré les quelques matchs disputés dans les mois qui suivent cet échec. Trezeguet quitte le maillot tricolore par la petite porte. Non retenu pour l’Euro 2008, il annonce alors sa retraite internationale et termine avec 34 pions en 71 sélections. Entre 2010 et 2014, Trezeguet multiplie les clubs : en Espagne au Hercules Alicante, à Bani Yas SC aux Émirats, avant un retour au bercail d'abord à River Plate puis une saison sous les couleurs du Newell’s Old Boys. Après une dernière pige lucrative en Inde, il tire sa révérence le 21 janvier 2015 à l'âge de 37 ans. Trezegol nous aura apporté plus de bons que de mauvais souvenirs, et reste, jusqu’à aujourd’hui encore, l’un des plus grands attaquants de l’histoire des Bleus, de la Juventus et même de la Série A.

 

PALMARÈS


Vainqueur de la Coupe du Monde en 1998 (France)

Finaliste de la Coupe du Monde en 2006 (France)

Vainqueur de l'Euro 2000 (France)

Vainqueur du Championnat d’Europe des moins de 18 ans en 1996 (France)

Vainqueur du Tournoi de Toulon en 1997 (France)

Finaliste de la Ligue des Champions en 2003 (Juventus Turin)

Champion d’Italie en 2002 et 2003 (Juventus Turin)

Vice-champion d’Italie en 2001 et 2009 (Juventus Turin)

Champion de France en 1997 et 2000 (AS Monaco)

Vice-champion d’Argentine en 2013 (River Plate)

Champion d’Italie de D2 en 2007 (Juventus Turin)

Champion d'Argentine de D2 en 2012 (River Plate)

Finaliste de la Coupe d’Italie en 2002 et 2004 (Juventus Turin)

Vainqueur du Trophée des champions en 1997 (AS Monaco)

Vainqueur de la Supercoupe d’Italie en 2002 et 2003 (Juventus Turin)

Finaliste de la Supercoupe d’Italie en 2005 (Juventus Turin)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Meilleur buteur du Championnat d’Italie en 2002 (24 buts) (Juventus Turin)

2ème meilleur buteur de la Coupe du Monde des 20 ans en 1997 (5 buts)

Élu meilleur joueur du championnat d’Italie en 2002

Élu meilleur joueur étranger du championnat d’Italie en 2002

Trophée UNFP du meilleur espoir du championnat de France en 1998

Révélation française de l’année en 1997

Nommé dans l'équipe type de l'année UEFA en 2001

Nommé au FIFA 100

Élu parmi les "légendes" du foot par Golden Foot en 2015

À reçu la Légion d'Honneur en 1998

 

VIDÉO





02/02/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1089 autres membres