FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Antoni Ramallets

Antoni Ramallets.jpg
Antoni Ramallets

 

Antoni Ramallets Simón

Né le 1er juillet 1924 à Barcelone (ESP)

Décédé le 30 juillet 2013 à Barcelone (ESP)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png Espagnol, Gardien de but, 1m82

Surnom: "El gato de Maracaná"

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png 35 sélections

(Matchs amicaux: 24 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 5 sélections)

(Coupe du Monde: 4 sélections)

(Qualif Euro: 2 sélections)

 

1ère sélection : le 29 juin 1950 contre le Chili (2-0)

Dernière sélection : le 18 mai 1961 contre le Pays de Galles (1-1)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5547265_201603165813547.png Catalogne: 7 sélections

 

1941/42 CE Europa (ESP)
1942/44 San Fernando (ESP)
1944/46 Majorque (ESP) 40 matchs
(Championnat d'Espagne de D2: 39 matchs)
(Coupe d'Espagne: 1 match)
1946/47 Valladolid (ESP) (Prêt)
1946/62 FC Barcelone (ESP) 387 matchs
(Championnat d'Espagne: 288 matchs)
(Coupe d'Espagne: 62 matchs)
(Copa Eva Duarte: 2 matchs)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 18 matchs)
(Coupe d'Europe des villes de foires: 15 matchs)
(Coupe Latine: 2 matchs)
 
Illustre portier catalan des années 50, Antoni Ramallets a contribué à l'expansion du FC Barcelone et du football espagnol après la Seconde Guerre Mondiale. Leader et symbole de la plus grande splendeur Blaugrana bien avant celles de Guardiola et Messi, sa longévité dans les cages du Barça lui a permis de remporter de nombreux titres, comme cette saison des "Cinq Coupes" en 1952 où il rafle le championnat, la Copa del Rey, la Coupe Latine, la Copa Eva Duarte et la Copa Martini-Rossi. Antoni Ramallets.jpgGracieux et rassurant en plus d'être véloce et extrêmement mobile, il était très intelligent sur le terrain et avait un style particulier: tout en noir et sans gant... Au total, il a remporté avec le FC Barcelone six championnats, cinq Coupes d'Espagne et deux Coupes des villes de foires. Le seul point noir de sa carrière reste la finale malheureuse de la Coupe d'Europe des clubs champions contre Benfica perdu 2 buts à 3 en 1961 à Berne. Pourtant grand favori après avoir fait tombé le Real Madrid vainqueur des cinq premières C1 dès les huitièmes de finale, l'équipe avec ses stars de l’époque, notamment ses attaquants Kubala, Kocsis, EvaristoSuarez et Czibor, n'ont rien pu faire malgré une large domination des débats. Preuve en est avec l'ouverture du score rapide du hongrois Sándor Kocsis. Sauf que tout se renverse en deux minutes. Après l'égalisation de José Águas, c'est une énorme boulette de Ramallets qui vient anéantir les chances de victoire. Du haut de ses 36 ans, celui qui a été élu à cinq reprises meilleur gardien du championnat espagnol repousse sur son poteau la tête de son défenseur. Mais le ballon rebondit derrière la ligne blanche avant de filer à droite du poteau. Gêné par le soleil, ce but "casquette" allait décider du sort du match. Malgré les efforts des Catalans qui tirent plusieurs fois sur les poteaux ou la barre, c'est bien le Benfica qui soulève sa première coupe aux grandes oreilles. Le Barça, lui, devra attendre jusqu'en 1992 pour vivre ce bonheur. Cela n'empêche pas Ramallets d’être toujours considéré comme une légende du FC Barcelone, où il a joué entre 1947 et 1962, même s’il a opéré au début de sa longue carrière à Majorque puis à Valladolid. Côté sélection, le portier compte 35 rencontres internationales et a obtenu avec la Roja la 4ème place de la Coupe du Monde 1950 au Brésil. Élu meilleur gardien de l'épreuve remporté par l'Uruguay, il sera surnommé "le Chat de Maracana" après avoir multiplié les exploits durant tout le premier tour du Mondial. Par la suite, il s'est reconverti comme entraîneur sans connaître la même réussite. Décédé le 30 juillet 2013, Antoni Ramallets a été célébré dignement en héros au cours d'une rencontre amicale face à Santos, trois jours après sa disparition à l'âge de 89 ans. Il avait confié durant sa carrière lors d'une interview qu'il était devenu gardien à cause de son poids et qu'il n'aimait pas courir étant jeune. "Un jour, nous avons décidé de jouer au foot avec des amis et tout le monde était d'accord sur le fait que le gars qui ne veut pas courir doit aller dans les cages. Et comme il prend de la place, il couvrira bien le but. " Le Barça a perdu l'un des plus grands gardiens de son histoire.
 
PALMARÈS
4ème de la Coupe du Monde en 1950 (Espagne)

Finaliste de la Coupe d’Europe des Clubs Champions en 1961 (FC Barcelone)

Vainqueur de la Coupe d’Europe des Villes de foires en 1958 et 1960 (FC Barcelone)

Vainqueur de la Coupe Latine en 1949 et 1952 (FC Barcelone)

Vainqueur de la petite coupe du monde des clubs en 1957 (FC Barcelone)

Champion d’Espagne en 1948 (non-jouée), 1949, 1952, 1953, 1959 et 1960 (FC Barcelone)

Vice-Champion d’Espagne en 1954, 1955 et 1956 (FC Barcelone)

Vainqueur de la Coupe d’Espagne en 1951, 1952, 1953, 1957 et 1959 (FC Barcelone)

Vainqueur de la Copa Eva Duarte en 1952 et 1953 (FC Barcelone)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Vainqueur du Trophée Zamora en 1952, 1956, 1957, 1959 et 1960

 

SOURCES/RESSOURCES


- 1ère Photo: ©DR

- 2ème photo: ©FCBarcelona



04/06/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1087 autres membres