FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Atlético Madrid

Atletico Madrid.png

Atlético Madrid

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png Club Atlético Madrid, fondé le 26 avril 1903

Anciens noms: Athletic Club de Madrid (1903-1939),

Athletic Aviación (1939-1941), Atletico Aviación (1941-1947)

Surnoms: Los Colchoneros, Los Rojiblancos, Los Indios

Couleurs: Rouge, blanc et bleu

Clubs rivauxReal Madrid

Stade: Vicente Calderon (54 851 places)

 

La création du club

 

Le club est fondé le 26 avril 1903. L'équipe est baptisé Athletic Club de Madrid comme l'Athletic Bilbao. Car ce sont trois étudiants basques vivant à Madrid qui sont à la base de la création du club, et qui pensent que cette équipe sera un vivier de jeunes joueurs. En 1904, ils sont rejoints par des anciens membres du Real Madrid qui souhaitaient suivre un nouveau club.

 

1940, Premier titre de champion

 

En 1939, le club fusionne avec l'Aviación Nacional pour devenir l'Athletic Aviación. Une bonne nouvelle car à ce moment-là, l’Athletic de Madrid est très endetté et ne sait pas de quoi son avenir sera fait. Un véritable souffle d'air. De plus, la chance leur sourira quand le club d'Oviedo déclare forfait et laisse sa place dans l'élite au club porteur de l'écusson de l'armée de l'air sur son maillot. Les colchoneros dirigé par le légendaire Ricardo Zamora remporte la première Liga de son histoire à la suite de la Guerre civile. Un succès aussi surprenant qu’important pour un club qui a frôlé la disparition quelques mois auparavant. L'équipe deviendra officiellement le Club Atlético de Madrid en 1947 après la demande du Ministère de l’Air de retirer ‘’Aviación’’ du nom.

 

Atletico Madrid 1940.jpg

(Haut, de gauche à droite): Aparicio, Tabales, Mesa

(Au milieu, de gauche à droite): Urquiri, German, Machin

(bas, de gauche à droite): Enrique, Gabilondo, Elicegui, Campos, Vasquez

 

1950-1951, Champion avec "La Delantera de Cristal"

 

- Vainqueur de deux titres de champion consécutifs en 1950 et 1951 avec comme entraîneur l'emblématique Helenio Herrera, l'équipe est, sans aucun doute, l'une des meilleurs de l'histoire du club. Cette équipe aurait pu être plus grande si la ligne d’attaque de l’Atlético, la fameuse "Delantera de Cristal", composé de Ben Barek, Juncosa, Escudero, Pérez Paya et Carlsson aurait évoluer plus régulièrement ensemble. La faute aux nombreuses blessures des joueurs, d'où ce surnom.

 

Atletico Madrid 1951.jpg

(haut, de gauche à droite): Domingo, Tinte, Silva, Aparicio, Mujica, Lozano, Dauder

(bas, de gauche à droite): Juancosa, Ben Barek, Pérez-Paya, Carlsson, Escudero

 

1974, Finaliste de la Coupe d'Europe des clubs champions

 

- En mai, la finale les opposent au Bayern Munich. Les Matelassiers pensait avoir la main sur le trophée lors de l'ouverture du score à la 114ème minute, au Stade du Heysel de Bruxelles, par l'intermédiaire de Luis Aragonés. Mais Hans-Georg Schwarzenbeck surgit six minutes plus tard et égalise sur une frappe à 25 mètres. La rencontre, conclue par un match nul (1-1), doit être rejouée deux jours plus tard. Cette fois, le champion allemand dompte le représentant espagnol (4 buts à 0). Un journal espagnol résumera la rencontre de la façon suivante: "Les Espagnols étaient le taureau – les Allemands, le matador. "

 

Atletico-Madrid.jpg 

(haut, de gauche à droite): Reina, Melo, Capon, Adelardo, Eusebio, Bezerra

(bas, de gauche à droite): Salcedo, Luis, Alberto, Gàrate, Heredia

 

1974, Vainqueur de la Coupe Intercontinentale

 

- Pourtant en cette fin d'année, les Munichois ne veulent pas défendre leurs chances en Coupe Intercontinentale, se retranchant derrière un calendrier surchargé. L'Atlético part donc en Argentine, le 12 mars 1975, pour représenter le continent européen face à la meilleure équipe sud-américaine, l'Independiente. Défaits 1 but à 0 à l'estadio Libertadores de America, les Madrilènes doivent renverser la vapeur au retour, dans leur stade Vicente Calderon. Devant 50 000 spectateurs, l'équipe entraînée par Luis Aragones (encore joueur de l'Atlético lors de la finale de C1) domine les Argentins en marquant une fois dans chaque période.

 

Atletico Madrid 1974-1975.jpg

(haut, de gauche à droite): Alberto, Melo, Eusebio, Pacheco, Capon, Adelardo

(bas, de gauche à droite): Aguilar, Garate, Ruben Ayala, Irureta, Heredia

 

1996, Premier doublé coupe-championnat

 

Une grande formation vainqueur du premier doublé de l'histoire des Colchoneros. Pas la plus brillante, mais sans conteste la plus audacieuse, la plus intrépide, la plus opiniâtre que les supporters aient vu. L'équipe était emmené par le capitaine argentin Diego Simeone, avec la bénédiction de Radomir Antic, l’un des entraîneurs les plus appréciés de l’histoire de la Liga. La symbiose entre le Serbe et son équipe était total. La défense ne bougeait pratiquement pas et les deux milieux défensifs étaient avant tout chargés de faire régner l’ordre. "La de 96" ("Celle de 96") était efficace et marquait énormément sur coups de pieds arrêtés. Quand Lubo Penev (1,87m) et Kiko (1,89m) se pointaient dans les 16 mètres pour placer leur tête, la sentence n’était jamais très loin…

 

Atletico Madrid 1996.jpg

(Haut, de gauche à droite): Molina, Vizcaino, Caminero, Kiko, Geli, Penev 
(Bas, de gauche à droite): Simeone, Santi, Solozabal, Toni, Pantic

 

2014, Champion d'Espagne et finaliste de la Ligue des Champions

 

- En finale de C1 face au rival honni du Real Madrid, l'Atlético tenait sa première Ligue des Champions jusqu'à la 93ème minute. Mis les Colchoneros vont craqués dans le temps additionnel surpris par une tête rageuse de Sergio Ramos, avant d'exploser en prolongations (4 buts à 1). Une superbe équipe composé de Godin, Gabi ou encore Diego Costa vainqueur de la Ligue Europa en 2012, de la Coupe d'Espagne l'année précédente, et de la Liga en 2014, tout en atteignant la finale de la Ligue des champions sans perdre un match

 

Ateltico Madrid-.jpg

(haut, de gauche à droite): Courtois, M. Suarez, Filipe Luis, Miranda, Gabi, Raul Garcia, Godin

(bas, de gauche à droite): Arda Turan, Juanfran, Koke, Diego Costa

 

PALMARÈS COMPÉTITIONS NATIONALES


Champion d’Espagne en 1940, 1941, 1950, 1951, 1966, 1970, 1973, 1977, 1996 et 2014

Vice-Champion d’Espagne en 1944, 1958, 1961, 1963, 1965, 1974, 1985 et 1991

Vainqueur de la Coupe d’Espagne en 1960, 1961, 1965, 1972, 1976, 1985, 1991, 1992, 1996 et 2013

Finaliste de la Coupe d’Espagne en 1921, 1926, 1956, 1964, 1975, 1987, 1999, 2000 et 2010

Vainqueur de la Supercoupe d’Espagne en 1985 et 2014

Finaliste de la Supercoupe d’Espagne en 1991, 1992, 1996 et 2013

Vainqueur de la Copa de Campeones en 1940

Vainqueur de la Copa Eva Duarte en 1951

Finaliste de la Copa Eva Duarte en 1950

Champion d’Espagne de D2 en 2002

Vice-champion d’Espagne de D2 en 1933 et 1934

Finaliste de la Coupe de la Ligue d’Espagne en 1984 et 1985

 

PALMARÈS COMPÉTITIONS INTERNATIONALES


Finaliste de la Ligue des champions en 1974, 2014 et 2016

Vainqueur de la Coupe intercontinentale en 1974

Vainqueur de la Coupe des Coupes en 1962

Finaliste de la Coupe des Coupes en 1963 et 1986

Vainqueur de la Ligue Europa en 2010 et 2012

Vainqueur de la Supercoupe de l’UEFA en 2010 et 2012

Vainqueur de la Coupe Ibérique en 1991

Vainqueur de la Coupe Intertoto en 2007

Finaliste de la Coupe Intertoto en 2004

 

RECORDS


Plus jeune joueurJosé Luis Martinez (ESP) 17 ans (le 9 septembre 1984 contre Osasuna)

Plus vieux joueurAdelardo Rodriguez (ESP) 36 ans et 218 jours (le 1er mai 1976 contre l'Espanyol)

Plus jeune buteurMiguel (ESP) 17 ans et 41 jours (le 9 septembre 1984 contre Osasuna)

Plus vieux buteurLarbi Ben Barek (FRA/MAR) 36 ans et 124 jours (le 18 octobre 1953 contre le Celta Vigo)

Plus large victoireAtlético Madrid - Las Palmas 9-0 (le 20 octobre 1957)

Plus large défaiteCelta Vigo - Atlético Madrid 8-1 (le 5 décembre 1954)

Record d'achat: João Félix (POR) 127,20 millions d'euros de Benfica (2019)

Record de venteAntoine Griezmann (FRA) 120 millions d'euros au FC Barcelone (2019)

 

ATLETICO MADRID ALL-STAR


GARDIENS

 

Abel Resino (ESP)

Jan Oblak (SLQ)

José Francisco Molina (ESP)

Marcel Domingo (FRA)

Miguel Reina (ESP)

Edgardo Madinabeytia (ARG)

 

DÉFENSEURS

 

Feliciano Rivilla (ESP)

Miranda (BRE)

Alfonso Aparicio (ESP)

José Gimenez (URU)

Isacio Calleja (ESP)

Luis Armanto Perea (COL)

Antonio Munoz Gomez (ESP)

Filipe Luis (BRE)

Roberto Solozàbal (ESP)

Luis Pereira (BRE)

Santi Denia (ESP)

Juanma López (ESP)

Toni Muñoz (ESP)

José Luis Capón (ESP) 

Juan Carlos Arteche (ESP)

Diego Godin (URU)

Juanfran (ESP)

Jorge Griffa (ARG)

Tomás Reñones (ESP)

Juan Carlos Aguilera (ESP)

 

MILIEUX

 

Ramon Gabilondo (ESP)

Quique Ramos (ESP)

Eugenio Leal (ESP)

Alfonso Silva (ESP)

Gabi (ESP)

Francisco Machin (ESP)

Adelardo Rodriguez (ESP)

José Luis Caminero (ESP)

Juan Vizcaino (ESP)

Jésus Landaburu (ESP)

Diego Pablo Simeone (ARG)

Arencibia (ESP)

Juan José Rubio (ESP)

Enrique Collar (ESP)

Maxi Rodriguez (ARG)

Koke (ESP)

José Ufarte (ESP)

Milinko Pantic (YOU)

Javier Irureta (ESP)

 

ATTAQUANTS

 

Paco Campos (ESP)

Antoine Griezmann (FRA)

Luis Aragones (ESP)

Francisco Narvaez "Kiko" (ESP)

Radamel Falcao (COL)

Diego Costa (ESP)

Larbi Ben Barek (FRA)

Manolo (ESP)

Fernando Torres (ESP)

Sergio Agüero (ARG)

Paulo Futre (POR)

José Eulogio Gárate (ESP)

Diego Forlan (URU)

Joaquin Peirò (ESP)

Josep Juncosa (ESP)

Rubén Ayala (ARG)

Hugo Sanchez (MEX)

Adrian Escudero (ESP)

 

ENTRAÎNEURS

 

Quique Flores (ESP)

Diego Pablo Simeone (ARG)

Luis Aragones (ESP)

Radomir Antic (YOU)

José Villalonga (ESP)

 

Équipe type

 

Atletico Madrid.jpg

 

Ils ont joué à l'Atlético Madrid

 

German Burgos (ARG)

Thibaut Courtois (BEL)

Leo Franco (ARG)

Gregory Coupet (FRA)

Marcelino (ESP)

Rubén Diaz (ARG)

Giourkas Seitaridis (GRE)

Iselín Ovejero (ARG)

Pablo Ibáñez (ESP)

Toby Alderweireld (BEL)

Daniel Prodan (ROU)

Ramon Heredia (ARG)

Šime Vrsaljko (CRO)

Tiago Mendes (POR)

Mirko Votava (ALL)

Radek Bejbl (RTC)

Arda Turan (TUR)

Quinton Fortune (AFS)

Dirceu (BRE)

Thomas Lemar (FRA)

Juan Carlos Valeron (ESP)

Donato (ESP)

Josuha Guilavogui (FRA)

Bernd Schuster (ALL)

Raul Garcia (ESP)

José Ernesto Sosa (ARG)

Henry Carlsson (SUE)

Vavà (BRE)

Simão Sabrosa (POR)

Lyuboslav Penev (BUL)

Jimmy Floyd Hasselbaink (HOL)

Enrique Moran (ESP)

Julio Antonio Elícegui (ESP)

Leivinha (BRE) 

Rubén Cano (ARG)

Jordi Lardin (ESP)

Christian Vieri (ITA)

Santi Ezquerro (ESP)

Fernando Correa (URU)

 

Ils ont débuté à l'Atlético Madrid

 

David De Gea (ESP)

Ángel Mejías (ESP)

Roberto Jiménez (ESP)

Jean Dika Dika (CAM)

Javier Manquillo (ESP)

Theo Hernandez (FRA)

Eusebio Bejarano (ESP)

Abdelkader Oueslati (TUN)

Antonio Lopez (ESP)

Lucas Hernandez (FRA)

Roberto Marina (ESP)

Ignacio Camacho (ESP)

Manu Del Moral (ESP)

Luis Olaso (ESP)

Mario Suarez (ESP)

Saul Niguez (ESP)

 

Le plus capé

 

1) Adelardo Rodriguez (ESP) 550 matchs (1959-1976)

Adelardo-Rodriguez.jpg

2) Koke (ESP) 478 matchs (2009-?) (en cours)

3) Tomas Reñones (ESP) 483 matchs (1984-1996)

4) Enrique Collar (ESP) 468 matchs (1952-1969)

5) Carlos Aguilera (ESP) 455 matchs (1987-1993/1996-2005)

6) Isacio Calleja (ESP) 421 matchs (1958-1972)

-) Juan Carlos Arteche (ESP) 421 matchs (1978-1989)

8) Gabi (ESP) 417 matchs (2002-2007/2011-2018)

9) Fernando Torres (ESP) 404 buts (2000-2007/2014-2018)

10) Diego Godin (URU) 389 matchs (2010-2019)

 

Le meilleur buteur

 

1) Luis Aragonès (ESP) 172 buts (1964-1974)

Luis-Aragones.jpg

2) Adrian Escudero (ESP) 169 buts (1945-1958)

3) Paco Campos (ESP) 154 buts (1939-1948)

4) José Eulogio Garate (ESP) 134 buts (1966-1977)

5) Antoine Griezmann (FRA) 133 buts (2014-2019)

6) Fernando Torres (ESP) 129 buts (2000-2007/2014-2018)

7) Joaquin Peiro (ESP) 124 buts (1955-1962/1970-1971)

8) Julio Elícegui (ESP) 114 buts (1933-1940)

9) Adelardo Rodriguez (ESP) 112 buts (1959-1976)

10) Enrique Collar (ESP) 105 buts (1953-1970)

 

Autres

 

PALMARÈS COMPÉTITIONS JEUNES/RÉSERVES


Vainqueur de la Coupe du Monde des clubs des moins de 17 ans en 2012

Vainqueur de la Coupe du Monde des clubs des moins de 17 ans en 2013 

Vainqueur de la Coupe du Roi Juniors en 1952, 1956 et 1958

Champion d'Espagne Juniors en 1984 et 1987

Champion de DH Juniors groupe 5 en 2001, 2002, 2003, 2005, 2009 et 2012

Vainqueur de la Coupe des champions de DH Juniors en 2002

Champion d'Espagne de D3 en groupe 1 en 1989 et 2001, groupe 2 en 2004

 

PALMARÈS COMPÉTITIONS RÉGIONALES


Vainqueur du championnat régional du Centre en 1921, 1925, 1928 et 1940

Finaliste du championnat régional du Centre en 1909, 1913, 1914, 1917, 1918, 1920, 1922, 1923, 1926, 1927, 1929, 1931 et 1934

Vainqueur de la Coupe de la Fédération régional du Centre en 1941

Finaliste de la Coupe de la Fédération régional du Centre en 1923, 1928, 1934 et 1944

Vainqueur de la Copa Ramon Triana en 1945, 1954 et 1960

 

SOURCES/RESSOURCES


Atlético Madrid

Photos: Todos con el Atletico



25/05/2015
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1146 autres membres