FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Jocelyn Angloma

Jocelyn Angloma.jpg
Jocelyn Angloma

 

Jocelyn Gaëtan Angloma

Né le 7 août 1965 aux Abymes (GLP)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png Français, défenseur droit, 1m80

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png 37 sélections, 1 but

(Matchs amicaux: 16 sélections, 1 but)

(Qualif Coupe du Monde: 2 sélections)

(Qualif Euro: 15 sélections)

(Euro: 4 sélections)

 

1ère sélection : le 13 octobre 1990 contre la Tchécoslovaquie (2-1)

Dernière sélection : le 26 juin 1996 contre la Rep. Tchèque (0-0)

 

Guadeloupe.png 14 sélections, 4 buts

 

1983/85 Étoile Morne-à-l'eau (GLP)

1985/87 Stade Rennais (FRA) 48 matchs, 2 buts

(Championnat de France: 37 matchs, 1 but)

(Coupe de France: 11 matchs, 1 but)

1987/90 Lille OSC (FRA) 104 matchs, 13 buts

(Championnat de France: 92 matchs, 13 buts)

(Coupe de France: 12 matchs)

1990/91 Paris SG (FRA) 39 matchs, 6 buts

(Championnat de France: 36 matchs, 6 buts)

(Coupe de France: 3 matchs)

1991/94 Olympique de Marseille (FRA) 105 matchs, 4 buts

(Championnat de France: 85 matchs, 3 buts)

(Coupe de France: 7 matchs)

(Ligue des Champions: 13 matchs, 1 but)

1994/96 Torino (ITA) 62 matchs, 8 buts

(Championnat d'Italie: 60 matchs, 7 buts)

(Coupe d'Italie: 2 matchs, 1 but)

1996/97 Inter Milan (ITA) 46 matchs, 3 buts

(Championnat d'Italie: 30 matchs, 1 but)

(Coupe d'Italie: 6 matchs)

(Coupe de l'UEFA: 10 matchs, 2 buts)

1997/2002 Valence CF (ESP) 170 matchs, 8 buts

(Championnat d'Espagne: 120 matchs, 5 buts)

(Coupe d'Espagne: 14 matchs, 2 buts)

(Ligue des Champions: 34 matchs, 1 but)

(Coupe de l'UEFA: 2 matchs)

2003/07 Étoile Morne-à-l'eau (GLP) 

 

Inusable défenseur latéral, Jocelyn Angloma était un brillant défenseur en club et en équipe de France, on appréciait son jeu physique, ses interventions musclées et ses relances soignées. Il n’hésitait pas à aider ses attaquants en effectuant des montées très efficaces. Né aux Abymes en Guadeloupe, Jocelyn Angloma effectue ses débuts à l'Etoile Morne à l'eau, club du championnat de son île. Il y fait ses gammes jusqu’en 1985, le temps pour lui de se construire en tant que footballeur et en tant qu’homme. Jocelyn Angloma.jpgSuffisamment mûr pour tenter le grand saut, il quitte la Guadeloupe du haut de ses 20 ans pour rejoindre la métropole et le Stade Rennais. Un peu plus de deux mois après son arrivée, il fait ses débuts en équipe première, en Coupe de France. Non qualifié pour jouer en première division, il doit attendre la fin de la saison pour y faire ses débuts. Angloma, qui évolue alors au milieu de terrain, se fait rapidement une place avec les pros. En 1987, l’équipe descend dans l'antichambre de l'élite, mais Jocelyn Angloma entend continuer sa progression, et rejoint Lille. Sous la houlette de Georges Heylens, il découvre le poste d’arrière droit, et c’est d’ailleurs dans ce couloir qu’il se fixe définitivement quelques années plus tard. Avec les Dogues, il inscrit la bagatelle de 13 buts en 92 rencontres. Ses belles prestations lui ouvrent les portes du Paris SG. Dans la capitale, il découvre l’équipe de France, entraînée par Michel Platini, et effectue ses débuts le 13 octobre 1990 face à la Tchécoslovaquie (2 buts à 1). Mais l’aventure tourne court pour le Guadeloupéen qui signe alors chez l’ennemi juré, l’Olympique de Marseille, qui vient d’être battu en finale de la C1 face à l’Étoile Rouge de Belgrade. Le début de la gloire pour ce joueur qui voit grand. Il remporte le championnat de France en 1992 et surtout la Ligue des Champions en 1993. Vainqueur du grand Milan AC (1 but à 0), les phocéens se retrouvent sur le toit de l'Europe. Malheureusement il paye le prix fort avec une fracture du tibia à l'heure de jeu lors d'un contact avec Lentini. La fête à Munich est gâché pour lui. Il raconte alors: "L’autre jour, j’ai vu tous les copains à Sacrée Soirée, ça m’a fait un peu mal. J’ai aussi loupé le match contre le PSG. Ce soir-là, j’étais comme un fou, j’ai eu envie de me lever et de venir au Vélodrome. C’était atroce. ". La saison suivante, Marseille touche le fond. Il partira, comme beaucoup, avec la relégation administrative à la suite de l'affaire OM/VA en 1994. Avec les bleus en revanche, il ne survivra pas au naufrage de 1993. Malgré son titre de champion d’Europe espoirs en 1988 en compagnie de Laurent Blanc et Eric Cantona, l'émergence de Lilian Thuram en 1996 lui coupera définitivement la route de l'équipe de France, avec laquelle il compte toute de même 37 sélections. Il tente ensuite une carrière à l’étranger, d'abord en Italie. Il passe trois saisons de l’autre côté des Alpes, allant au Torino avant de rejoindre l’Inter. Avec le club milanais, il parvient à se hisser en finale de la Coupe UEFA, pour une défaite face aux allemands du FC Schalke 04. Jocelyn poursuite ensuite sa route en Espagne, du côté du FC Valence. Il y finit sa carrière au plus haut niveau à presque 37 ans et dispute deux nouvelles finales de Ligue des Champions, perdues, en 2000 et 2001. Champion d’Espagne en 2002, Jocelyn Angloma décide alors de raccrocher les crampons, ou presque. Après quelques années de repos bien méritées, il décide de reprendre du service au sein de la sélection guadeloupéenne. Fort de son expérience, il permet aux "Gwada Boys" de se qualifier pour la Gold Cup organisée en 2007. Compétition durant laquelle la Guadeloupe atteint les demi-finales, donnant même la victoire aux siens face au favori cubains en quart, à la 87ème minute. Exemple de longévité, il met alors un terme définitif à sa carrière, à 41 ans.

 

PALMARÈS


Vainqueur de l'Euro Espoirs en 1988 (France)

Vainqueur de la Coupe Kirin en 1994 (France)

Vainqueur de la Ligue des champions en 1993 (Marseille)

Finaliste de la Ligue des champions en 2000 et 2001 (Valence CF)

Finaliste de la Coupe UEFA en 1997 (Inter Milan)

Vainqueur de la Coupe Intertoto en 1998 (Valence CF)

Champion de France en 1992 (Marseille)

Vice-champion de France en 1994 (Marseille)

Champion d’Espagne en 2002 (Valence CF)

Vainqueur de la Coupe d’Espagne en 1999 (Valence CF)

Vainqueur de la Supercoupe d’Espagne en 1999 (Valence CF)

Champion de Guadeloupe en 2007 (Étoile Morne-à-l'eau)

Vice-champion de Guadeloupe en 2006 et 2008 (Étoile Morne-à-l'eau)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Nommé dans l'équipe type de l'Euro 1992

Nommé dans l'équipe type de l'année de l'association européenne ESM en 1997, 2000 et 2001

 

SOURCES/RESSOURCES


- Des nouvelles de Jocelyn Angloma - Foot Mercato

↑Auteur: 

- Jocelyn Angloma. Des Abymes au sommet - Drogue, bière,complot LOSC



15/03/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1089 autres membres