FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Luigi Riva

Luigi-Riva--1-.jpg

Luigi Riva

Luigi Riva

Né le 7 novembre 1944 à Leggiuno (ITA)

 https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png Italien, attaquant, 1m74

Surnom: Gigi, Rombo di tuono (roulement du tonnerre)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png 42 sélections, 35 buts

(Matchs amicaux: 15 sélections, 8 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 10 sélection, 14 buts)

(Coupe du Monde: 8 sélections, 3 buts)

(Qualif Euro: 8 sélections, 9 buts)

(Euro: 1 sélection, 1 but)

 

1ère sélection : le 27 juin 1965 contre la Hongrie (1-2)

Dernière sélection : le 19 juin 1974 contre l'Argentine (1-1)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png U18: 1 sélection, 1 but

 

1962/63 Legnano (ITA) 23 matchs, 6 buts

1963/76 Cagliari (ITA) 370 matchs, 207 buts

(Championnat d'Italie: 289 matchs, 156 buts)

(Championnat d'Italie de D2: 26 matchs, 8 buts)

(Coupe d'Italie: 42 matchs, 33 buts)

(Coupe d'Europe des clubs champions: 3 matchs, 3 buts)

(Coupe des villes de foires/Coupe de l'UEFA: 3 matchs, 1 but)

(Coupe Mitropa: 7 matchs, 4 buts)

(Coupe Anglo-italienne: 4 matchs, 2 buts)

 

Surnommé affectueusement "Gigi", Luigi Riva est unanimement considéré comme un des meilleurs - si ce n'est le meilleur - attaquants de l'histoire du football italien et restera pour toujours une légende à Cagliari. Son sang-froid devant le but, son jeu aérien très efficace et son pied gauche magique ont fait de lui un attaquant redoutable dans la lignée de celles de PeléGerd Müller ou Ferenc Puskas. Né à Leggiuno, un petit village du nord de l'Italie près des lacs qui bordent la Suisse italienne, il débute sa carrière en 1962 dans le club de Legnano en Série C. Il inscrit 6 buts en 23 matchs, un premier résultat encourageant pour un garçon de 18 ans. L'année suivante, il rejoint l'équipe de Cagliari avec laquelle il passera le restant de sa carrière. https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_7784085_201806291923717.jpgLe début d'une longue histoire d'amour pour Luigi Riva qui va tomber sous le charme de la Sardaigne et de sa qualité de vie. Pour sa première saison, Riva débute en Série B et aide le club à se hisser à l'étage supérieur pour la première fois de son histoire. Une des plus belles pages du Calcio est en train de s’écrire. En l'espace de douze mois, il passe de l'état d'obscur espoir à celui de buteur redoutable. Il fait ses premiers pas en Série A le 13 septembre 1964 face à l'AS Roma (défaite 2 buts à 1). Durant treize saisons, il inscrit un total de 156 buts pour 189 rencontres joués et remporte le titre de meilleur buteur du Calcio à trois reprises, en 1967, 1969 et 1970. En 1970, il réussit l'exploit de remporter le Scudetto tant convoité, le premier et seul titre remporté par les "Rossoblu". Le club de Sardaigne termine loin devant avec seulement deux défaites et onze buts concédés, un record toujours inégalé. Son amour pour Cagliari était tel qui l'a refusé plusieurs offres de grandes équipes italiennes comme la Juventus Turin qui avait demandé aux dirigeants de Cagliari quelle contrepartie ils réclamaient pour le transfert de Riva. Réponse des Sardes: Roberto Bettega, Franco CausioClaudio Gentile ou Antonello Cuccuredu. Sans surprise, la Juve n'a pas donné suite... Malgré les difficultés du club à étoffer la salle des trophées, cette attitude lui assure l'amour inconditionnel des supporters et le respect de ses adversaires. Avec la sélection italienne, il fait ses débuts internationaux le 27 Juin 1965 contre la Hongrie (défaite 2 buts à 1). Son premier but il l'inscrit au bout de sa cinquième cape en s'offrant un triplé contre la Chypre (5 buts à 0), lors des éliminatoires de l'Euro. Son meilleur résultat avec la Squadra Azzurra reste la victoire lors de l'Euro 1968 pendant lequel il fait admirer son jeu du pied gauche à la pointe de l’attaque, marquant notamment le premier but de la finale rejouée contre la Yougoslavie (2 buts à 0) après douze minutes. Puis, lors de la Coupe du Monde 1970, il perd en finale contre la plus belle équipe de tous les temps, le Brésil de Pelé, après avoir était un des buteurs lors du "match du siècle" en demi-finale contre l'Allemagne (4 buts à 3). Il participe aussi au Mondial 1974, mais avec moins de réussite, et dispute sa dernière cape internationale contre l'équipe d'Argentine lors de ce tournoi. Il est encore actuellement le meilleur buteur de l'équipe d'Italie avec 35 buts en 42 sélections. Une sacré performance qui le conduira deux fois sur le podium du Ballon d'Or en 1969 (2ème) et en 1970 (3ème). Après avoir était victime d'une deuxième fracture de la jambe en février 1976, il ne retrouvera jamais tous ses moyens par la suite et met un terme à sa carrière de footballeur la même année. Il fait ensuite partie de l'encadrement de l'équipe de Cagliari puis directeur technique de l’équipe nationale d’Italie, rôle qu'il occupe jusqu'en 2013. Il sera un père pour les générations d’Azzurri des années 1980, 1990 et 2000. Pour l’avenir du principal club de Sardaigne, il leur faut espérer trouver rapidement un nouveau joueur du calibre de Riva, capable de mener l’équipe en série A vers les sommets. En reconnaissance pour ses services à Cagliari, le numéro 11 à été retiré définitivement. Auguri Gigi!

 

PALMARÈS


Finaliste de la Coupe du Monde en 1970 (Italie)

Vainqueur de l'Euro en 1968 (Italie)

Champion d’Italie en 1970 (Cagliari)

Vice-Champion d’Italie en 1969 (Cagliari)

Finaliste de la Coupe d’Italie en 1969 (Cagliari)


DISTINCTIONS PERSONNELLES


Ballon d’argent en 1969 

Ballon de Bronze en 1970

Meilleur buteur du championnat d’Italie en 1967 (18 buts), 1969 (20 buts) et 1970 (21 buts) (Cagliari)

Nommé dans l'équipe type du tournoi de l'Euro 1968

Élu parmi les "légendes" du foot par Golden Foot en 2005

Intronisé au Hall of Fame du football italien en 2011

Nommé Commandeur de l'ordre du mérite de la république italienne en 1991 puis Grand Officier en 2010

À reçu l'Étoile d'or du mérite sportif en 2006

Intronisé au "Walk of Fame" du sport italien en 2015

 

SOURCES/RESSOURCES


- 1ère photo: ©Leballonrond

- 2ème photo: ©TGcom24

 

VIDÉO




03/01/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1093 autres membres