FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Safet Susic

Safet Susic.jpg
Safet Susic

 

Safet Sušić

Né le 13 avril 1955 à Zavidovici (YOU)

 Bosnie-Herzegovine.png Bosniaque, milieu offensif, 1m74

Surnom: Magic Susic, "Papet"

 

Yougoslavie.png 54 sélections, 21 buts

(Matchs amicaux: 17 sélections, 10 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 12 sélections, 5 buts)

(Coupe du Monde: 8 sélections, 1 but)

(Qualif Euro: 11 sélections, 3 buts)

(Euro: 3 sélections)

(Coupe des Balkans: 3 sélections, 2 buts)

 

1ère sélection : le 5 octobre 1977 contre la Hongrie (3-4)

Dernière sélection : le 14 novembre 1990 contre le Danemark (2-0)

 

1971 FK Krivaja (YOU)

1972/82 FK Sarajevo (YOU) 244 matchs, 97 buts

(Championnat de Yougoslavie: 221 matchs, 85 buts)

(Coupe de Yougoslavie: 15 matchs, 8 buts)

(Coupe de l'UEFA: 8 matchs, 4 buts)

1982/91 Paris SG (FRA) 345 matchs, 85 buts

(Championnat de France: 287 matchs, 64 buts)

(Coupe de France: 42 matchs, 18 buts)

(Coupe d'Europe des clubs champions: 2 matchs)

(Coupe des Coupes: 6 matchs, 1 but)

(Coupe de l'UEFA: 8 matchs, 3 buts)

1991/92 Red Star (FRA) 20 matchs, 3 buts

(Championnat de France de D2: 16 matchs, 3 buts)

(Coupe de France: 4 matchs)

 

Élu meilleur joueur étranger de l'histoire de la Ligue 1 en 2012, Safet Sušić est une figure légendaire des années 70 et 80. Il excellé en matière de conduite de balle et de dribbles. Le joueur menait le jeu à sa guise en imposant sa technique hors du commun et en régnant au milieu de terrain. Ses dribbles, qu'il était capable d'effectuer dans un mouchoir de poche, lui permettaient de désarçonner ses adversaires directs. Né un 13 avril 1955 du côté de Zavidovići avec un ballon au pied, il débute à 16 ans dans le club local de Krivaja. L'année suivante, en 1972, il rejoint le grand club de la région bosniaque, le FK Sarajevo. Avec le génial meneur de jeu dans son effectif, ils vont disputer les premiers rôles du championnat yougoslave terminant à une 2ème place en 1980. https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4861385_201505275740196.jpgCes performances sont irréprochables et lui ouvre la porte de l'équipe nationale en 1977. Il participe à la prestation décevante de la sélection à la Coupe du Monde 1982 avec un nul 0-0 face à l'Irlande du Nord puis une défaite face à l'hôte espagnol. Il n'aura cependant pas tout perdu puisque ça lui ouvre des contacts avec l'Italie qui s'intéresse à lui. Surtout l'Inter et le Torino. Il signe dans un premier temps un contrat avec les Milanais puis, sous la pression d'une offre mirobolante des dirigeants de Turin, opte finalement pour le "Toro" dans la foulée. Safet Sušić a 28 ans, c'est-à-dire l'âge légal fixé par les dirigeants de la fédé yougoslave pour tout joueur désirant passer à l'Ouest, et semble pressé de se frotter aux stars du Calcio. Trop. L'Inter porte plainte et Safet écope d'un an de suspension dans la Botte. Le président Borelli, qui suit l'affaire de loin, flaire le bon coup et propose au joyau du FK Sarajevo de venir dans la capitale française afin de remplacer un autre Yougoslave, Ivica Šurjak. Cependant, la fédération yougoslave bloque ce transfert jusqu'en décembre, et il faut attendre le tout dernier match de l'année (contre Monaco) pour voir le joueur faire ses débuts sous le maillot rouge et bleu de la capitale. Il devient alors une star sur le sol français et joue régulièrement malgré qu'il s'approche de la trentaine. N'étant jamais blessé ni suspendu, il inscrit 64 buts et offre 61 passes décisives en 287 matchs de championnat avec le PSG. C'est en Coupe de France qu'il rentrera définitivement dans la légende, dans une finale de haute volée face au futur champion, le FC Nantes, en 1983. Il délivre une première passe décisive et inscrit le but de l'égalisation à 2-2 sur une frappe de 20 mètres dans la lucarne, avant d'offrir un dernier caviar dont il a le secret à Nambatingue Toko qui offre le trophée aux parisiens à quelques minutes du terme de la finale. Paris remporte sa deuxième Coupe de France, Susic son premier trophée avec le club de la Ville Lumière. "Cette finale, c’est mon plus beau souvenir avec le PSG  ", confie l’intéressé dans le livre "L’Histoire du Paris Saint-Germain". L'international yougoslave signe un autre exploit en parvenant à délivrer pas moins de 5 passes décisives à l'occasion d'une victoire éclatante du PSG face à Bastia (7 buts à 1), le 22 septembre 1984. Ce PSG montera en puissance et le meneur de jeu sera un joueur majeur de l’équipe de Gérard Houllier qui remportera en 1986 le premier titre de champion de France du club, avec notamment 26 matchs consécutifs sans défaite. Malheureusement "Magic Sušić" était aussi un joueur irrégulier, accusé souvent de choisir ses matches et d'avoir trop de déchets dans ses dribbles quelquefois improductifs. En 1987-88, Paris joue le maintien. Houllier écarte Sušić, lui reprochant de ne pas assez défendre, alors que le public parisien milite pour revoir sa vedette. Il est finalement réintégré lors de l’avant-dernière journée, pour un match crucial face au RC Lens. Le Prince du Parc est magistral, Paris l’emporte 4 buts à 1. Et c’est encore un grand Sušić qui permet au PSG d’assurer le maintien au Havre lors de l’ultime journée. Malgré les tensions avec son entraîneur de l'époque et des performances en dent-de-scie, il reviendra en forme lors de la saison 1988-89 mais laissera échapper le titre aux Marseillais de Bernard Tapie. Il dispute sa dernière grande compétition avec la Yougoslavie lors de la Coupe du Monde 1990, où il ouvre le score lors de la victoire des siens face aux Emirats Arabes Unis (victoire 4 buts à 1). Concurrencé par Dragan Stojkovic au poste de n°10, ils se hisseront jusqu’en quart de finale où ils tiendront tête à l’Argentine de Diego Maradona, tenante du titre. Agé de 35 ans durant le tournoi, il met un terme à sa carrière internationale à la fin de la compétition après avoir inscrit 21 buts en 54 sélections. L'année suivante, il quitte Paris à l'arrivée de Canal + pour finir sa carrière de joueur au Red Star. Avec les Vert et Blanc, sa saison va être rythmée par des blessures à répétition. En championnat, il ne peut donc donner sa pleine mesure et participe malgré tout à une grosse quinzaine de matches marquant au passage à trois reprises. Il dispute son dernier match lors d'un quart de finale de Coupe de France face à l'AS Cannes. Son genou cède une nouvelle fois et le contraint à sortir prématurément. Le Red, sans son numéro 10, craque en prolongation et ne verra pas les demies. Face à une équipe cannoise orchestrée par un certain Zinedine Zidane, c’était un beau symbole, mieux un passage de témoin. Pour beaucoup, il reste une icone ayant jamais évolué sous les couleurs parisiennes au côté des Mustapha Dahleb, RaïPauleta ou encore Zlatan Ibrahimovic. Safet Sušić est une légende du parc que l’on pourra difficilement oublier, Paris est Magique, Paris est Sušić.

 

PALMARÈS


Champion de France en 1986 (Paris SG)

Vice-Champion de France en 1989 (Paris SG)

Vainqueur de la Coupe de France en 1983 (Paris SG)

Finaliste de la Coupe de France en 1985 (Paris SG)

Vice-Champion de Yougoslavie en 1980 (FK Sarajevo)

Finaliste de la Coupe de Yougoslavie en 1983 (finale non-jouée) (FK Sarajevo)

Finaliste du Trophée des champions en 1986 (Paris SG)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


 

Élu meilleur joueur yougoslave de l’année par le magazine croate "Vecernji list" en 1979

Élu meilleur joueur étranger du Championnat de France en 1983

Meilleur buteur du championnat de Yougoslavie en 1980 (17 buts) (FK Sarajevo)

Élu "joueur en or" des 50 dernières années de la Bosnie-Herzegovine par l'UEFA en 2003

Élu meilleur joueur de l'histoire du PSG par France Football en 2010

Élu meilleur joueur étranger de l’histoire du Championnat de France par France Football en 2012

 

SOURCES/RESSOURCES


- Les 50 joueurs qui ont écrit l'histoire du PSG - SoFoot

Auteur

Bio express dégradable: Safet Sušić - The Vintage Football Club

Zoom sur Safet Sušić - La Gazette du PSG

 

VIDÉO




27/05/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1064 autres membres