Football-the-story, les légendes du foot

Football-the-story, les légendes du foot

Carlos Morete

Carlos Morete.jpg
Photo: ©DR

 

Carlos Morete

 

Carlos Manuel Morete Markov

Né le janvier 1952 à Munro (ARG)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825565_201505164916331.png Argentin, Attaquant, 1m83

Surnom: "El Puma"

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825565_201505164916331.png 2 sélections, 1 but

(Matchs amicaux: 2 sélections, 1 but)

 

1ère sélection : le 23 juin 1983 contre le Chili (1-0)

Dernière sélection : le 21 juillet 1983 contre le Paraguay (0-0)

 

1970/75 River Plate (ARG) 195 matchs, 103 buts
1975/80 Las Palmas (ESP) 171 matchs, 86 buts
(Championnat d'Espagne: 171 matchs, 86 buts)
(Coupe d'Espagne: 23 matchs, 13 buts)
(Coupe de l'UEFA: 4 matchs, 6 buts)
1980/81 Séville FC (ESP) 22 matchs, 7 buts
(Championnat d'Espagne: 19 matchs, 6 buts)
(Coupe d'Espagne: 3 matchs, 1 but)
1981 Boca Juniors (ARG) 18 matchs, 3 buts
1982 Talleres (ARG) 20 matchs, 20 buts
1982/83 Independiente (ARG) 59 matchs, 26 buts
1984/86 Argentinos Juniors (ARG)  32 matchs, 5 buts
 
Vainqueur de la Copa Libertadores avec Argentinos Juniors et champion d’Argentine avec Boca Juniors époque Maradona, Carlos Morete était un redoutable goleador. Pas le plus grand des techniciens mais un finisseur hors-pair.
 
Ancien international de l'Albiceleste même si il n'a jamais vraiment eu sa chance, celui qu'on surnommait "El Puma" a connu une grosse carrière en club, avec plusieurs titres de meilleur buteur et de Primera division (avec River, Boca, Independiente, Argentinos). En Argentine, ses meilleures années ont sans doute été à River et Independiente mais, même s'il était en fin de carrière et qu'il n'avait pas un rôle aussi important que Claudio Borghi, Sergio Batista ou Jorge Olguin dans l'effectif, il a quand même fait partie de la génération dorée d'Argentinos Juniors, éclose lors du passage de Diego Maradona et qui connaît la consécration après le départ d'El "Pibe" en remportant deux championnats et la Libertadores en 1985. Il a aussi appartenu à la fameuse connexion argentine de Las Palmas, avec Miguel Brindisi et Quique Wolff, qui coïncide avec la belle période du club canarien à la fin des années 70, avec en point d'orgue une finale de Copa Del Rey perdue en 1978 face au Barça de Johan Cruyff (défaite 3 buts à 1).
 
PALMARÈS
 
Vainqueur de la Copa Libertadores en 1985 (Argentinos Juniors)
Champion d'Argentine en 1975 (Met.) (River Plate), 1981 (Met.) (Boca Juniors), 1983 (Met.) (Independiente), 1984 (Met.) et 1985 (Nac.) (Argentinos Juniors)
Vice-champion d'Argentine en 1970 (Met.) (River Plate), 1982 (Met.) et 1983 (Nac.) (Independiente)
Finaliste de la Coupe d'Espagne en 1978 (Las Palmas)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES

Meilleur buteur du championnat d'Argentine en 1972 (Nac.) (14 buts), 1974 (Met.) (18 buts) (River Plate) et 1982 (Met.) (20 buts) (Independiente)


13/01/2022
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1212 autres membres