FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Antonio Sastre

Antonio Sastre.jpg
Antonio Sastre

 

Antonio Sastre

Né le 27 avril 1911 à Lomas de Zamora (ARG)

Décédé le 23 novembre 1987 à Buenos Aires (ARG)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825565_201505164916331.png Argentin, Milieu offensif/Attaquant

Surnoms: "El Cuila", Sastrín

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825565_201505164916331.png 34 sélections, 6 buts

(Matchs amicaux: 14 sélections, 4 buts)

(Copa America: 13 sélections, 1 but)

(Copa Roca: 5 sélections, 1 but)

(Copa Lipton: 2 sélections)

 

1ère sélection : le 14 décembre 1933 contre l'Uruguay (1-0)

Dernière sélection : le 4 mars 1941 contre le Chili (1-0)

 

1931/42 Independiente (ARG) 355 matchs, 119 buts
(Championnat d'Argentine: 338 matchs, 112 buts)
(Coupes Nationales: 15 matchs, 7 buts)
(Copa Aldao: 2 matchs)
1942/46 São Paulo (BRE) 128 matchs, 54 buts
1947 Gimnasia La Plata (ARG) 14 matchs, 4 buts
 
Premier footballeur total, premier joueur polyvalent de l'histoire du foot, inventeur du football moderne en Amérique du Sud, illustre prédécesseur d’Alfredo Di Stefano et de Johan Cruyff... Antonio Sastre était tout ça et bien plus encore ! Formé à l'origine comme milieu droit, il va occuper quasiment tous les postes possibles au cours de sa carrière : milieu, attaquant, parfois défenseur et même gardien de but à deux reprises ! Il a remplacé dans les buts le titulaire Fernando Bello, la première fois face à San Lorenzo en Championnat, la seconde en amical contre le Peñarol, gardant alors ses cages inviolées. Une polyvalence rendue possible par ses qualités hors-normes : intelligence tactique, qualité de dribble, endurance, appels de balle, grinta, sens du but... Sastre devient vite l'idole de la grande équipe d'Independiente des années 30 où, positionné en attaque, il forme un trident offensif aussi prolifique que mythique avec l'immense goleador paraguayen Arsenio Erico et son homologue argentin Vicente de la Mata: à eux trois, ils ont marqué ainsi 218 buts en 66 matchs, soit une moyenne de 3,3 buts par match. Deux fois champion d'Argentine avec le Rojo, il rejoint ensuite le São Paulo FC dont il s'impose comme le maître à jouer, constituant un nouveau duo légendaire avec Leonidas. La star brésilienne disait d'ailleurs de lui: "S'il y avait un prix Nobel de football, il reviendrait de droit à Antonio Sastre. " En sélection, il remporte deux Copa America: en 1937, aligné comme latéral droit, et surtout en 1941 où il évolue cette fois à son poste préférentiel de milieu droit. Une édition chilienne qu'El "Cuila" éclabousse de son talent, délivrant caviar sur caviar à la vedette de la Maquina, El "Charro" Moreno, et à l'attaquant de Tigre, Juan Andres Marvezzi. Il raccroche les crampons à l'âge de 36 ans après un dernier titre de champion de D2 avec le Gimnasia en 1947. Après avoir quitté le monde du football définitivement, il a monté son propre kiosque à journaux puis crée sa société de sécurité. Décédé le 23 novembre 1987 d'une attaque cérébrale à l'âge de 76 ans, la première grande légende du football argentin disparaît ainsi dans sa maison, là où tout avait commencé, à quelques rues du stade de son Independiente. Par la suite, l'Association du football argentin a élu bien entendu Antonio Sastre dans son "Salon de Fama", le qualifiant de footballeur argentin le plus complet de tous les temps.
 
PALMARÈS
Vainqueur de la Copa America en 1937 et 1941 (Argentine)
Finaliste de la Copa America en 1935 (Argentine)
Vainqueur de la Copa Lipton en 1937 (Argentine)
Vainqueur de la Copa Roca en 1939 et 1940 (Argentine)
Vainqueur de la Copa Aldao en 1938 et 1939 (Independiente)
Champion d'Argentine en 1938 et 1939 (Independiente)
Vice-champion d'Argentine en 1932, 1934, 1935, 1937 et 1940 (Independiente)
Vainqueur du Championnat de São Paulo en 1943, 1945 et 1946 (São Paulo)
Vainqueur de la Copa Ibarguren en 1938 et 1939 (Independiente)
Vainqueur de la Copa Adrian C. Escobar en 1939 (Independiente)
Champion d'Argentine de D2 en 1947 (Gimnasia La Plata)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES
À reçu le diplôme du mérite par la fondation argentine "Konex" en 1980
Intronisé au Hall of Fame de l'AFA


09/06/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1072 autres membres