FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Jair

Jair.png
Jair

 

Jair Da Rosa Pinto

Né le 21 mars 1921 à Quatis (BRE)

Décédé le 28 juillet 2005 à Rio de Janeiro (BRE)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4827223_201505174016510.png Brésilien, Inter gauche, 1m68

Surnom: Jajá

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4827223_201505174016510.png 39 sélections, 22 buts

(Matchs amicaux: 2 sélections, 3 buts)

(Coupe du Monde: 5 sélections, 2 buts)

(Copa America: 18 sélections, 13 buts)

(Copa Roca: 4 sélections, 1 but)

(Copa Rio Branco: 10 sélections, 3 buts)

 

1ère sélection : le 5 mars 1940 contre l'Argentine (1-6)

Dernière sélection : le 29 janvier 1956 contre le Paraguay (0-0)

 

1938 Barra Mansa (BRE) 32 matchs, 20 buts
1938/42 Madureira (BRE) 58 matchs, 43 buts
1943/46 Vasco da Gama (BRE) 193 matchs, 62 buts
1947/49 Flamengo (BRE) 88 matchs, 60 buts
1949/55 Palmeiras (BRE) 248 matchs, 74 buts
1956/60 Santos FC (BRE) 176 matchs, 116 buts
1961 São Paulo (BRE) 60 matchs, 37 buts
1962/63 Ponte Preta (BRE) 87 matchs, 52 buts
 
Inter gauche complet, réputé pour sa technique remarquable et son toucher de balle soyeux, Jair composait avec Zizinho et Ademir le fabuleux trio offensif du Brésil 50 – surnommé "O Trio Infernal" -, l'une des plus belles triplettes de l'histoire du foot brésilien ! Un an avant la Coupe du Monde, les trois vedettes avaient remporté la Copa America 1949 avec une Seleçao spectaculaire et ultra-offensive (39 buts en sept matchs), Jair finissant d'ailleurs meilleur buteur du tournoi avec neuf buts. Grand favori de "son" Mondial, le Brésil débute la compétition sur les mêmes bases, infligeant des raclées à tour de bras, avant le dénouement malheureux face à l'Uruguay... Le Maracanaço a été la plus grande blessure de la carrière de Jair qui a déclaré plus tard : "J'emporterai cette défaite dans ma tombe mais en arrivant, je demanderai à Dieu pourquoi nous avons perdu le titre le plus gagnable de toutes les Coupes du monde depuis 1930. " Heureusement, il connaîtra d'autres joies durant sa longue carrière, s'imposant comme une idole dans tous ses clubs, du modeste Madureira aux prestigieux Vasco, Flamengo, Palmeiras et Santos, avec lesquels il remportera plusieurs championnats carioca et paulista, ainsi que deux tournois Rio-São Paulo. À Santos, où il débarque à 35 ans en 1956, il a formé avec Dorval, Pagão, Pelé et Tite (ou Pepe) l'une des plus fameuses lignes d'attaque santistas, posant les bases de la période dorée du Peixe dans les années 60. Le jeune Pelé le considérait alors comme son maître. "O Rei" estimait d'ailleurs que jamais dans sa carrière, il n'avait reçu de passes aussi parfaites que celles de Jair ! Mais avant cela, c'est sous le maillot de Palmeiras que ce dernier a vécu sans doute ses plus belles années, entre 1949 et 1955. Jair devient ainsi le héros de la torcida alviverde en inscrivant face au São Paulo FC le but égalisateur synonyme de titre, en finale du championnat paulista 1950. Un triomphe mémorable, encore célébré aujourd'hui sous le nom de "Jogo da Lama", qui est suivi en 1951 de la victoire en Copa Rio, ancêtre du Mondial des clubs. Disputée à Rio et São Paulo, cette nouvelle compétition a opposé huit des meilleures équipes européennes et sud-américaines pour se conclure sur un sacre de Palmeiras, tombeur en finale de la Juventus Turin de BonipertiHansen et Parola. Il faudra attendre 2007 pour voir la FIFA reconnaître officiellement le Verdão comme le premier champion du monde des clubs de l'histoire. Une belle récompense posthume pour Jair, décédé deux ans plus tôt…
 
PALMARÈS
Finaliste de la Coupe du Monde en 1950 (Brésil)
Vainqueur de la Copa America en 1949 (Brésil)
Vainqueur de la Copa Roca en 1945 (Brésil)
FInaliste de la Copa Roca en 1940 (Brésil)
Vainqueur de la Copa Rio Branco en 1947 et 1950 (Brésil)
Finaliste de la Copa Rio Branco en 1940 et 1946 (Brésil)
Vainqueur du Championnat de Rio en 1945 (Vasco de Gama)
Vainqueur du Championnat de São Paulo en 1950 (Palmeiras), 1956, 1958 et 1960 (Santos FC)
Vainqueur du Tournoi Rio-São Paulo en 1951 (Palmeiras) et 1959 (Santos FC)
Vainqueur de la Coupe de Rio en 1951 (Palmeiras)
Vainqueur de la Coupe des champions des États Rio-São Paulo en 1957 (Santos FC)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES
Meilleur buteur de la Copa America en 1949 (9 buts)
Nommé dans l'équipe type du tournoi de la Coupe du Monde 1950
 
SOURCES/RESSOURCES
- Photo: ©Torcedores


21/03/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1094 autres membres