FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Joseph Ujlaki

Joseph Ujlaki.jpg
Joseph Ujlaki

 

József Újlaki

Né le 10 août 1929 à Budapest (HON)

Décédé le 13 février 2006 à Sète (FRA)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png Français / https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4864331_201505283930779.png Hongrois, Attaquant / Ailier, 1m72

Surnom: Monsieur Joseph

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png 21 sélections, 10 buts

(Matchs amicaux: 17 sélections, 5 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 4 sélections, 5 buts)

 

1ère sélection : le 5 octobre 1952 contre la RFA (3-1)

Dernière sélection : le 30 octobre 1960 contre la Suède (0-1)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4864331_201505283930779.png juniors: 2 sélections

 

1946/47 Újpesti TE (HON)

1947/48 Stade Français (FRA) 8 matchs, 3 buts

(Championnat de France: 7 matchs, 3 buts)

(Coupe de France: 1 match)

1948/50 FC Sète (FRA) 50 matchs, 20 buts

(Championnat de France: 44 matchs, 15 buts)

(Coupe de France: 6 matchs, 5 buts)

1950/53 Nîmes Olympique (FRA) 99 matchs, 41 buts

(Championnat de France: 92 matchs, 38 buts)

(Coupe de France: 5 matchs, 1 but)

(Coupe Charles Drago: 2 matchs, 2 buts)

1953/58 OGC Nice (FRA) 163 matchs, 75 buts

(Championnat de France: 133 matchs, 59 buts)

(Coupe de France: 21 matchs, 10 buts)

(Coupe Charles Drago: 5 matchs, 2 buts)

(Coupe d'Europe des clubs champions: 4 matchs)

1958/64 RC Paris (FRA) 176 matchs, 78 buts

(Championnat de France: 162 matchs, 75 buts)

(Barrages D1: 3 matchs, 1 but)

(Coupe de France: 9 matchs, 2 buts)

(Coupe Charles Drago: 2 matchs)

1964/65 FC Metz (FRA) 19 matchs, 7 buts

(Championnat de France de D2: 17 matchs, 7 buts)

(Coupe de France: 2 matchs) 

1965/66 AS Aix (FRA) 32 matchs, 8 buts

(Championnat de France de D2: 28 matchs, 7 buts)

(Coupe de France: 4 matchs, 1 but)

1966/67 FC Sète (FRA) 10 matchs, 5 buts

1967/68 US Sommières (FRA)

 

Surnommé "Monsieur Joseph", Joseph Ujlaki était un artiste du ballon rond avec un sens inné du but. Attaquant vedette des années 50, ceux qui l'ont vu jouer se rappellent de son allure fière balle au pied. Remarqué par sa technique et l'élégance de son jeu, il arrive en France à l'âge de 17 ans et arpente l'Hexagone: il passe notamment par le Stade Français, le FC Sète, Nîmes, Nice et le Racing Paris. Avec les Aiglons, ce très grand technicien remporte la coupe de France en 1954 et le titre de champion en 1956. Il était alors considéré comme le véritable patron du vestiaire Rouge et Noir, chargé de faire passer les consignes de l'entraîneur et de redynamiser l'équipe lors des moments difficiles. C'est cependant en passant du Gym au Racing en 1958 qu'il a atteint la plénitude de son jeu, caractérisé notamment par une frappe de balle énorme. Champion en 1936, le RC Paris tente le bis-repetita près de vingt-cinq ans plus tard. Il côtoie la grande équipe du début des années 60 composé particulièrement de Roger Marche, Abderrahman Mahjoub et aux avant-postes Thadée Cisowski et Jean Tokpa, les deux flèches parisiennes. Troisième l’année précédente, le RC Paris espère remporter le titre cette année-là, mais tombe face à un Stade de Reims très costaud, qui distancera finalement les Franciliens et les Nîmois dans la course au titre. Reims inscrit 109 buts en championnat, mais le RC Paris fait mieux, avec 118 pions en 38 journées, pour une incroyable moyenne de 3,1 buts par match. Les plus gros scores de la saison? Un méchant 9 buts à 0 face au Havre, et un humiliant 8 buts à 0 contre Sochaux. Toujours aussi prolifique les saisons suivantes, le RCP termine deux fois d’affilée à la seconde place du classement, toujours avec la meilleure attaque. Joseph Ujlaki a notamment marqué 75 buts en D1 sous le maillot ciel et blanc et reste toujours placé parmi les meilleurs buteurs de l'histoire de l'élite. "C’était un phénomène, un joueur extraordinaire. Certains le disaient plus fort que Kopa car plus complet, avec un meilleur jeu de tête notamment" expliquait l'ancien écrivain Bernard Morlino. Naturalisé français en 1952, le premier et seul joueur de l’histoire de l’équipe de France avec un nom de famille commençant par U jusqu’à la première sélection de Samuel Umtiti compte 21 sélections chez les Bleus sans toutefois participer aux Coupes du Monde 1954 et 1958. Sa carrière internationale aurait pu être mieux sans un caractère difficile et une mauvaise entente avec Raymond Kopa et les autres rémois. Il disparaît le 13 février 2006 à l'âge de 76 ans, quelques jours après André Strappe, un de ses anciens coéquipiers en sélection.

 

PALMARÈS


Champion de France en 1956 (OGC Nice)

Vice-champion de France en 1961 et 1962 (RC Paris)

Vainqueur de la Coupe de France en 1954 (OGC Nice)

Finaliste de la Coupe Charles Drago en 1958 (OGC Nice)

Finaliste du Challenge des champions en 1956 (OGC Nice)

 

SOURCES/RESSOURCES


- Photo: ©DR



24/05/2017
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1146 autres membres