FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Sol Campbell

Sol-Campbell.jpg

Sol Campbell

 

Sulzeer Jeremiah Campbell

Né le 18 septembre 1974 à Newham (ANG)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4851450_201505250042828.png Anglais, défenseur central, 1m88

Surnoms: "The Big Roc", Judas

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4851450_201505250042828.png 73 sélections, 1 buts

 

1992/2001 Tottenham Hotspur (ANG) 255 matchs, 10 buts

2001/06 Arsenal (ANG) 135 matchs, 8 buts

2006/09 Portsmouth (ANG) 95 matchs, 2 buts

2009 Notts County (ANG) 1 match

2010 Arsenal (ANG) 10 matchs

2010/11 Newcastle UTD (ANG) 7 matchs

 

Pilier de la défense anglaise pendant dix ans, Sol Campbell correspond parfaitement à l'idée que l'on peut se faire du stoppeur de haut niveau: athlétique, physiquement intimidant, monstrueux dans les duels, performant dans le jeu aérien et tacleur redoutable. Avec lui, l'entraîneur savait que l'avant-centre adverse n'aurait pas la partie facile et que les tâches défensives seraient assurées avec sérieux, et qu'il ne restait plus qu'à l'associer à un libéro plus à l'aise balle au pied et dans la relance pour former une paire axiale complémentaire. À travers les époques, l'Angleterre a toujours pu compter sur des défenseurs de grande qualité (le légendaire Bobby Moore, Stuart Pearce ou encore Rio Ferdinand), mais en termes de solidité dans le un contre un et de puissance pure, Campbell, véritable phénomène des pelouses capable de dominer une rencontre de la tête et des épaules, reste sans doute le meilleur de tous. Sol Campbell.jpgRégulier et ultra-professionnel, il a marqué l'histoire de l'équipe nationale anglaise et celle d'Arsenal et fut pendant des années le meilleur défenseur de Premier League. Comme beaucoup d'internationaux anglais, il aurait pu signer n'importe où en Europe et briller dans n'importe quel championnat mais se trouvait parfaitement à son aise outre-Manche. Formé à Tottenham, il devient un titulaire à part entière de l'équipe première en 1993, à dix-neuf ans. Avec les Spurs, Campbell accumule de l'expérience et dispute 255 matches de Premier League entre 1993 et 2001, dont l'intégralité de la saison 1996-97. Jouant parfois milieu défensif lors de ses débuts dans l'élite, il s'installe dans le costume du taulier de la défense après le départ du capitaine Gary Mabbutt (près de 500 matches avec Tottenham) en 1998 et impressionne par sa constance et son engagement, ainsi que par sa capacité à marquer sur coup de pied arrêté (six buts en 1998-99, troisième réalisateur de l'équipe derrière Iversen et Armstrong). Mis à part une victoire en Coupe de la Ligue anglaise contre Leicester City en 1999, Tottenham ne brille guère et reste englué dans le ventre mou du classement. À vingt-sept ans, Campbell arrive au terme de son contrat et souhaite franchir un cap, disputer la Ligue des Champions et se frotter aux meilleurs attaquants du continent européen. Alors qu'il venait de déclarer dans la presse qu'il ne jouerait jamais pour les Gunners, il signe à Arsenal à l'été 2001 malgré une proposition de Tottenham qui aurait fait de lui le joueur le mieux payé de l'histoire du club. Considéré dès lors comme un traître par les fans des Spurs, Campbell n'aura pourtant aucune raison de regretter son choix. Sous le maillot des Gunners, il remporte son premier titre à l'issue de sa première saison, avant de remettre à nouveau la main sur le trophée deux ans plus tard. En 2003-2004, il forme avec Kolo Touré un duo infranchissable qui permet au champion de boucler la saison sans la moindre défaite (26 buts encaissés seulement, meilleure défense de Premier League). Il remporte également trois fois la FA Cup en 2002, 2003 et 2005. Premier buteur de la finale de Champions League perdue au Stade de France contre le FC Barcelone, il contribua à la série d'invincibilité record du club sur la scène européenne: dix matches consécutifs et 995 minutes sans encaisser de but, du premier match de poule contre le FC Thoune à l'égalisation d'Eto'o à la 75ème minute de la finale. Entre temps, l'Ajax, le Real Madrid, la Juventus Turin et Villareal se sont tous cassé les dents sur la défense d'Arsenal: rien que ça. Après le pénible épilogue parisien, Campbell quitte le club et rejoint les rangs de Portsmouth, avec qui il gagnera une nouvelle fois la FA Cup en 2008 contre Cardiff City. Après un passage à Notts County, il reviendra brièvement à Arsenal en 2009-2010 avant de terminer sa carrière avec Newcastle en 2011, à trente-sept ans. Appelé pour la première fois en sélection en mai 1996 par Terry Venables, Campbell dispute l'Euro à la maison dans la peau d'un remplaçant, et ne s'impose comme un cadre de l'équipe nationale que sous les ordres de Glenn Hoddle. Entre 1996 et 2007, il accumule 73 apparitions sous le maillot des Three Lions, dispute trois coupes du Monde et autant de championnats d'Europe. En 2006, en remplaçant Rio Ferdinand dans le match de groupe face à la Suède, Campbell devient le premier joueur à porter le maillot anglais lors de six tournois consécutifs. En 2002, il inscrit son seul but international sur un corner de David Beckham contre la Suède. Dans un quart de finale d'une grande intensité face à l'hôte portugais en 2004, il pense donner la victoire aux siens avant que l'arbitre ne refuse le but pour une soi-disant faute de Terry sur le gardien Ricardo. Toujours remarquable lors des grands rendez-vous avec la sélection, il fut élu dans l'équipe-type du Mondial 2002 et de l'Euro 2004, aux côtés de cadors comme Cafu, Roberto Carlos, Carvalho ou Zambrotta: la place de Sol Campbell est décidément parmi les grands.

 

PALMARÈS


Vainqueur du Championnat d’Europe des moins de 18 ans en 1993 (Angleterre)

Finaliste de la Ligue des Champions en 2006 (Arsenal)

Champion d’Angleterre en 2002 et 2004 (Arsenal)

Vainqueur de la Coupe d’Angleterre en 2002 (Arsenal) et 2008 (Portsmouth)

Vainqueur de la Coupe de la Ligue anglaise en 1999 (Tottenham Hotspur)

Vainqueur de la Community Shield en 2002 (Arsenal)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Nommé dans l'équipe type du tournoi de la Coupe du Monde 2002

Nommé dans l'équipe type du tournoi de l'Euro 2004

Nommé dans l'équipe type PFA de l'année du championnat d'Angleterre en 1999, 2003 et 2004

Élu joueur de l'année de Tottenham Hotspur en 1996 et 1997

 

DIVERS


- En février 2015, il avait confirmé qu’il postulait à la nomination du candidat conservateur pour les élections de la mairie de Londres. Malheureusement pour l’ex-Gunner, il n’a pas été retenu dans la "short list" de quatre candidats sélectionnés par le parti.

 

VIDÉO




12/07/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 989 autres membres