FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Teofilo Cubillas

Teofilo-Cubillas.png

Teofilo Cubillas


Teofilo Juan Cubillas Arizaga

Né le 8 mars 1949 à Lima (PER)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4824536_201505162137905.png Péruvien, milieu offensif, 1m73, numéro 10

Surnom: El Nene

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4824536_201505162137905.png 81 sélections, 26 buts

(Matchs amicaux: 51 sélections, 11 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 11 sélections, 3 buts)

(Coupe du Monde: 13 sélections, 10 buts)

(Copa America: 6 sélections, 2 buts)

 

1ère sélection : le 17 juillet 1968 contre le Brésil (0-4)

Dernière sélection : le 22 juin 1982 contre la Pologne (1-5)

 

1966/72 Alianza Lima (PER) 175 matchs, 116 buts

1973 FC Bâle (SUI) 14 matchs, 7 buts

(Championnat de Suisse: 10 matchs, 3 buts)

(Coupe de Suisse: 2 matchs, 2 buts)

(Coupe d'Europe des clubs champions: 2 matchs, 2 buts)

1974/76 FC Porto (POR) 108 matchs, 65 buts

(Championnat du Portugal: 85 matchs, 48 buts)

(Coupe du Portugal: 13 matchs, 10 buts)

(Coupe de l'UEFA: 10 matchs, 7 buts)

1977/78 Alianza Lima (PER) 57 matchs, 42 buts

(Chamlpionnat du Pérou: 47 matchs, 35 buts)

(Copa Libertadores: 10 matchs, 7 buts)

1979/83 Fort Lauderdale Strikers (USA) 120 matchs, 59 buts

1984 Alianza Lima (PER) 4 matchs, 4 buts

1985/86 South Florida Sun (USA) 6 matchs, 3 buts

1987 Alianza Lima (PER) 13 matchs, 3 buts

1988 Fort Lauderdale Strikers (USA) 12 matchs, 7 buts

1989 Miami Sharks (USA) 8 matchs, 1 but

 

Surnommé "El Nene", il est considéré comme l'un des meilleurs joueurs sud-américains de l'histoire du football. Grâce à un toucher de balle exceptionnel, il s'est imposé comme l'un des milieux de terrain les plus prolifiques de tous les temps en devançant dans ce domaine d'autres fameux numéros 10 comme Diego Maradona, Zinedine Zidane ou Michel Platini. Protagoniste de la dernière génération dorée du football de son pays, il a inscrit la bagatelle de 10 buts en trois éditions de Coupe du Monde. Né à Puente Piedra, dans les quartiers nord de Lima, Cubillas fait ses débuts avec Huracán Boys. Il rejoint son club de coeur l'Alianza Lima à 17 ans et débute dans le championnat péruvien. Dès sa première saison parmi l'élite, en 1966, il termine avec le titre de meilleur buteur du championnat avec 19 pions inscrits. Personne n'est surpris quand à 19 ans, Cubillas obtient sa première sélection en équipe nationale. https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4428367_201501034247481.jpgIl devient rapidement une star du football péruvien. En 1970, il s'offre à nouveau le titre de meilleur buteur du championnat avec 22 buts. Mais il se révèle véritablement aux yeux du Monde lorsqu'il dispute le Mondial au Mexique en 1970. Il inscrit un but lors du premier match de son équipe au premier tour contre la Bulgarie (3 buts à 2). Après s'être joué de trois défenseurs, il conclut son action par une frappe dans la lucarne. Les observateurs sont ébahis par sa technique, sa percussion et sa complicité en attaque avec Hugo Sotil. Cubillas n'a que 21 ans, mais affiche déjà une maturité incroyable dans son rôle de meneur de jeu d'une merveilleuse équipe du Pérou qui, en quart de finale, était passée à deux doigts de faire boire la tasse au Brésil du "roi" Pelé. Cubillas terminera troisième meilleur buteur du tournoi derrière l'allemand Gerd Müller (10 buts) et le Brésilien Jairzinho (7 buts), ce qui lui vaut d'être élu meilleur jeune joueur du tournoi. En 1972, il est élu meilleur joueur sud-américain de l'année, distinction remarquable lorsque l'on sait que le second de ce vote fût le  "Roi" Pelé, lui-même. Cette année-là, il est également sacré meilleur buteur de la Copa Libertadores. Malheureusement, le Pérou ne participe pas à la coupe du Monde 1974. Cette désillusion freine un peu l’élan de Cubillas. Mais l’ascension reprend son cours dès l’année suivante avec la participation à la Copa America en 1975. Le Pérou remporte cette 30ème édition avec un Cubillas qui termine meilleur joueur du tournoi malgré un penalty raté en finale face à la Colombie. Beaucoup de gens le prédisent au Barcelone de Johan Cruyff, mais les Catalans lui préfèrent Hugo Sotil. Le numéro 10 prend alors la direction du FC Bâle. Au bout de seulement six mois, il quitte la Suisse à destination du Portugal. Il reste trois saisons au FC Porto, décrochant, notamment la place de vice-champion du Portugal en 1975. Il retourne au Pérou en 1977, pour rejouer à l'Alianza Lima, et y glane deux championnats consécutifs. Une nouvelle page de sa légende s’écrit une fois de plus lors de la plus grande des compétitions, la coupe du Monde 1978 disputée dans l’Argentine de Videla. Il marque à nouveau 5 buts au cours du tournoi, malgré une deuxième partie de coupe du Monde plus décevante voyant la sélection péruvienne s’effondré face à l'Argentine sur une défaite 6 buts  à 0. Il participe à une troisième Coupe du Monde en 1982 en Espagne, mais ne marque pas. Cette année-là sur la péninsule ibérique, le Pérou est éliminé au premier tour. Il totalise 81 sélections pour 26 buts inscrits. Sa fin de carrière en club fut assez terne. Il évolue ensuite aux États-Unis, avec les Fort Lauderdale Strikers, aux côtés de George Best et Elías Figueroa avant de raccrocher les crampons à l'Alianza Lima en 1986, à l'âge de 36 ans. Son jubilé est l'occasion d'aligner diverses stars mondiales du ballon rond. Mais en 1987, à la suite de la tragédie lors de laquelle l'équipe de l'Alianza Lima est décimée, Cubillas reprend du service pour aider son club. Il participe aux 13 journées restantes, et passe tout près du titre de champion en finissant deuxième. En 1989, il met un point final et définitif à son parcours après avoir évolué avec les Miami Sharks, en deuxième division américaine, et sans avoir écopé aucun carton rouge dans sa carrière.

 

PALMARÈS


Vainqueur de la Copa America en 1975 (Pérou)

Champion du Pérou en 1977 et 1978 (Alianza Lima)

Vice-champion du Pérou en 1972 (Alianza Lima)

Champion de Suisse en 1973 (FC Bale)

Vice-champion du Portugal en 1975 (FC Porto)

Vice-champion de NASL en 1980 (Fort Lauderdale Strikers)

Finaliste de la Coupe de Suisse en 1970 (FC Bale) 


DISTINCTIONS PERSONNELLES


 

Élu meilleur joueur sud-américain de l’année en 1972

2ème meilleur buteur de la Coupe du Monde en 1978 (5 buts)

3ème meilleur buteur de la Coupe du Monde en 1970 (5 buts)

Meilleur buteur de la Copa Libertadores en 1972 (6 buts) (Alianza Lima)

Meilleur buteur du championnat du Pérou en 1966 (19 buts) et 1970 (22 buts) (Alianza Lima)

Élu meilleur jeune joueur de la Coupe du Monde en 1970

Élu meilleur joueur de la Copa America en 1975

Nommé dans l'équipe type du tournoi de la Coupe du Monde 1978

Nommé au FIFA 100

Élu 2ème meilleur jeune joueur de l'histoire de la Coupe du Monde par la FIFA en 2006

À reçu le prix "Fox Sport" pour sa carrière exceptionnelle en 2007

 

VIDÉO




03/01/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1033 autres membres