Football-the-story, les légendes du foot

Football-the-story, les légendes du foot

Tijani Babangida

Tijani Babangida.jpg
Photo: ©Alamy

 

Tijani Babangida

 

Né le 25 septembre 1973 à Kaduna (NIG)

Nigeria.png Nigérian, Ailier droit, 1m69

Surnom: "TJ", Baba

 

Nigeria.png 38 sélections, 5 buts

(Qualif Coupe du Monde: 8 sélections, 2 buts)

(Coupe du Monde: 4 sélections, 1 but)

(Qualif Coupe d'Afrique des Nations: 2 sélections)

(Coupe d'Afrique des Nations: 11 sélections, 2 buts)

(Qualif Jeux Olympiques: 1 sélection)

(Jeux Olympiques: 6 sélections)

 

1ère sélection : le 25 mai 1994 contre la Roumanie (0-2)

Dernière sélection : le 9 février 2002 contre le Mali (1-0)

 

1991 Niger Tornadoes Minna (NIG)
1991/96 Roda JC (HOL) 78 matchs, 26 buts
1991/93 VVV-Venlo (HOL) (Prêt) 34 matchs, 19 buts
1996/2003 Ajax Amsterdam (HOL) 77 matchs, 20 buts
2000/01 Gençlerbirliği (TUR) (Prêt) 12 matchs, 2 buts
2001/02 Vitesse Arhem (HOL) (Prêt) 14 matchs, 1 but
2002/03 Al-Ittihad (ARS) (Prêt) 5 matchs
2003/04 Changchun Yatai (CHN) 29 matchs, 8 buts

 

Ancienne icône nigériane, Tijani Babangida a fait partie de cette génération dorée des Super Eagles vainqueur des Jeux Olympiques d'Atlanta en 1996.

 

Né dans une fratrie de neuf frères à Kaduna, le petit gamin fait le grand saut en Europe et signe dans le championnat néerlandais. Après avoir convaincu sous les couleurs du Roda JC et de Venlo, le jeune prodige éclot sous le maillot de l’Ajax Amsterdam à l’été 1996, après avoir décroché l'or olympique aux USA avec le Nigeria, s'imposant en finale face à l'Albiceleste de Claudio Lopez 3 buts 2 dans les ultimes instants de la rencontre grâce à un but d'Emmanuel Amunike. En quatre saisons disputées sur sept, il remporte l'Eredivisie une fois et la Coupe KNVB à deux reprises. Promis à une brillante carrière, l'ailier droit aux envolées vif et rapide perd malheureusement très vite confiance jusqu'à ne plus faire partie des petits papiers du coach. Tous les espoirs fondés en lui s'amenuisent de saison en saison. Trop petit, trop frileux, il attrape en plus la malaria et un syndrome respiratoire aigu. Convoité un temps par l'AJA de Guy Roux, l'insaisissable Tijani Babangida n'est plus que l'ombre de lui-même. "TJ" tente de poursuivre sa triste carrière à Gençlerbirligi, au Vitesse Arnhem sur la demande du coach de l'époque Ronald Koeman, et même à Al-Ittihad, au même moment que Titi Camara. Sans grande réussite. Présent lors de la Coupe du Monde 98 en France aux côtés de Taribo West et Jay-Jay Okocha, celui qui est marié avec la soeur de Daniel Amokachi obtient 38 sélections et perd une finale de Coupe d'Afrique des nations en 2000. Il raccroche dans l'anonymat en D2 chinoise à l'âge de 31 ans seulement. Pourtant, beaucoup de gamer fan du ballon rond le considère comme une véritable légende. En effet, son nom reste à jamais associé aux grandes heures de PES, à l'époque où on l'appelait encore ISS Pro 98, avec sur la pochette Andreas Köpke et Fabrizio Ravanelli, puis les mythiques ISS Pro Evolution et ISS Pro Evolution 2. Auprès de Minanda et Castolo, Babangida était un choix inévitable au moment d’étoffer sa team en Ligue des Masters après sa première victoire. Le joueur le plus rapide de l’histoire du jeu sur Playstation a dynamité dieu sait combien de défenses en sprintant tout droit, avec un rapport prix / débordement supersonique quasi "cheaté" qui en faisait un indispensable de tous les débuts de saison. L'époque des jeux sans licence où tu pouvait créer ton propre joueur avec les notes maximales de 99. Un statut de star virtuel très différent pourtant de ses performances sur les vrais terrains. Peut-être une théorie: Dieu demanda à Baban de guider, et Babangida.

 

PALMARÈS

 

Médaille d'or des Jeux Olympiques d'Atlanta en 1996 (Nigeria)

Finaliste de la Coupe d’Afrique des Nations en 2000 (Nigeria)

Troisième de la Coupe d’Afrique des Nations en 2002 (Nigeria)

Champion des Pays-Bas en 1998 (Ajax Amsterdam)

Vice-champion des Pays-Bas en 1995 (Roda JC)

Champion d'Arabie Saoudite en 2003 (Al-Ittihad)

Vainqueur de la Coupe des Pays-Bas en 1998 et 1999 (Ajax Amterdam)

Vainqueur de la Coupe de Turquie en 2001 (Gençlerbirliği)

Finaliste de la Supercoupe des Pays-Bas en 1996, 1998 (finale non-jouée) et 1999 (finale non-jouée) (Ajax Amsterdam)

Champion des Pays-Bas de D2 en 1993 (VVV-Venlo)

Champion de Chine de D2 en 2003 (Changchun Yatai)



13/10/2022
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1212 autres membres