FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Bernard Bosquier

Bernard Bosquier.jpg
Bernard Bosquier

 

Bernard Bosquier

Né le 19 juin 1942 à Thonon-les-Bains (FRA)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png Français, Défenseur central, 1m80

Surnom: "Bobosse"

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png 42 sélections, 3 buts

(Matchs amicaux: 20 sélections, 3 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 8 sélections)

(Coupe du Monde: 3 sélections)

(Qualif Euro: 11 sélections)

 

1ère sélection : le 2 décembre 1964 contre la Belgique (0-3)

Dernière sélection : le 8 avril 1972 contre la Roumanie (0-2)

 

1952/61 Olympique Alès (FRA) 32 matchs, 2 buts

(Championnat de France de D2: 30 matchs, 2 buts)

(Coupe de France: 2 matchs)

1961/66 FC Sochaux (FRA) 170 matchs, 22 buts

(Championnat de France: 150 matchs, 16 buts)

(Coupe de France: 17 matchs, 5 buts)

(Coupe Charles Drago: 3 matchs, 1 but)

1966/71 Saint-Etienne (FRA) 206 matchs, 22 buts

(Championnat de France: 167 matchs, 20 buts)

(Coupe de France: 27 matchs, 1 but)

(Coupe d'Europe des clubs champions: 12 matchs, 1 but)

1971/74 Olympique de Marseille (FRA) 112 matchs, 11 buts)

(Championnat de France: 93 matchs, 11 buts)

(Coupe de France: 10 matchs)

(Coupe d'Europe des clubs champions: 6 matchs)

(Coupe de l'UEFA: 3 matchs)

1974/76 FC Martigues (FRA) 44 matchs, 4 buts

(Championnat de France de D2: 35 matchs, 4 buts)

(Coupe de France: 9 matchs)

 

Défenseur central solide au caractère affirmé ayant grandi dans le Sud de la France, Bernard Bosquier fait ses premières armes du côté d'Alès, avant de débarquer à Sochaux parce que les Francomtois lui offre une place de dessinateur dans les ateliers Peugeot. Il passe cinq ans à Sochaux, d’abord en tant que stagiaire puis en tant que professionnel. Cette période est entrecoupée par son service militaire qu’il effectue au bataillon de Joinville. Cette valeur sûre nationale tape dans l’œil de Rocher et Snella qui le font signer à Saint-Étienne en 1966. Et pas n'importe quel Saint-Étienne - le grand - celui avec lequel il remporte quatre championnats de France d'affilé de 1967 à 1970. Aux côtés des Carnus, Herbin, Revelli et autres Bereta, Bosquier écrase le football français et il est l'un des patrons de la défense des Bleus lors du Mondial raté de 1966. Avec son très bon jeu de tête, il ne répugne pas à passer la ligne médiane pour prêter main-forte aux avants. Élu deux fois meilleur joueur de l'année (1967-1968), Bosquier choquera le peuple Vert en 1971 en annonçant son départ de façon un peu brusque. Cette affaire trouve son origine dans l’instauration du contrat à temps en 1969. Auparavant, les joueurs étaient liés à leur club jusqu’à l’âge de 35 ans et ne pouvaient pas décider de leur avenir. Cette nouvelle règle est une véritable révolution et visiblement le président de l’ASSE n’y est pas encore préparé. Pour ne pas avoir su anticiper, il se fait souffler son gardien, Georges Carnus, et son défenseur, Bernard Bosquier, dont les contrats s’achèvent en juillet 1971 et qui s’engagent moralement, bien avant la fin du championnat, avec l’Olympique de Marseille, la saison suivante. Ils se font tous les 2 licencier le 12 mai 1971 coupables aux yeux de la direction de faute grave pour avoir divulgué publiquement leur départ pour l’OM. L'affront ne lui sera jamais vraiment pardonné, mais peu importe. À peine ses valises posées à Marseille, il remporte le championnat et la Coupe de France dès sa première saison chez les phocéens. Au terme de sa carrière qu’il termine à Martigues en 1974 et ponctuée par 42 sélections en équipe de France, il est un des premiers à lancer des stages de football à destination des joueurs en herbe. Ils connaissent un vif succès au point que d’autres suivront son exemple.

 

PALMARÈS


Champion de France en 1967, 1968, 1969, 1970 (Saint-Etienne) et 1972 (Marseille)

Vice-champion de France en 1971 (Marseille)

Vainqueur de la Coupe de France en 1968, 1970 (Saint-Etienne) et 1972 (Marseille)

Vice-champion de France de D2 en 1964 (FC Sochaux)

Vainqueur de la Coupe Charles Drago en 1963 (non-joué) et 1964 (FC Sochaux)

Vainqueur du Challenge des champions en 1967, 1968 et 1969 (Saint-Etienne)

Finaliste du Challenge des champions en 1970 (Saint-Etienne) et 1972 (Marseille)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Élu joueur français de l’année en 1967 et 1968

Etoile d'or France Football en 1970

 

DIVERS


- Bernard Bosquier est le premier buteur de l'histoire des confrontations entre l'OM et le PSG, le 12 décembre 1971. Le défenseur international ouvre le score dès la 12ème minute. L’OM finira par l’emporter largement 4 buts à 2. 



05/06/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 978 autres membres