FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Thierry Tusseau

Thierry Tusseau.jpg
Thierry Tusseau

 

Thierry Tusseau

Né le 19 janvier 1958 à Noisy-le-Grand (FRA)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png Français, Défenseur gauche/Milieu défensif, 1m75

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png 22 sélections

(Matchs amicaux: 11 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 5 sélections)

(Coupe du Monde: 4 sélections)

(Euro: 2 sélections)

 

1ère sélection : le 30 mars 1977 contre l'Eire (0-1)

Dernière sélection : le 28 juin 1986 contre la Belgique (4-2)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png B: 2 sélections

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png espoirs: 6 sélections

 

1973/75 FC Nantes B (FRA) 23 matchs
1975/83 FC Nantes (FRA) 295 matchs, 17 buts
(Championnat de France: 236 matchs, 12 buts)
(Coupe de France: 42 matchs, 4 buts)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 8 matchs)
(Coupe des Coupes: 8 matchs, 1 but)
(Coupe de l'UEFA: 1 match)
1983/86 Bordeaux (FRA) 117 matchs, 6 buts
(Championnat de France: 92 matchs, 3 buts)
(Coupe de France: 17 matchs, 2 buts)
(Challenge des Champions: 1 match)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 7 matchs, 1 but)
1986/88 Matra Racing (FRA) 52 matchs, 1 but
(Championnat de France: 49 matchs, 1 but)
(Coupe de France: 3 matchs)
1988/91 Stade de Reims (FRA) 91 matchs, 2 buts
(Championnat de France de D2: 85 matchs, 2 buts)
(Coupe de France: 6 matchs)

 

Thierry Tusseau est l'un des joueurs les plus titrés de l'histoire du championnat de France. Le joueur formé au FC Nantes a été sacré cinq fois champion. Trois avec les canaris (1977, 1980 et 1983) puis deux fois avec les Girondins de Bordeaux (1984 et 1985). À ce palmarès il faut ajouter deux coupes de France et quelques places de dauphins en championnat. Combatif en diable, doté d'une étonnante frappe de balle, le natif de Noisy-le-Grand s'extériorise beaucoup sur le terrain. Gaucher très rapide, il faisait partie des arrières modernes. Aussi milieu défensif, il était très complet. Sa polyvalence l'amène à débuter en équipe de France en 1977. Un souvenir qui lui colle au maillot. Dublin, 30 mars 1977. La République d'Irlande accueille les Bleus. Il est, en ce grand jour, arrière gauche. Soudain, un Irlandais baroudeur, l'avant-centre Treacy, lui balance une gifle. Thierry reste stoïque. Sans réaction. L'arbitre, M. Linmayer, lui, regarde ailleurs. Une leçon particulière pour Tusseau "ce gamin" venu de la région parisienne et formé à l'école de bonne conduite du FC Nantes. Alors, il file chez les Girondins de Bordeaux. Au sommet de son art, il apporte son expérience au groupe qui sera amené à disputer une demi-finale de C1 face à la Juventus Turin en 1985. Si il sera champion d'Europe avec les bleus en 1984 et présent au mondial mexicain de 1986, sa carrière internationale souffrira de cette fameuse polyvalence. La place d’arrière gauche étant prise par Maxime Bossis et celle de droite par Manuel Amoros, il doit se contenter du banc de touche et de bouts de match. Il n’en garde pas moins un bon souvenir "J’ai participé à de belles aventures avec l'équipe de France en 1984, lors du championnat d'Europe des nations, puis au Mexique, deux ans plus tard, lors de la Coupe du monde. Il n'y a pas un match qui m'a marqué plus qu'un autre. S'il fallait en retenir un, toutefois, je penserais à France-Brésil en quarts de finale de la Coupe du monde 1986. Cela reste un très beau souvenir parmi tant d'autres. " Après les saisons fastueuses de Bordeaux, Thierry, avide de nouveaux challenge, succombe à l’appel du Matra-Racing de Lagardère, qui espère bâtir un grand club à Paris. Le recrutement est très ambitieux, avec des Enzo Francescoli, des Luis Fernandez, des Pierre Littbarski, mais la mayonnaise ne prend pas et le club tutoie plus le bas du classement que le haut. Il n'y restera que deux saisons avant de terminer sa carrière de 1988 à 1991 au mythique Stade de Reims en D2. Revenu sur Bordeaux, il est désormais négociant en vin.

 

PALMARÈS


Vainqueur de l'Euro 1984 (France)

Troisième de la Coupe du Monde en 1986 (France)

Vainqueur de la Coupe intercontinentale des nations en 1985 (France)

Champion de France en 1977, 1980, 1983 (FC Nantes), 1984 et 1985 (Bordeaux)

Vice-Champion de France en 1978, 1979 et 1981 (FC Nantes)

Vainqueur de la Coupe de France en 19789 (FC Nantes) et 1986 (Bordeaux)

Finaliste de la Coupe de France en 1983 (FC Nantes)

Finaliste du Challenge des Champions en 1988 (Bordeaux)

Vainqueur de la Coupe des Alpes en 1982 (FC Nantes)

Vainqueur de la Coupe Gambardella en 1974 et 1975 (FC Nantes)

Champion de France de D3 en 1974 (FC Nantes B)



25/02/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1052 autres membres