FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Esteban Cambiasso

Esteban Cambiasso.jpg
Esteban Cambiasso

 

Esteban Matías Cambiasso Deleau

Né le 18 août 1980 à Buenos Aires (ARG)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825565_201505164916331.png Argentin, Milieu défensif, 1m77

Surnom: Cuchu

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825565_201505164916331.png 52 sélections, 5 buts

(Matchs amicaux: 18 sélections, 2 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 16 sélections, 1 but)

(Coupe du Monde: 5 sélections, 1 but)

(Copa America: 9 sélections)

(Coupe des Confédérations: 4 sélections, 1 but)

 

1ère sélection : le 20 décembre 2000 contre le Mexique (2-0)

Dernière sélection : le 6 juillet 2011 contre la Colombie (0-0)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825565_201505164916331.png olympique: 7 sélections, 2 buts

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825565_201505164916331.png U20: 11 sélections, 2 buts

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825565_201505164916331.png U17: 6 sélections, 1 but

 

1995/96 Argentinos Juniors (ARG)
1996/98 Real Madrid Castilla (ESP) 42 matchs, 4 buts
1998/2001 Independiente (ARG) 98 matchs, 14 buts
2001/02 River Plate (ARG) 37 matchs, 12 buts
2002/04 Real Madrid (ESP) 68 matchs, 1 but
(Championnat d'Espagne: 41 matchs)
(Coupe d'Espagne: 9 matchs, 1 but)
(Supercoupe d'Espagne: 2 matchs)
(Ligue des Champions: 14 matchs)
(Supercoupe de l'UEFA: 1 match)
(Coupe Intercontinentale: 1 match)
2004/14 Inter Milan (ITA) 431 matchs, 51 buts
(Championnat d'Italie: 315 matchs, 41 buts)
(Coupe d'Italie: 28 matchs, 3 buts)
(Supercoupe d'Italie: 6 matchs)
(Ligue des Champions: 66 matchs, 6 buts)
(Ligue Europa: 13 matchs, 1 but)
(Supercoupe de l'UEFA: 1 match)
(Coupe du Monde des Clubs: 2 matchs)
2014/15 Leicester City (ANG) 33 matchs, 5 buts
(Championnat d'Angleterre: 31 matchs, 5 buts)
(Coupe d'Angleterre: 2 matchs)
2015/17 Olympiakos (GRE) 48 matchs, 7 buts
(Championnat de Grèce: 28 matchs, 2 buts)
(Coupe de Grèce: 7 matchs, 3 buts)
(Ligue des Champions: 4 matchs)
(Ligue Europa: 9 matchs, 2 buts)
 
Esteban Cambiasso est surement le joueur le plus sous-côté de 2005-2015, mais aussi le plus intelligent probablement. Ses déplacements et positionnement sans ballon étaient incroyable. Fidèle à son registre "d'équilibreur d'équipe", il compensait aussi les sorties de ses défenseurs tout en faisant le ménage devant sa défense. En 2009, José Mourinho avait dit de Cambiasso: "C’est le joueur le plus rapide que j’ai entraîné. Et quand je dis rapide, je parle de là où ça sert le plus…" C’est-à-dire dans la tête. Il n'hésitait pas non plus à se joindre aux incursions offensives des siens pour apporter le surnombre. Comme ce 16 juin 2006, à Gelsenkirchen. L'Argentine défie en Coupe du Monde la Serbie pour la seconde journée. Injouable, l'Albiceleste en colle six à des Serbes dépassés. Une orgie offensive avec en point d'orgue, un véritable instant de grâce. On joue la 31ème minute. Une séquence magistrale de 24 passes entre neuf joueurs argentins qui se finit en apothéose: un premier une-deux entre Saviola et Riquelme puis un second une-deux entre Cambiasso et Crespo qui talonne superbement pour "El Cuchu", lequel conclut cette merveille d'action collective! Malheureusement, l'équipe de Pekerman s'arrêtera en quart, un peu par pêché d'orgueil... Mais Esteban Cambiasso restera comme l'auteur de l'un des plus beaux buts de l'histoire des Coupes du Monde! Une juste récompense pour ce grand milieu défensif, plutôt connu pour son précieux travail de l'ombre. Formé aux Argentinos Juniors, Cambiasso n'a même pas 17 ans lorsqu'il remporte, aux côtés de Samuel, Riquelme et Aimar, la Coupe du Monde des moins de 20 ans en 1997, inscrivant même un but en finale. Héritier de Fernando RedondoSon talent précoce attire le Real qui l'intègre à la Castilla mais il décide de retourner s'aguerrir au pays, d'abord à Independiente puis à River (champion d'Argentine 2001). S'ensuit un retour définitif vers l'Europe. La suite est connue: un passage mitigé dans un Real Madrid remplis de Galactiques malgré une Liga et une coupe Intercontinentale et une carrière monstrueuse à l'Inter. Arrivé gratuitement en tant que remplaçant d’Edgar Davids, il parvient à écarter le "Pitbull" et gagne sa place de titulaire. Dix années en Lombardie, cinq Scudetti et surtout le triplé historique de 2010 (C1-championnat-coupe) sous l'aile de Mourinho ont fait du milieu argentin une légende intériste. Une énorme saison 2010 qui rend encore plus incompréhensible son absence au Mondial sud-africain. Sa fin de carrière en eau de boudin avec la sélection et la diminution de son jeu lié à son âge le voit migrer du côté de Leicester City avant d'arrêter le football professionnel après deux ultimes saisons chez les Grecs de l’Olympiakos. Esteban Cambiasso c’était le jeu absolu, l’amour du travail, la force et surtout l’élégance. Celui qui fait partie des footballeurs argentins les plus titrés de l'ère professionnelle manque aujourd’hui cruellement à toutes les équipes, un joueur au service du collectif!
 
PALMARÈS
Finaliste de la Copa America en 2007 (Argentine)
Finaliste de la Coupe des Confédérations en 2005 (Argentine)
Vainqueur de la Coupe du Monde des moins de 20 ans en 1997 (Argentine)
Vainqueur de la Ligue des champions en 2010 (Inter Milan)
Vainqueur de la Coupe du Monde des clubs en 2010 (Inter Milan)
Vainqueur de la Coupe intercontinentale en 2002 (Real Madrid)
Vainqueur de la Supercoupe de l'UEFA en 2002 (Real Madrid)
Finaliste de la Supercoupe de l'UEFA en 2010 (Inter Milan)
Champion d’Italie en 2006, 2007, 2008, 2009 et 2010 (Inter Milan)
Vice-champion d’Italie en 2011 (Inter Milan)
Champion d'Espagne en 2003 (Real Madrid)
Champion d'Argentine en 2002 (Clau.) (River Plate)
Vice-champion d'Argentine en 2000 (Clau.) (Independiente) et 2001 (Ap.) (River Plate)
Champion de Grèce en 2016 et 2017 (Olympiakos)
Vainqueur de la Coupe d'Italie en 2005, 2006, 2010 et 2011 (Inter Milan)
Finaliste de la Coupe d'Italie en 2007 et 2008 (Inter Milan)
Finaliste de la Coupe d'Espagne en 2004 (Real Madrid)
Finaliste de la Coupe de Grèce en 2016 (Olympiakos)
Vainqueur de la Supercoupe d'Italie en 2005, 2006, 2008 et 2010 (Inter Milan)
Finaliste de la Supercoupe d'Italie en 2007 et 2009 (Inter Milan)
Vainqueur de la Supercoupe d'Espagne en 2003 (Real Madrid)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES
Élu joueur de l'année de l'Inter Milan en 2005
Élu joueur de l'année de Leicester City en 2015
Nommé dans l'équipe type de l'année de l'association ESM en 2006
Intronisé au Hall of Fame de l'Inter Milan en 2020
 
SOURCES/RESSOURCES
- Photo: ©DR


21/10/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1119 autres membres