Football-the-story

Football-the-story

Francesco Morini

Francesco Morini.jpg
Photo: ©Juventus

 

Francesco Morini

 

Né le 12 août 1944 à San Giuliano Terme (ITA)

Décédé le 31 août 2021 à Forte dei Marmi (ITA)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png Italien, défenseur central, 1m85

Surnom: "Morgan"

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png 11 sélections

(Matchs amicaux: 5 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 2 sélections)

(Coupe du Monde: 3 sélections)

(Qualif Euro: 1 sélection)

 

1ère sélection : le 25 février 1973 contre la Turquie (1-0)

Dernière sélection : le 8 juin 1975 contre l'URSS (0-1)

 

1963/69 Sampdoria Gênes (ITA) 170 matchs
(Championnat d'Italie: 163 matchs)
(Coupe d'Italie: 7 matchs)
1969/80 Juventus Turin (ITA) 375 matchs
(Championnat d'Italie: 256 matchs)
(Coupe d'Italie: 54 matchs)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 21 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 40 matchs)
(Coupe Intercontinentale: 1 match)
(Coupe Anglo-italienne: 3 matchs)
1980 Toronto Blizzard (CAN) 22 matchs

 

Figure légendaire de la Juventus Turin, puis dirigeant du club du Piémont durant les années 80, Francesco Morini fait partie des plus grands stoppeurs italiens de l'histoire.

 

Formé à la Sampdoria, il éclabousse tout son talent lors de son passage à la Vieille Dame entre 1963 et 1980, où il remporte cinq titres de champion d’Italie et dispute 372 rencontres. Pourtant, Morini n’a jamais été un virtuose, le ballon lui a toujours brûlé les pieds mais qu’importe, ce n’est pas ce qu’on lui demandait. À ses débuts, à la vue de ce grand bonhomme maigrichon aux cheveux blonds, les vieux attaquants marqués par des années de corps à corps avec les défenseurs les plus costauds ont sans doute imaginé en faire un bouc émissaire résigné. Ils ont rapidement déchanté: Morini était un arrière impitoyable, lisant et anticipant remarquablement les trajectoires de ses adversaires pour donner un sens à sa formule fétiche, "une munition qui n’arrive pas est un canon qui ne tire pas", faisant de celui qu'on surnomme "Morgan", en hommage au célèbre corsaire Henry Morgan, un joueur capable de désarmer ses adversaires avant qu’ils ne frappent, comme un pirate. Et quand la munition arrivait malgré tout, Morini ne se cachait pas, les joutes qui l'ont opposés à BoninsegnaRivera ou Riva sont maintenant devenus légendaires. Pas très complet comme joueur (aucun but inscrit en match officiel), il n'a jamais été offensé quand on le lui faisait remarquer, conscient de la répartition des rôles dans l’équipe d’Agnelli calquée sur l’organisation à la chaîne de la FIAT où chaque ouvrier tenait un rôle particulier. Lui appartenait à la caste des obscurs, des sans-grades, ceux qui devaient se sacrifier au profit de l’œuvre collective. De toute manière, comment aurait-il pu en être autrement? Pour être accepté de Furino, CuccuredduGentile ou encore Benetti, le capo le plus féroce, il fallait connaître le sens du mot sacrifice. Après avoir raccroché les crampons, il est devenu directeur sportif du club turinois pendant près de quinze ans. De quoi étoffer son large palmarès: cinq Série A, une Coupe d’Italie, une Coupe de l'UEFA et la première C1 du club remportée en 1985, lors de la finale dramatique contre Liverpool au stade du Heysel. Il disparaît le 31 août 2021 à l'âge de 77 ans et rejoint au ciel Gaetano Scirea, son ami et partenaire de défense à la Juventus avec lequel il formait un duo d’une exceptionnelle complémentarité.

 

PALMARÈS

 

Finaliste de la Coupe d’Europe des clubs champions en 1973 (Juventus Turin)

Vainqueur de la Coupe UEFA en 1977 (Juventus Turin)

Finaliste de la Coupe d'Europe des villes de foires en 1971 (Juventus Turin)

Champion d’Italie en 1972, 1973, 1975, 1977 et 1978 (Juventus Turin)

Vice-champion d’Italie en 1974 et 1976 (Juventus Turin)

Vainqueur de la Coupe d'Italie en 1979 (Juventus Turin)

Finaliste de la Coupe d'Italie en 1973 (Juventus Turin)

Champion d'Italie de D2 en 1967 (Sampdoria Gênes)

Vainqueur du Tournoi de Viareggio en 1963 (Sampdoria Gênes)



31/08/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1325 autres membres