FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Henrik Larsson

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4754176_201504201321697.jpg

Henrik Larsson

 

Henrik Edward Larsson

Né le 20 septembre 1971 à Helsingborg (SUE)

 https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4853450_201505254624947.png Suédois, attaquant, 1m78

Surnom: Henke

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4853450_201505254624947.png 106 sélections, 37 buts

(Matchs amicaux: 37 sélections, 10 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 28 sélections, 15 buts)

(Coupe du Monde: 13 sélections, 5 buts)

(Qualif Euro: 15 sélections, 3 buts)

(Euro: 10 sélections, 4 buts)

(Coupe Umbro: 3 sélections)

 

1ère sélection : le 13 octobre 1993 contre la Finlande (3-2)

Dernière sélection : le 10 octobre 2009 contre le Danemark (0-1)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4853450_201505254624947.png B: 1 sélection

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4853450_201505254624947.png espoirs: 12 sélections, 4 buts

 

1988/92 Högaborgs BK (SUE) 74 matchs, 23 buts

1992/93 Helsingborgs IF (SUE) 61 matchs, 51 buts

(Championnat de Suède: 56 matchs, 50 buts)

(Coupe de Suède: 5 matchs, 1 but)

1993/97 Feyenoord Rotterdam (HOL) 149 matchs, 42 buts

(Championnat des Pays-Bas: 101 matchs, 26 buts)

(Coupe des Pays-Bas: 29 matchs, 7 buts)

(Coupe de l'UEFA: 19 matchs, 9 buts)

1997/2004 Celtic Glasgow (ECO) 313 matchs, 242 buts

(Championnat d'Écosse: 221 matchs, 174 buts)

(Coupe d'Écosse: 25 matchs, 23 buts)

(Coupe de la ligue écossaise: 11 matchs, 10 buts)

(Ligue des Champions: 56 matchs, 35 buts)

2004/06 FC Barcelone (ESP) 58 matchs, 19 buts

(Championnat d'Espagne: 40 matchs, 13 buts)

(Coupe d'Espagne: 4 matchs, 4 buts)

(Ligue des Champions: 14 matchs, 2 buts)

2006/09 Helsingborgs IF (SUE) 107 matchs, 54 buts

(Championnat de Suède: 84 matchs, 38 buts)

(Coupe de Suède: 8 matchs, 4 buts)

(Coupe de l'UEFA: 15 matchs, 12 buts)

2007 Manchester UTD (ANG) (Prêt) 13 matchs, 3 buts

(Championnat d'Angleterre: 7 matchs, 1 but)

(Coupe d'Angleterre: 4 matchs, 1 but)

(Ligue des Champions: 2 matchs, 1 but)

2012 Råå IF (SUE) 1 match

2013 Högaborgs BK (SUE) 2 matchs

 

Cité au panthéon du football suédois, Henrik Larsson est considéré comme l'un meilleurs attaquants européens dans les années 2000. Un vrai buteur, complet, aussi à l’aise dans la recherche de la profondeur que dans une position de renard des surfaces à la retombée du moindre ballon à sa portée. Son humilité, sa disponibilité, sa gentillesse, son envie de travailler, progresser et apprendre chaque jour ont fait de lui un très grand professionnel. C’est par ses dreadlocks qu’il est devenu célèbre en dehors de la Suède, mais c’est bien ses performances qui ont contribué à en faire une légende. Un parcours long de 19 ans, qui a finalement permis au joueur de se forger un palmarès impressionnant. Né d’un père cap-verdien et d’une mère suédoise, cet enfant issu des quartiers pauvres de Narlunda à Helsingborgs n’était pas prédestiné à devenir footballeur. C’est alors, que pour fêter ses quatorze ans, en 1986, ses parents lui offrent une cassette vidéo autour de la vie et de la carrière de Pelé. C’est la révélation. Deux ans plus tard, il débute sa carrière professionnelle à Högaborgs BK à l'âge de 17 ans. Le petit Henke grandi en même temps que son talent. Il rejoint ensuite le club de sa ville natale: Helsingborgs IF. En 1992, il plante 34 buts en 31 matchs. Le ton est donné. Au bout d'une seule saison au club, il décide comme tous les jeunes footballeurs suédois de s’exiler pour progresser. Comme beaucoup d’entre eux, il choisira le championnat des Pays-Bas comme première étape. C’est au Feyenoord Rotterdam que le joueur pose ses valises en 1993. Aux Pays-Bas, Henrik Larsson perd de son efficacité puisqu'il est régulièrement aligné sur les côtés, sa pointe de vitesse étant intéressante. Au bout de quatre saisons, il quitte le pays des tulipes en 1997 pour aller découvrir le climat froid et humide de l'Écosse et le Celtic Glasgow. Henrik Larsson.jpgC’est alors le début de la success-story. Véritable idole au Celtic Park, l’attaquant devient une légende en Écosse. Ce sera certainement sa plus belle histoire d’amour en club. Sept saisons pendant lesquelles il termine cinq fois meilleur buteur du championnat. Sept saisons de bonheur qui verront ses supporters l’élire dans l’équipe type de l’histoire du club, le seul joueur non-écossais. Son plus beau rendez-vous reste la finale de la Coupe UEFA perdue 3 buts à 2 après prolongation contre le FC Porto de José Mourinho, malgré une excellente prestation de l'attaquant suédois ponctuée par deux buts. Après avoir remporté quatre titres de champion et quatre coupes nationales, inscrit 242 buts en 315 matchs et obtenu le Soulier d'or européen en 2001, Henrik Larsson se voit offrir à 33 ans la chance de signer au FC Barcelone à la fin de la saison 2003-2004. Fini les distinctions individuelles, Larsson s’offre cette fois un palmarès à dimension européenne. Rarement titulaire lors de ses deux saisons, Larsson a profité du départ de Samuel Eto’o à la Coupe d'Afrique des nations et des blessures de Lionel Messi pour se procurer du temps de jeu. Le 17 mai 2006, pour son dernier match sous le maillot Blaugrana, Larsson, rentré en seconde mi-temps, offre deux passes décisives à Samuel Eto’o et Belletti permettant au club catalan de remporter sa deuxième Ligue des Champions. Il termine mieux son séjour barcelonais qu'il ne l'a débuté. En effet, le joueur au crâne rasé après avoir longtemps arboré une longue chevelure s'était gravement blessé au genou gauche à son arrivée et n'était réapparu que pour l'avant-dernière journée de l'exercice 2004-2005. Enfin reconnu du grand public, l’avant-centre décide de rentrer au pays pour conclure une carrière plus que riche dans son ancien club d'Helsingborgs malgré une proposition de prolongation de contrat offert par le club blaugrana. Entre janvier et mars 2007, son niveau de jeu élevé lui permet de dépanner durant quelques semaines la ligne d'attaque de Manchester United lors de la trêve hivernale en Suède. Il inscrit notamment un but décisif en huitième de finale retour de la Ligue des Champions face aux Lillois (1 but à 0) et gagne le coeur d'Old Trafford. Mais c’est bien dans son pays natal que l’ancien du Celtic raccroche les crampons en 2009. Avec la sélection suédoise, il obtient sa première cape le 13 octobre 1993 à Solna contre la Finlande (victoire 3 buts à 2). Retenu pour disputer la Coupe du Monde 1994, il débute comme remplaçant derrière les stars expérimentées Tomas Brolin et Kennet Andersson mais parvient à se montrer en inscrivant un tir au but décisif en quart de finale contre la Roumanie, avant de marquer dans le match pour la troisième place contre la Bulgarie (4 buts à 0). terminant 3ème de la compétition aux Etats-Unis. Par la suite, la Suède est absente des rendez-vous anglais (Euro 96) et français (Mondial 98) et décevante à l'Euro 2000 malgré un but inscrit de Henrik contre les italiens (défaite 2 buts à 1). Après un Mondial 2002 plutôt réussi avec trois réalisations en quatre rencontres, Larsson décide de prendre sa retraite internationale, ce qui provoque l'émotion de tout le peuple suédois. Devant l'attente des supporters bleus-jaunes, il revient finalement sur sa décision pour l’Euro 2004 et forme un superbe duo avec Zlatan Ibrahimovic avec de nouveaux 3 buts inscrits en 4 matchs. La Suède cédant seulement aux tirs aux buts en quart de finale face aux Pays-Bas. Sélectionné encore lors du Mondial 2006 et de l'Euro 2008, il met cette fois-ci un terme définitif à sa carrière internationale en octobre 2009 avec 106 capes au compteur. Lors de son dernier match à domicile face à Djurgården, le club prépare une cérémonie d'après-match pendant laquelle le président d’Helsingborgs annonce que le numéro 17, celui de Larsson, ne sera plus attribué au club. Le joueur très ému, s'adressera aux supporters en larmes avant de recevoir une superbe ovation. Henrik Larsson restera comme l’un des sportifs les plus aimés de Suède. Longtemps ses posters ont orné les murs des plus grands magasins de sport du pays aux trois couronnes. Il était la générosité incarnée sur le terrain et un vrai leader. Depuis, l'attaquant suédois a endossé le costume d'entraîneur.

 

PALMARÈS


3ème à la Coupe du Monde en 1994 (Suède)

Vainqueur de la Ligue des Champions en 2006 (FC Barcelone)

Finaliste de la Coupe UEFA en 2003 (Celtic Glasgow)

Champion d’Espagne en 2005 et 2006 (FC Barcelone)

Champion d’Angleterre en 2007 (Manchester UTD)

Champion d’Écosse en 1998, 2001, 2002 et 2004 (Celtic Glasgow)

Vice-champion d’Écosse en 1999, 2000 et 2003 (Celtic Glasgow)

Vice-champion des Pays-Bas en 1994 et 1997 (Feyenoord Rotterdam)

Vainqueur de la Coupe des Pays-Bas en 1994 et 1995 (Feyenoord Rotterdam)

Vainqueur de la Coupe d’Écosse en 2001 et 2004 (Celtic Glasgow)

Finaliste de la Coupe d’Écosse en 2002 (Celtic Glasgow)

Vainqueur de la Coupe de Suède en 2006 (Helsingborgs)

Vainqueur de la Coupe de la Ligue écossaise en 1998 (finale non-jouée) et 2001 (Celtic Glasgow)

Finaliste de la Coupe de la Ligue écossaise en 2003 (Celtic Glasgow)

Vainqueur de la Supercoupe d’Espagne en 2005 (FC Barcelone)

Finaliste de la Supercoupe des Pays-Bas en 1994 et 1995 (Feyenoord Rotterdam)

Finaliste de la Supercoupe de Suède en 2007 (Helsingborgs)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Ballon d’or Suédois en 1998 et 2004

Élu joueur de l’année SFWA du championnat d’Écosse en 1999 et 2001

Élu joueur de l’année SPFA du championnat d’Écosse en 1999 et 2001

Soulier d’or européen en 2001 (35 buts) (Celtic Glasgow)

Meilleur buteur de l’histoire de la Coupe UEFA (40 buts)

Meilleur buteur du championnat d’Écosse en 1999 (29 buts), 2001 (35 buts), 2002 (29 buts), 2003 (28 buts) et 2004 (30 buts) (Celtic Glasgow)

Nommé dans l'équipe type du tournoi de l'Euro 2004

Élu "joueur en or" des 50 dernières années de la Suède par l'UEFA en 2003

Élu ballon d'or Suédois de tous les temps en 2005

Élu dans le meilleur onze de l'histoire du Helsingborgs IF en 2007

Intronisé au Hall of Fame du football écossais en 2006

Membre de l'Ordre de l'Empire Britannique en 2006

Médaille d'Honneur du Roi de Suède en 2007

À reçu un titre honorifique de l'Université de Strathclyde situé à Glasgow en 2005

À reçu le prix suédois Skåning en 2007

 

DIVERS


- Il détient le record de buts en Coupe de l’UEFA avec 40 réalisations en 56 matchs.

- Il a été un joueur de Floorball en 1989 puis en 2008 au niveau amateur.

- Le 6 juin 2009, après un match de la Suède contre le Danemark perdu 1 but à 0, on l’informe que son plus jeune frère, Robert, a été retrouvé mort dans une rue d’Helsingborg.

Célèbre pour tirer la langue après chacun de ses buts, Henrik Larsson effectue en fait ce geste en hommage à un joueur de basket qu'il admire.

 

SOURCES/RESSOURCES


- Des nouvelles de ... Henrik Larsson - Foot Mercato

↑ Auteur: 

- 1ère photo: ©Back Page Football

- 2ème photo: ©Clive Brunskill

 

VIDÉO




20/04/2015
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1089 autres membres