Football-the-story

Football-the-story

Yaya Touré

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_7697570_20180504033369.jpg
Photo: ©DR

 

Yaya Touré

 

Gnégnéri Yaya Touré 

Né le 13 mai 1983 à Bouaké (CIV)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5063730_201508192536745.png Ivoirien, Milieu central, 1m89

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5063730_201508192536745.png 101 sélections, 19 buts

(Matchs amicaux: 33 sélections, 1 but)

(Qualif Coupe du Monde: 15 sélections, 6 buts)

(Coupe du Monde: 9 sélections, 1 but)

(Qualif Coupe d'Afrique des Nations: 15 sélections, 5 buts)

(Coupe d'Afrique des Nations: 29 sélections, 6 buts)

 

1ère sélection : le 28 avril 2004 contre la Guinée (4-2)

Dernière sélection : le 29 mars 2015 contre la Guinée Equatoriale (1-1)

 

2001/03 Beveren (BEL) 70 matchs, 3 buts
2003/05 Metalurg Donetsk (UKR) 39 matchs, 5 buts
(Championnat d'Ukraine: 33 matchs, 3 buts)
(Coupe d'Ukraine: 2 matchs, 1 but)
(Coupe de l'UEFA: 4 matchs, 1 but)
2005/06 Olympiakos (GRE) 26 matchs, 3 buts
(Championnat de Grèce: 20 matchs, 3 buts)
(Ligue des Champions: 6 matchs)
2006/07 AS Monaco (FRA) 30 matchs, 5 buts
(Championnat de France: 27 matchs, 5 buts)
(Coupe de France: 2 matchs)
(Coupe de la ligue: 1 match)
2007/10 FC Barcelone (ESP) 118 matchs, 6 buts
(Championnat d'Espagne: 74 matchs, 4 buts)
(Coupe d'Espagne: 10 matchs, 1 but)
(Supercoupe d'Espagne: 2 matchs)
(Ligue des Champions: 29 matchs, 1 but)
(Supercoupe de l'UEFA: 1 match)
(Coupe du Monde des clubs: 2 matchs)
2010/18 Manchester City (ANG) 316 matchs, 79 buts
(Championnat d'Angleterre: 230 matchs, 59 buts)
(Coupe d'Angleterre: 20 matchs, 6 buts)
(Coupe de la ligue anglaise: 14 matchs, 5 buts)
(Community Shield: 3 matchs, 1 but)
(Ligue des Champions: 38 matchs, 7 buts)
(Ligue Europa: 11 matchs, 1 but)
2018 Olympiakos (GRE) 5 matchs
(Championnat de Grèce: 2 matchs)
(Coupe de grèce: 1 match)
(Ligue Europa: 2 matchs)
2019/20 Qingdao Huanghai (CHN) 14 matchs, 2 buts

 

Milieu de terrain impressionnant et légende des Éléphants de la Côte d'Ivoire, Yaya Touré a marqué l'histoire du football africain et mondial.

 

Le box to box dans toute sa splendeur. Celui qui règne sur le milieu, qui semble toujours être à deux mètres maximum de la balle et qui sait tout faire. Un perce muraille qui cassent les lignes adverses, délivre un paquet d'avant dernières passes décisives et pas mal de passes décisives par saison. Un buteur occasionnel avec des frappes lourdes en dehors de la surface qui font souvent mouche. Un talent hors pair et une carrière exceptionnelle.

 

Yaya Touré suit d’abord les pas de son frère ainé Kolo et rejoint les rangs de la prestigieuse académie de l’ASEC Mimosas à tout juste 13 ans. Sous la tutelle du coach français Jean-Marc Guillou, le grand espoir fait immédiatement étalage d’une habileté certaine sur les pelouses ivoiriens, ce qui lui permet de découvrir le Vieux Continent en 2001 en paraphant son premier contrat professionnel en Belgique, au KSK Beveren. C’est d’abord sous le maillot de l’équipe ukrainienne du Metalurg Donetsk que le prodige éléphanteau brille avant de débarquer à l’Olympiakos le Pirée, club avec lequel il commence à épingler les prouesses à son tableau de chasse, avec notamment un doublé coupe-championnat lors de la saison 2005-2006. "Gnégnéri" (ce qui signifie prier Dieu en dialecte Tagbana) monte d'un cran et se place désormais en numéro 10. Il régale, fait trembler les filets et distribue les caviars à ses coéquipiers. La suite est magistrale.

 

Yaya Touré.jpg

Photo: ©Getty images

 

Passé par l'AS Monaco, le natif de Bouaké pose ensuite ses valises au FC Barcelone pour pallier le départ de Thiago Motta. Avec les Catalans, le milieu de terrain aux longs compas retrouve une génération dorée de Blaugrana qui planait sur l’Europe. Irrésistible, implacable et injouable, le Barça des Xavi, Eto’o, Ronaldinho, Iniesta, PuyolMessi était alors considéré par bon nombre d’observateurs comme étant la meilleure formation de la planète. Malgré quelques frictions avec son coach Pep Guardiola, avec lequel il entretenait une relation amour-haine, l’enfant du Continent est certainement l’un des fers de lance de cette magnifique équipe qui décroche en 2009 un sextuplé inédit: la Coupe du Roi, la Liga, la C1, la Coupe du Monde des Clubs, la Supercoupe d’Espagne et la Supercoupe de l’UEFA!
 
Progressivement mis en retrait au profit de Sergi Busquets, il cède en 2010 aux sirènes du nouveau richissime Manchester City. Plus efficace, plus complet, véritable pierre angulaire de la formation anglaise, Yaya Touré s’éclate sur les terrains britanniques. Huit belles saisons, remportant notamment trois fois la Premier League avec les Skyblues. Le Quadruple Ballon d’or africain restera comme l’un des meilleurs joueurs de l’histoire du club. Sous le maillot des Eléphants qu'il portera pendant presque deux décennies, Yaya a longtemps patienté avant de porter sa sélection au sommet. En effet, et après avoir participé à cinq Coupes d’Afrique des Nations (2006, 2008, 2010, 2012, 2013), trois Coupes du Monde (2006, 2010 et 2014) et mené ses partenaires vers deux finales de la CAN (2006 et 2012), il est nommé capitaine après la retraite de Drogba, et décroche enfin la plus prestigieuse des compétitions africaines en 2015, en Guinée Equatoriale. Brièvement revenu à l’Olympiakos, puis passé par le club chinois de Qingdao, la légende ivoirienne raccroche les crampons en 2019 à l'âge de 36 ans. Footballeur de génie et philanthrope dévoué, il apporte depuis constamment de l’aide aux plus démunis en Côte d’Ivoire et en Afrique. Aux côtés des Drogba, Kanu… le grand Yaya demeurera à jamais l’un des plus grands ambassadeurs que le football africain ait connus.
 
PALMARÈS
 

Vainqueur de la Coupe d'Afrique des Nations en 2015 (Côte d'Ivoire)

Finaliste de la Coupe d'Afrique des Nations en 2006 et 2012 (Côte d'Ivoire)

4ème de la Coupe d'Afrique des Nations en 2008 (Côte d'Ivoire)

Vainqueur de la Ligue des Champions en 2009 (FC Barcelone)

Vainqueur de la Supercoupe de l’UEFA en 2009 (FC Barcelone)

Vainqueur de la Coupe du Monde des clubs en 2009 (FC Barcelone)

Champion d’Espagne en 2009 et 2010 (FC Barcelone)

Champion d'Angleterre en 2012 et 2014 (Manchester City)
Vice-champion d'Angleterre en 2013 et 2015 (Manchester City)
Vainqueur de la Coupe de la Ligue Anglaise en 2014 et 2016 (Manchester City)
Vainqueur de la Community Shield en 2012 (Manchester City)
Finaliste de la Community Shield en 2011 (finale non-jouée) et 2014 (Manchester City)
Champion de Grèce en 2006 (Olympiakos)
Vice-champion de Grèce en 2019 (Olympiakos)
Vainqueur de la Coupe d’Espagne en 2009 (FC Barcelone)
Vainqueur de la Coupe d'Angleterre en 2011 (Manchester City)
Finaliste de la Coupe d'Angleterre en 2013 (Manchester City)
Vainqueur de la Coupe de Grèce en 2006 (Olympiakos)
Vainqueur de la Supercoupe d’Espagne en 2009 (FC Barcelone)
Champion de Chine de D2 en 2019 (Qingdao Huanghai)

DISTINCTIONS PERSONNELLES
 
Élu joueur africain de l’année en 2011, 2012, 2013 et 2014
Élu joueur ivoirien de l'année en 2009
Nommé dans l'équipe type de l'année de la CAF en 2008, 2009, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015
Nommé dans l'équipe type de l'année de l'association ESM en 2014
Nommé dans l'équipe type du tournoi de la Coupe d'Afrique des nations en 2015
Nommé dans l'équipe type de l'année PFA du championnat d'Angleterre en 2012 et 2014
Élu joueur de l'année de Manchester City en 2014
À reçu le Prix Hommage FWA en 2023


14/03/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1325 autres membres