Football-the-story, les légendes du foot

Football-the-story, les légendes du foot

Côte d'Ivoire


Cyril Domoraud

Cyril DOmoraud.jpg
Photo: ©Getty Images/Richard Heathcote

 

Cyril Domoraud

 

Dépri Cyrille Léandre Domoraud

Né le 22 juillet 1971 à Lakota (CIV)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5063730_201508192536745.png Ivoirien, Défenseur central, 1m80

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5063730_201508192536745.png 53 sélections

(Matchs amicaux: 15 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 13 sélections)

(Coupe du Monde: 1 sélection)

(Qualif Coupe d'Afrique des Nations: 15 sélections)

(Coupe d'Afrique des Nations: 9 sélections)

 

1ère sélection : le 4 juin 1995 contre le Maroc (2-0)

Dernière sélection : le 21 juin 2006 contre la Serbie-Monténégro (3-2)

 

1992/94 US Créteil (FRA) 22 matchs
(Championnat de France de D2: 19 matchs)
(Coupe de France: 3 matchs)
1994/96 Red Star (FRA) 75 matchs
(Championnat de France de D2: 69 matchs)
(Coupe de France: 3 matchs)
(Coupe de la ligue: 3 matchs)
1996/97 Bordeaux (FRA) 39 matchs, 1 but
(Championnat de France: 31 matchs, 1 but)
(Coupe de France: 3 matchs)
(Coupe de la ligue: 5 matchs)
1997/99 Olympique de Marseille (FRA) 70 matchs, 4 buts
(Championnat de France: 56 matchs, 1 but)
(Coupe de France: 3 matchs)
(Coupe de la ligue: 1 match)
(Coupe de l'UEFA: 10 matchs, 3 buts)
1999/2001 Inter Milan (ITA) 10 matchs
(Championnat d'Italie: 7 matchs)
(Coupe d'Italie: 1 match)
(Supercoupe d'Italie: 1 match)
(Ligue des Champions: 1 match)
2000/01 SC Bastia (FRA) (Prêt) 26 matchs, 1 but
(Championnat de France: 21 matchs, 1 but)
(Coupe de France: 3 matchs)
(Coupe de la ligue: 2 matchs)
2001/04 Milan AC (ITA)
2001/02 AS Monaco (FRA) (Prêt) 28 matchs
(Championnat de France: 22 matchs)
(Coupe de France: 3 matchs)
(Coupe de la ligue: 3 matchs)
2002/04 Espanyol Barcelone (ESP) 69 matchs, 4 buts 
2004 Konyaspor (TUR) 4 matchs
2005/07 US Créteil (FRA) 62 matchs, 3 buts
(Championnat de France de D2: 58 matchs, 3 buts)
(Coupe de France: 3 matchs)
(Coupe de la ligue: 1 match)
2007 Stella Club d'Adjamé (CIV)
2008 Africa Sports (CIV)

 

Ancien défenseur de talent, Cyril Domoraud a connu une carrière riche, révélé à Bordeaux, confirmé à l'OM avant de n'être plus que l’ombre de lui-même à l'Inter Milan. Très solide, capable de jouer aussi bien sur un côté que dans l’axe, le joueur maudit aux cinq finales perdues est aussi un pilier de la sélection nationale ivoirienne pendant près de dix ans.

 

Originaire de Lakota, au sud-Ouest de la Côte d'Ivoire, il quitte son cocon familial et son Afrique natale à l'âge de 11 ans pour suivre ses études en France. Un exil qui lui forge un caractère de battant. Malgré ses aptitudes physiques, le jeune ivoirien passe complètement à travers les mailles du filet de la formation. Attaquant dans le club local de Sucy-en-Brie, il passe défenseur à Créteil en 1992 sous la houlette de Jacky Lemée. Sa progression est fulgurante, Cyril gravit les échelons jusqu'en équipe première. En 1994, l'arrière rejoint le Red Star avec lequel il brille par son intraitable sens du marquage et sa polyvalence.

 

Repéré par Rolland Courbis, il débarque à Bordeaux à l'intersaison 1996 alors que les Girondins viennent de perdre leurs stars (ZidaneLizarazu et Dugarry). Il réalise une très belle saison aux côtés de Jean-Pierre Papin et atteint même la finale de la Coupe de la Ligue, perdue face au RC Strasbourg aux tirs au but. Il cède aux sirènes de l'OM et s'installe sur le Vieux-Port en juin 1997. Après des débuts difficiles au poste d'arrière droit, Cyril retrouve tous ses sensations lorsqu'il est associé à Laurent Blanc, son modèle, en défense centrale. Lors de sa deuxième année, il flirte avec la gloire: le championnat perdu sur le fil contre Bordeaux, et la finale de la coupe de l'UEFA battu par Parme. Il voit la rencontre se plier suite à une bourde de Lolo qui offre un but tout fait à Hernan Crespo. Fragilisés par cette ouverture du score, les marseillais, diminués en l'absence de Ravanelli, Gallas, Dugarry et Luccin, seront surclassés par des parmesans euphoriques (défaite 3 buts à 0). En dépit d’un bon match, Domoraud n’a rien pu faire pour aider son équipe qui a souffert face aux offensives du duo CrespoChiesa soutenu par un Juan Sebastian Veron au sommet de son art.

 

Cyril DOmoraud.jpg

Photo: ©J. Prévost/L'Equipe

 

La paire défensive olympienne atterrit à l'Inter Milan, heureux de leur bonne affaire à l’orée de la saison 1999-2000. Si le français s’impose immédiatement, il n’en est pas de même pour l’ivoirien, gêné par une pubalgie. Durant l’été 2000, son départ est évoqué. Finalement, il est prêté à Bastia pour toute la saison. De retour à Milan, il est inclus dans un échange entre les deux clubs lombards. En compagnie d’Andrea Pirlo et Christian Brocchi, il est transféré au Milan AC en échange de Thomas Helveg, Andrés Guglielminpietro et Dražen Brnčić. Contrairement aux deux milieux italiens, il ne sera pas intégré à l’effectif rossoneri et sera directement envoyé en prêt à l'AS Monaco. Il ne portera d’ailleurs jamais officiellement le maillot du Milan AC et sera transféré directement à l’Espanyol Barcelone à l’intersaison. Passé par la Turquie à Konyaspor, il fait son grand retour dans le club de ses débuts, à Créteil, où il joue trois saisons avant de raccrocher les crampons dans le quartier d'Abidjan.

 

Taulier chez les Éléphants, l'ancien capitaine aux 53 sélections conclu sa carrière sur deux gros événements internationaux. Le premier, une finale de la CAN 2006 perdue contre l’Égypte. La seconde, une participation à la Coupe du Monde en Allemagne, où la Côte d'Ivoire est rapidement éliminée, avec deux défaites au compteur. Très impliqué dans le football de sa patrie, il est toujours à la tête de l'Association des footballeurs ivoiriens, le syndicat des joueurs pros. Il avait aussi ouvert durant sa carrière en 1999 un centre de formation à son nom, où sont passés des joueurs comme Wilfried Bony, Junior Tallo et Jean-Michaël Seri.

 

PALMARÈS

 

Finaliste de la Coupe d'Afrique des Nations en 2006 (Côte d'Ivoire)

Finaliste de la Coupe de l’UEFA en 1999 (Olympique de Marseille)

Vice-champion de France en 1999 (Olympique de Marseille)

Finaliste de la Coupe d'Italie en 2000 (Inter Milan)

Finaliste de la Coupe de la Ligue en 1997 (Bordeaux)

Finaliste de la Supercoupe d'Italie en 2000 (Inter Milan)


22/07/2022
0 Poster un commentaire

Serge-Alain Maguy

Serge-Alain Maguy.jpg
Photo: ©DR

 

Serge-Alain Maguy

 

Né le 20 octobre 1970 à Abidjan (CIV)

Cote d'Ivoire.png Ivoirien, Milieu de terrain, 1m70

 

Cote d'Ivoire.png 52 sélections, 3 buts

(Matchs amicaux: 14 sélections, 2 buts)
(Qualif Coupe du Monde: 8 sélections)
((Qualif Coupe d'Afrique des Nations: 9 sélections)
(Coupe d'Afrique des Nations: 15 sélections, 1 but)
(Jeux Africains: 4 sélections)
(Coupe des Confédérations: 1 sélection)
(Coupe CEDEAO: 1 sélection)
 
1ère sélection : le 2 août 1987 contre le Malawi (1-0)
Dernière sélection : le 8 mai 1997 contre le Sénégal (4-1)

 

1989/93 Africa Sports (CIV)
1993/94 Atlético Madrid (ESP) 8 matchs
1995 ASEC Abidjan (CIV)
1996  Al-Qadisiyah (ARS)
1996/97 Satellite (CIV)
1998/2000 ASEC Abidjan (CIV)
2000/05 CS Chênois (SUI)
2006 Paris FC (FRA)
 
Infatigable milieu gauche au pied magique, Serge-Alain Maguy, surnommé "Diego" en référence à Maradona, restera un grand nom du football ivoirien.
 
En 1993, celui qui a grandit à Adjamé, le même village que la famille Boli, quitte l'Africa Sports, où il est une vedette, pour l'Atlético Madrid du sulfureux président Jésus Gyl y Gil. Le plus gros transfert du foot africain à l'époque (320 millions de francs CFA). Maguy est alors champion d'Afrique en titre avec la Côte d'Ivoire après avoir remporté la CAN 1992 au Dakar après une inoubliable finale remportée 12 tirs au but à 11 face au Ghana. Chez les Colchoneros, le premier africain à avoir évolué en Liga croise la route des stars du ballon rond comme RomarioIvan ZamoranoPredrag Mijatovic ou encore Davor Suker. Mais malheureusement, son passage en Espagne ne restera pas une grande réussite. Il apparaît seulement huit fois en championnat et rentre directement au pays. Il rejoint alors le club rival de la capitale, l'ASEC. Victime d'un terrible accident de voiture, il connaîtra ensuite une expérience en Arabie Saoudite, une autre en terre helvétique avant de poser définitivement ses valises en France pour terminer sa carrière en 2006, au Paris FC. Un talent incontestable hélas inachevé.
 
PALMARÈS
 
Vainqueur de la Coupe d'Afrique des Nations en 1992 (Côte d'Ivoire)
3ème de la Coupe d'Afrique des Nations en 1994 (Côte d'Ivoire)
4ème de la Coupe des Confédérations en 1992 (Côte d'Ivoire)
Vainqueur de la Coupe CEDEAO en 1991 (Côte d'Ivoire)
Vainqueur de la Coupe d'Afrique des vainqueurs de Coupe en 1992 (Africa Sports)
Vainqueur de la Supercoupe de la CAF en 1993 (Africa Sports)
Champion de Côte d'Ivoire en 1989, 1999 (Africa Sports) et 1995 (ASEC Abidjan)
Vainqueur de la Coupe de Côte d'Ivoire en 1989, 1993, 1998 (Africa Sports) et 1995 (ASEC Abidjan)

24/03/2022
0 Poster un commentaire

Didier Otokoré

Didier Otokore.jpg
Photo: ©DR

 

Didier Otokoré

 

Né le 26 mars 1969 à Gagnoa (CIV)

 Ivoirien, Milieu central, 1m70

 

 8 sélections

(Qualif Coupe du Monde: 3 sélections)

(Coupe d'Afrique des Nations: 5 sélections)

 

1ère sélection : le 16 mars 1988 contre le RD Congo (1-1)

Dernière sélection : le 31 janvier 1993 contre le Niger (1-0)

 

1985 Stade Abidjan (CIV)
1985/91 AJ Auxerre B (FRA) 80 matchs, 17 buts 
1987/93 AJ Auxerre (FRA) 128 matchs, 21 buts
(Championnat de France: 97 matchs, 12 buts)
(Coupe de France: 17 matchs, 5 buts)
(Coupe de l'UEFA: 14 matchs, 4 buts)
1993 FC Sochaux (FRA) 11 matchs, 1 but
1993/94 AS Cannes (FRA) 11 matchs
1994/95 Guingamp (FRA) 15 matchs, 1 but
(Championnat de France de D2: 13 matchs, 1 but)
(Coupe de la ligue: 2 matchs)
1995/96 AJ Auxerre B (FRA) 26 matchs, 2 buts
1996/98 Louhans-Cuiseaux (FRA) 63 matchs, 2 buts
(Championnat de France de D2: 57 matchs, 2 buts)
(Coupe de France: 2 matchs)
(Coupe de la ligue: 4 matchs)
1998/99 Al Wasl (EAU)
1999/2000 Al-Ahli Dubai (EAU)
2000/01 Bourg-Peronnas (FRA) 24 matchs, 3 buts

 

Didier Otokoré est l’exemple type du grand espoir qui a gâché son talent, faute de travail et de rigueur, malgré le patronage de Guy Roux. Après sa période auxerroise, il a erré de club en club jusqu’à sa fin de carrière…

 

Repéré très jeune, au Stade D’Abidjan, le grand rival de l’ASEC, le jeune Didier signe un contrat aspirant à Auxerre pour y parfaire sa formation. Guy Roux, qui s’y connaît en diamant brut, croit déceler chez ce jeune milieu de terrain central un grand avenir, à condition de travail et de persévérance. Petit à petit, il est donc intégré à l’équipe première mais peine à réellement s’imposer dans le 4-3-3 bourguignon, malgré des débuts très prometteur (5 buts en 10 matchs pour la saison 1987-88). Il tourne à une dizaine de matchs chaque saison jusqu’en 1989. Cette exercice, il réussit sa meilleure campagne notamment en Coupe d’Europe. Associé à Enzo Scifo dans l’entrejeu, il plante un doublé au tour préliminaire de la C3 contre le Dinamo Zagreb de Suker et Boban qui offre la qualif aux bourguignons. Révélé à 20 ans, la qualité des contrôles, la justesse des transmissions, la belle vision de jeu du natif de Gagnoa captivent et séduisent son nouveau monde. Guy Roux croit alors à l’avènement de son poulain, mais après cette saison plus rien…

 

Gros flemmard et fêtard, Didier Otokoré préfère s’amuser plutôt que de répéter ses gammes. Son statut de remplaçant de luxe dans la cité icaunaise lui suffit, car cela lui assure une place de titulaire en équipe nationale depuis plusieurs années déjà. C’est en 1990, lors d’un de ses voyages avec la sélection qu’il rencontre celle qui va devenir sa femme pendant plus de 10 ans, Safia, une femme politique au PS. En 1992, il est donc de l’équipe qui remporte la CAN contre le Ghana au terme d’une interminable séance de tir aux buts (11-10). Cette sélection ivoirienne, comprend bon nombre de pensionnaire de D1: Joël Tiehi, Abdoulaye Traoré, Youssouf Fofana… À son retour dans l'Yonne, pour sa dernière année de contrat, il participe à la fabuleuse campagne en coupe de l'UEFA, qui verra Auxerre sortir le grand Ajax Amsterdam, avant de buter face au Borussia Dortmund en demi, aux pénaltys…


Didier Otokore.jpg

Photo: ©DR

 

Il quitte donc l'AJA pour Sochaux en 1993. Les Doubistes croient en leur capacité à faire vraiment exploser le talent de Didier. Après un début de saison médiocre, les sochaliens comprennent vite leur erreur de casting. Dès Octobre, ils refourguent leur désormais ex-international ivoirien à l’AS Cannes. Didier termine la saison sous le soleil de la Côte d’Azur, avec les risques que cela comporte en termes d’animation nocturne. Après un bout de saison assez moyen, il part pour Guingamp. L’air de la Bretagne ne lui est guère plus favorable, malgré la D2. Toujours aussi dilettante, Didier n’ambitionne rien d’autre que de cirer le banc de touche et de rentrer en fin de match pour apporter de temps en temps un peu de folie. Le football est un jeu et Dédé l’a bien compris. Après deux ans d’errance, il rentre à Auxerre. C’est un pur acte de charité de la part de Guy Roux, car Didier y vit une saison blanche. On ne peut même pas lui attribuer le titre de champion ni la Coupe de France. Il ne joue aucun matchs, à part avec la réserve, avec qui il est champion cette année là mais bon.

 

Remis à flot, il dépose ensuite ses valises à Louhans-Cuiseaux, qui est alors un solide club de D2. Il va y vivre ses deux saisons les plus pleines, avec 57 matchs pour 1 but. Sans doute la maturité qui arrive. C’est également cette même maturité qui lui fait opter pour une pige aux Emirats, à Al-Wasl puis Al-Ahli Club, histoire d’assurer ses arrières. Sa femme, trop indépendante à son gout et qui n’apprécie guère les déménagements à répétition se sépare. En 2000, il rentre en France pour une dernière Pige, à Bourg-Péronnas, en CFA. Didier tire alors un trait sur quinze ans de carrière, avec plus de bas que de haut, et un grand sentiment de gâchis… Seul point positif, l’ex-milieu des Éléphants a réussi sa reconversion professionnelle dans un secteur très éloigné du football: l’agriculture. Il s’est lancé dans la riziculture avec succès.

 

PALMARÈS

 

Vainqueur de la Coupe d'Afrique des Nations en 1992 (Côte d'Ivoire)

Champion de France de D2 en 1995 (Guingamp)

Champion de France de National 2 en 1996 (AJ Auxerre)

Champion de France de D3 en 1990 (AJ Auxerre)


26/03/2021
0 Poster un commentaire

Lassina Diabaté

Lassina Diabate.jpg
Photo: ©Laurent Theillet

 

Lassina Diabaté

 

Né le 16 septembre 1974 à Bouaké (CIV)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5063730_201508192536745.png Ivoirien, Milieu défensif, 1m75

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5063730_201508192536745.png 32 sélections, 1 but

(Matchs amicaux: 3 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 8 sélections)

(Qualif Coupe d'Afrique des Nations: 12 sélections)

(Coupe d'Afrique des Nations: 9 sélections, 1 but)

 

1ère sélection : le 26 janvier 1997 contre le Bénin (1-0)

Dernière sélection : le 11 février 2003 contre le Cameroun (3-0)

 

1992/93 Olympique Alès B (FRA)
1993/95 FC Bourges (FRA)
1995/97 Perpignan (FRA) 52 matchs, 1 but
(Championnat de France de D2: 50 matchs, 1 but)
(Coupe de France: 1 match)
(Coupe de la ligue: 1 match)
1997/2001 Bordeaux (FRA) 124 matchs, 3 buts
(Championnat de France: 91 matchs, 2 buts)
(Coupe de France: 2 matchs)
(Coupe de la ligue: 4 matchs)
(Ligue des Champions: 12 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 15 matchs, 1 but)
2001/02 AJ Auxerre (FRA) 25 matchs
(Championnat de France: 23 matchs)
(Coupe de la ligue: 2 matchs)
2002/03 Portsmouth (ANG) 26 matchs
(Championnat d'Angleterre de D2: 25 matchs)
(Coupe d'Angleterre: 1 match)
2004 AC Ajaccio (FRA) 13 matchs
2004/05 Saint-Trond (FRA) 20 matchs
2005/06 Lausanne-Sport (SUI) 14 matchs
2007 AS Cannes (FRA) (contrat non-homologué)
2008/09 Louhans-Cuiseaux (FRA) 46 matchs
 
Infatigable, physiquement impressionnant, Lassina Diabaté n'avait techniquement rien d'un génie.
 
Milieu de devoir, l'Ivoirien marquait très peu parce qu'il faisait un peu les basses besognes. Ce qui ne l'empêchait pas, de temps à autres, de s'essayer à l'art du missile déclenché à mi-distance. Comme face au RC Lens en 1997 et surtout l'Olympique Lyonnais en 1999 pour ce qui reste l'un des buts les plus importants de l'histoire des Girondins qui seront sacrés Champions de France au Parc des Princes la semaine suivante. Et fera rentrer Lassina Diabaté au Panthéon des Marine et Blanc, deux ans après son arrivée dans le Port de la Lune en provenance de Perpignan. Durant ses 4 années au club, il dispute 124 matches avec le maillot au Scapulaire, dont 27 en Coupe d’Europe, avant de partir à Auxerre. En 2002, il rejoint Portsmouth avant de jouer en Belgique et en Suisse, pour finalement revenir en France. En sélection, il compte également 32 apparitions avec les Éléphants.
 
PALMARÈS
 
Champion de France en 1999 (Bordeaux)
Finaliste de la Coupe de la Ligue en 1998 (Bordeaux)
Finaliste du Trophée des champions en 1999 (finale non-jouée) (Bordeaux)
Champion d'Angleterre de D2 en 2002 (Portsmouth)
 
SOURCES/RESSOURCES
 

28/04/2020
0 Poster un commentaire

Kolo Touré

Kolo Toure.jpg
Photo: ©DR

 

Kolo Touré

 

Kolo Habib Touré

Né le 19 mars 1981 à Bouaké (CIV)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5063730_201508192536745.png Ivoirien, Défenseur central, 1m78

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5063730_201508192536745.png 120 sélections, 7 buts

(Matchs amicaux: 38 sélections, 3 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 29 sélections, 1 but)

(Coupe du Monde: 6 sélections)

(Qualif Coupe d'Afrique des Nations: 19 sélections, 3 buts)

(Coupe d'Afrique des Nations: 28 sélections)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5063730_201508192536745.png non-officiel: 2 sélections

 

1ère sélection : le 2 juillet 2000 contre le Niger (1-0)

Dernière sélection : le 8 février 2015 contre le Ghana (0-0)

 

1999/2002 ASEC Mimosas (CIV)
2002/09 Arsenal (ANG) 326 matchs, 14 buts
(Championnat d'Angleterre: 225 matchs, 9 buts)
(Coupe d'Angleterre: 25 matchs, 3 buts)
(Coupe de la ligue anglaise: 7 matchs)
(Community Shield: 4 matchs)
(Ligue des Champions: 65 matchs, 2 buts)
2009/13 Manchester City (ANG) 102 matchs, 3 buts
(Championnat d'Angleterre: 82 matchs, 2 buts)
(Coupe d'Angleterre: 5 matchs)
(Coupe de la ligue anglaise: 7 matchs, 1 but)
(Ligue des Champions: 1 match)
(Ligue Europa: 7 matchs) 
2013/16 Liverpool (ANG) 71 matchs, 1 but
(Championnat d'Angleterre: 46 matchs, 1 but)
(Coupe d'Angleterre: 5 matchs)
(Coupe de la ligue anglaise: 9 matchs)
(Ligue des Champions: 2 matchs)
(Ligue Europa: 9 matchs)
2016/17 Celtic Glasgow (ECO) 17 matchs
(Championnat d'Écosse: 9 matchs)
(Coupe d'Écosse: 1 match)
(Coupe de la ligue écossaise: 1 match)
(Ligue des Champions: 6 matchs)
 
Kolo Touré est l’un des défenseurs emblématiques de l’équipe de Côte d’Ivoire.
 
Tout comme son illustre frangin Yaya, le jeune ivoirien a été repéré par Jean-Marc Guillou, le célèbre formateur français qui a été derrière l’éclosion de la génération dorée de la Côte d’Ivoire, issue en majorité de l’académie de l’ASEC Mimosas. Avec cette équipe, le défenseur remporte trois titres de champion de Côte d’Ivoire (2000, 2001 et 2002) ainsi que la Supercoupe d'Afrique en 1999. À 21 ans, Touré s'envole pour l'Europe. C’est en Angleterre que le défenseur ivoirien va étoffer son palmarès. Joueur polyvalent, il fait l’essentiel de sa carrière à Arsenal (326 matches entre 2002-2009), là où il côtoie un autre entraîneur français Arsène Wenger qui a fait de lui un joueur cadre. Avec l’Anglais Sol Campbell, il compose l’une des plus solides défenses de Premier League. L'enfant de Bouaké a ensuite porté les maillots de deux autres grands clubs anglais, à savoir Manchester City (2009-2013) et Liverpool (2013-2016). Il a également marqué les esprits sur le plan international. L'homme aux 120 capes a fait partie du groupe des Éléphants qui a fait sensation en 2015 à Bata, en remportant la Coupe d’Afrique des Nations aux dépens du Ghana (0-0, 9 tab à 8).
 
PALMARÈS
 
Vainqueur de la Coupe d'Afrique des Nations en 2015 (Côte d'Ivoire)
Finaliste de la Coupe d'Afrique des Nations en 2006 et 2012 (Côte d'Ivoire)
4ème de la Coupe d'Afrique des Nations en 2008 (Côte d'Ivoire)

Finaliste de la Ligue des champions en 2006 (Arsenal)

Finaliste de la Ligue Europa en 2016 (Liverpool)

Vainqueur de la Supercoupe de la CAF en 1999 (ASEC Mimosas)

Champion d’Angleterre en 2004 (Arsenal) et 2012 (Manchester City)

Vice-champion d’Angleterre en 2003, 2005 (Arsenal), 2013 (Manchester City) et 2014 (Liverpool)

Champion d'Écosse en 2017 (Celtic Glasgow)

Champion de Côte d'Ivoire en 2000, 2001 et 2002 (ASEC Mimosas)

Vice-champion de Côte d'Ivoire en 1999 (ASEC Mimosas)

Vainqueur de la Coupe d’Angleterre en 2003, 2005 (Arsenal) et 2011 (Manchester City)

Finaliste de la Coupe d’Angleterre en 2001 (finale non-jouée) (Arsenal) et 2013 (finale non-jouée) (Manchester City)

Vainqueur de la Coupe d'Écosse en 2017 (Celtic Glasgow)

Vainqueur de la Coupe de Côte d'Ivoire en 1999 (ASEC Mimomas)

Finaliste de la Coupe de Côte d'Ivoire en 2000 (ASEC Mimosas)

Finaliste de la Coupe de la ligue anglaise en 2007 (Arsenal) et 2016 (Liverpool)

Vainqueur de la Coupe de la ligue écossaise en 2017 (Celtic Glasgow)

Vainqueur de la Community Shield en 2002 et 2004 (Arsenal)

Finaliste de la Community Shield en 2003, 2005 (Arsenal) et 2011 (finale non-jouée) (Manchester City)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES

 

Élu meilleur joueur ivoirien de l’année (Prix Sport Ivoire) en 2006

Nommé dans l'équipe type du tournoi de la Coupe d'Afrique des Nations en 2015


19/03/2020
0 Poster un commentaire