FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

José Santamaria

Jose Santamaria.jpg
José Santamaria

 

José Emilio Santamaría Iglesias

Né le 31 juillet 1929 à Montevideo (URU)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4871386_201505314320474.png Uruguayen / https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png Espagnol, Défenseur central, 1m79

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4871386_201505314320474.png 20 sélections

(Matchs amicaux: 6 sélections)

(Coupe du Monde: 5 sélections)

(Copa America: 6 sélections)

(Coupe de l'Atlantique: 2 sélections)

(Tournoi Panaméricains: 1 sélection)

 

1ère sélection : le 6 février 1952 contre le Panama (6-1)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png 16 sélections

(Matchs amicaux: 10 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 4 sélections)

(Coupe du Monde: 2 sélections)

 

Dernière sélection : le 3 juin 1962 contre le Mexique (1-0)

 

1948/57 Nacional (URU)

1957/66 Real Madrid (ESP) 337 matchs, 2 buts

(Championnat d'Espagne: 227 matchs, 2 buts)

(Coupe d'Espagne: 58 matchs)

(Coupe d'Europe des clubs champions: 50 matchs)

(Coupe Intercontinentale: 2 matchs)

 

Excellent axial qui a apporté de la sérénité à la défense d'une équipe madrilène composée d'une attaque de feu : Gento, Di Stéfano, Rial et Puskas. Solide, rigoureux, serein, ce travailleur de l’ombre a servi de lien entre le Real de Di Stéfano qui a remporté les cinq Coupes d'Europe et la génération "yé-yé" d'Amancio, Zoco ou Pirri. Né à Montevideo en 1929, l’Uruguayen de naissance débute sa carrière au Club Nacional. Jeune prodige de la sélection, il fait ainsi partie de l’expédition pour la Coupe du Monde en Suisse en 1954 où il termine 4ème. Il va faire son trou au sein de la défense centrale de la Céleste et s’imposer comme l’une des références mondiales. Il va taper dans l’œil du Real Madrid lors de la Copa America de 1957. Alors forte du meilleur effectif du monde, la Casa Blanca s’attache ses services et en fait son pilier défensif. Dur sur l’homme, mais surtout impeccable dans la lecture du jeu, il glane 5 championnats d'Espagne, 4 Coupes d’Europe des clubs champions et la coupe Intercontinentale. Il dispute 337 matchs officiels au cours de ses neuf années madrilènes. Il obtient la nationalité espagnole l'année de son arrivée au club. Il dispute le Mondial chilien de 1962 avec la "Roja" et fait partie des six joueurs qui ont défendu deux pays en coupe du Monde. Il met fin à sa carrière en 1966 et rejoint la fédération espagnole dans la foulée. Il a par ailleurs entraîné les sélections nationales olympiques et juniors ainsi que la sélection espagnole à l'occasion du Mondial organisé sur ses terres en 1982.

 

PALMARÈS


4ème de la Coupe du Monde en 1954 (Uruguay)

3ème de la Copa America en 1957 (Uruguay)

Vainqueur de la Coupe d’Europe des clubs champions en 1958, 1959 et 1960 (Real Madrid)

Finaliste de la Coupe d’Europe des clubs champions en 1962 et 1964 (Real Madrid)

Vainqueur de la Coupe Intercontinentale en 1960 (Real Madrid)

Champion d’Espagne en 1958, 1961, 1962, 1963 et 1964 (Real Madrid)

Vice-champion d'Espagne en 1959 et 1960 (Real Madrid)

Champion d’Uruguay en 1950, 1952, 1955, 1956 et 1957 (Nacional)

Vice-champion d'Uruguay en 1949, 1951, 1953, 1954

Vainqueur de la Coupe d'Espagne en 1962 (Real Madrid)

Finaliste de la Coupe d'Espagne en 1958, 1960 et 1961 (Real Madrid)

Vainqueur du Torneo de Honor en 1955 et 1957 (Nacional)

Vainqueur du Torneo Cuadrangular en 1952, 1954 et 1956 (Nacional)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Nommé dans l'équipe type de la Coupe du Monde en 1954



18/03/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 975 autres membres