Football-the-story, les légendes du foot

Football-the-story, les légendes du foot

Renato Gaucho

Renato gaucho.jpg
Photo: ©Grêmio FBPA

 

Renato Gaucho

 

Renato Portaluppi

Né le 9 septembre 1962 à Guaporé (BRE)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4827223_201505174016510.png Brésilien, Ailier droit, 1m84

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4827223_201505174016510.png 41 sélections, 5 buts

(Matchs amicaux: 19 sélections, 3 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 4 sélections)

(Coupe du Monde: 1 sélection)

(Copa America: 17 sélections, 2 buts)

 

1ère sélection : le 1er septembre 1983 contre l'Equateur (5-0)

Dernière sélection : le 16 décembre 1993 contre le Mexique (1-0)

 

1980/86 Grêmio (BRE) 177 matchs, 51 buts
(Championnat du Brésil: 63 matchs, 15 buts)
(Championnat du Rio Grande do Sul: 83 matchs, 30 buts)
(Torneio dos Campeões: 5 matchs)
(Copa Libertadores: 25 matchs, 4 buts)
(Coupe Intercontinentale: 1 match, 2 buts)
1987/88 Flamengo (BRE) 56 matchs, 10 buts
(Championnat du Brésil: 19 matchs, 2 buts)
(Championnat de Rio: 35 matchs, 7 buts)
(Supercopa Sudamericana: 2 matchs, 1 but)
1988/89 AS Roma (ITA) 33 matchs, 4 buts
(Championnat d'Italie: 23 matchs)
(Play-off qualif C3: 1 match)
(Coupe d'Italie: 6 matchs, 3 buts)
(Coupe de l'UEFA: 3 matchs, 1 but)
1989/90 Flamengo (BRE) 52 matchs, 16 buts
(Championnat du Brésil: 27 matchs, 8 buts)
(Coupe du Brésil: 6 matchs, 1 but)
(Championnat de Rio: 18 matchs, 6 buts)
(Supercopa Sudamericana: 1 match, 1 but)
1991/92 Botafogo (BRE) 48 matchs, 20 buts
(Championnat du Brésil: 38 matchs, 10 buts)
(Coupe du Brésil: 4 matchs, 3 buts)
(Championnat de Rio: 6 matchs, 7 buts)
1991 Grêmio (BRE) (prêt) 15 matchs, 3 buts 
1992 Cruzeiro (BRE) 9 matchs, 11 buts
1993 Flamengo (BRE) 33 matchs, 20 buts
(Championnat du Brésil: 12 matchs, 4 buts)
(Coupe du Brésil: 1 match, 1 but)
(Championnat de Rio: 6 matchs, 4 buts)
(Tournoi Rio-São Paulo: 5 matchs, 6 buts)
(Copa Libertadores: 3 matchs, 1 but)
(Supercopa Sudamericana: 6 matchs, 4 buts)
1994 Atlético Mineiro (BRE) 32 matchs, 6 buts
1995/97 Fluminense (BRE) 63 matchs, 26 buts
(Championnat du Brésil: 15 matchs, 4 buts)
(Championnat de Rio: 44 matchs, 20 buts)
(Coupe du brésil: 4 matchs, 2 buts)
1997/98 Flamengo (BRE) 24 matchs, 6 buts
(Championnat du Brésil: 12 matchs, 5 buts)
(Coupe du Brésil: 1 match)
(Championnat de Rio: 8 matchs)
(Supercopa Sudamericana: 3 matchs, 1 but)
1999 Bangu (BRE) 2 matchs

 

Idole absolue de Grêmio, Renato Gaucho est une légende comme joueur mais aussi comme entraîneur du club de Porto Alegre.

 

Issu d'une famille très pauvre de treize enfants, Renato Portaluppi, connu plus tard sous le nom de Renato Gaúcho, grandit dans l'État du Rio Grande do Sul. Immense promesse du foot auriverde, il débute sa carrière sous le maillot de Grêmio et commence à terrifier les défenses brésiliennes dans son couloir droit. Agile, costaud, doté d'une frappe surpuissante et précise, le numéro 7 gremista est surtout un dribbleur de génie, indéniablement l'un des meilleurs et des plus inventifs de son époque, capable de balader n'importe quel latéral gauche dans un bon jour. Il invente même un dribble baptisé "Chimarrita", semblable à un pas de danse (d'où son nom, tiré d'une danse folklorique gaucho), avec un passement de jambe du pied gauche suivi d'un petit pont du droit. Aussi esthétique qu'efficace! Champion du Brésil en 1981, il s'affirme lorsque le club gaucho s'offre un historique doublé Copa Libertadores-Coupe Intercontinentale deux ans plus tard. Tombeur du Peñarol de l'insatiable buteur Fernando Morena, Grêmio domine quelques mois après le Hambourg SV de Félix Magath (2 buts à 1) à Tokyo. L'équipe est remarquable avec le mythique défenseur uruguayen Hugo De Leon, l'ailier étincelant Tarciso ou encore le champion du Monde 1970 Paulo César. Mais l'artiste, le maître à jouer, la star du Tricolor est le jeune ailier droit brésilien qui, à tout juste 21 ans, éclabousse la rencontre de sa classe et terrasse les Allemands presque à lui tout seul en inscrivant un doublé, dont le but vainqueur dans le temps additionnel.

 

Renato gaucho.jpg

Photo: ©David Cannon/Getty images

 

Après avoir conquis deux championnats gauchos consécutifs (1985 et 1986), Renato s'engage à Flamengo en 1987. Formant un glorieux duo de feu avec Bebeto, il décroche le titre de champion du Brésil et reçoit le "Bola de Ouro" dès sa première saison. S'ensuit une première (et seule) expérience à l'étranger complètement ratée à la Roma. 0 but en 23 matchs. Incroyable pour un joueur de son standing. La légende raconte qu'il s'était rapidement embrouillé avec Giuseppe Giannini et Daniele Massaro et qu'il passait plus de temps à festoyer avec Diego Maradona que de s'entraîner. Retour à la case départ au bout d'un exercice, au Brésil où il enchaînera les formations, connaissant ses principaux succès avec les équipes cariocas: la Coupe du Brésil en 1990 avec Flamengo et le championnat de Rio en 1995 avec Fluminense. Lors de cette dernière compétition, Renato entre dans la légende de Fluzão et des "Fla-Flu" en inscrivant face au Mengão un but décisif du... ventre, passé à la postérité sous le nom de "gol de barriga"! Cette prouesse lui vaudra d'être couronné "Roi de Rio".

 

Joueur éminent du Brasileirão des décennies 80 et 90, Renato Gaucho a connu pourtant une carrière plus contrastée avec la Seleçao. Vainqueur de la Copa America 1989, finaliste en 1983 et 1991, il n'aura disputé qu'une seule Coupe du Monde, en 1990, remplaçant du duo Careca-Müller. Une désillusion certes, mais qui n'est rien comparée à celle vécue quatre ans plus tôt. Auteur d'une excellente campagne qualificative, Renato évolue alors à son meilleur niveau et coche son nom dans une liste de 29 pour le Mondial 1986. Malheureusement, ses rêves mexicains vont se dissiper en une soirée. Durant un rassemblement de la Seleçao à Belo Horizonte, Renato et Leandro sortent faire la java et ne respectent pas le couvre-feu nocturne imposé par Telê Santana. Furieux, le sélectionneur brésilien décide d'exclure l'attaquant de Grêmio pour son indiscipline; Leandro, lui, sera pardonné mais refuse de partir au Mexique par solidarité avec son coéquipier. Malgré cette hygiène de vie qui le prive sans doute d'une carrière encore plus belle, Renato Gaucho reste l'un des meilleurs ailiers droits qu'ait connu le football brésilien – en tout cas l'un des plus talentueux - derrière les deux icônes emblématiques Garrincha et Jairzinho. Déjà reconnu quasi unanimement comme le meilleur joueur de l'histoire de Grêmio, il devient par la suite entraîneur du Tricolor et mène le club en 2017 vers un troisième sacre en Copa Libertadores, vainqueur de Lanus en finale. Renato Gaucho est devenu tout simplement le premier Brésilien à gagner le plus prestigieux trophée sud-américain en tant que joueur et entraîneur. On ne peut pas faire mieux.

 

PALMARÈS

 

Vainqueur de la Copa America en 1989 (Brésil)

Finaliste de la Copa America en 1983 et 1991 (Brésil)

Vainqueur de la Copa Libertadores en 1983 (Grêmio)

Vainqueur de la Coupe intercontinentale en 1983 (Grêmio)

Vainqueur de la Supercopa Sudamericana en 1992 (Cruzeiro)

Finaliste de la Supercopa Sudamericana en 1993 (Flamengo)

Champion du Brésil en 1981 (Grêmio)

Vice-champion du Brésil en 1982 (Grêmio) et 1992 (Botafogo)

Vainqueur de la Coupe du Brésil en 1990 (Flamengo)

Vainqueur du Championnat du Rio Grande do Sul en 1985 et 1986 (Grêmio)

Vainqueur du Championnat du Minas Gerais en 1992 (Cruzeiro)

Vainqueur du Championnat de Rio en 1995 (Fluminense)

Vainqueur de la Coupe Guanabara en 1988 (Flamengo)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES

Bola de Ouro en 1987

Bola de Prata en 1984, 1987, 1990, 1992 et 1995

Révélation de l'année du championnat du Brésil en 1982

Élu homme du match de la finale de la Coupe Intercontinentale en 1983

Meilleur buteur de la Supercopa Sudamericana en 1992 (6 buts) (Cruzeiro)

Meilleur buteur du Tournoi Rio–São Paulo en 1993 (6 buts) (Flamengo)

Nommé dans l'équipe type Sud-Américaine de l'année en 1992



24/11/2022
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1212 autres membres