Football-the-story, les légendes du foot

Football-the-story, les légendes du foot

SSC Naples

SSC Naples.png

SSC Naples

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png Società Sportiva Calcio Napoli, fondé le 1er août 1926

Surnoms: Partenopei, Gli Azzuri, Les Napolitains

Couleurs: bleu clair

Clubs rivaux: AS Roma, Palerme, Hellas VeroneAtalanta

Stade: Stadio San Paolo (60 240 places)

 

La création du club

 

Le club est fondé en 1904 par l'Anglais William Poths et l'italien Ernesto Bruchini. Une réunion a eu lieu à San Severino,à Naples, afin de créer le "Napoli FootBall & Cricket Club" et de nommer Amedeo Salsi, un ingénieur napolitain, premier président du club. Deux ans après sa fondation, le "Cricket" disparaîtra du nom pour faire place au plus simple "Naples Football Club". En 1912, un deuxième club apparait à Naples sous le nom de l’Internazionale Napoli. Une rivalité voit donc le jour sur les terres Napolitaines. En 1922, les deux clubs pourtant rivaux, sous la préssion financière, devront s’unir afin de créer le "FootBall Club Internazionale-Naples" abrégé en "FBC InterNaples". Puis enfin le 1er août 1926, les membres du club ont décidés d’adopter un nouveau nom, "Associazione Calcio Napoli".  Le premier symbole du club fut un âne, remplaçant peu à peu le cheval qui avait pour coutume de représenter le club, par la suite le blason actuel et caractéristique du Napoli fut le "N" en hommage à la ville. Enfin ce n’est que le 25 juin 1964 que le club prend ses lettres de noblesses sous son nom actuel de "Società Sportiva Calcio Napoli".

 

1984-1991, L'époque Maradona

 

- Au milieu des années 80, Naples palpitait pour un homme, un héros, un dieu vivant. Engagé pour redorer le blason du SSC Napoli, Diego Maradona a redonné aux Napolitains la fierté perdue après des années de déconfiture sportive et économique. Les huit saisons aussi glorieuses que turbulentes de l'Argentin en Italie ont aussi marqué l'apogée de sa carrière de footballeur. Lors de sa présentation, quelque 75 000 Napolitains l’attendaient pour l’ovationner dans un stade San Paolo en ébullition après un passage difficile au FC Barcelone. Si la première année italienne de Diego Maradona est médiocre, les suivantes sont remarquables. Le SSC Napoli remporte le Scudetto en 1987 et en 1990, dans le championnat le plus relevé du monde, où évoluent les plus grandes stars mondiales, de même que la Coupe de l'UEFA en 1989, dominant en finale le VfB Stuttgart (2 buts à 1, 3-3). Diego a accompli sa mission avant qu’un contrôle positif à la cocaïne après un match contre Bari en mars 1991 ne précipite la fin de son aventure.

 

SSC Naples.jpg 

(haut, de gauche à droite): Giuliani, Corradini, Ferrara, Crippa, Maradona

(bas, de gauche à droite): De Napoli, Carrannante, Fusi, Careca, Romano, Renica

 

2014, Vainqueur de la Coupe d'Italie

 

- Le club napolitain remporte le trophée contre la Fiorentina (3 buts à 1), une finale très tendue, après la grave blessure par balle d'un tifosi napolitain en marge du match. Le match a commencé avec trois quarts d'heure de retard, le temps de pacifier la situation dans la tribune des supporteurs du Napoli en colère. La nouvelle que trois tifosi du Napoli avaient été blessés par balles, dont un grièvement, s'est vite propagée, et a enflammé le virage Nord où étaient massés les Napolitains: fumigènes, bombes agricoles et grève des banderoles. La finale a pourtant tenu ses promesses entre deux équipes réputées pour leur beau jeu. Le capitaine Marek Hamsik, parti parlementer avec les capi ultras de se son club pour les calmer, sait aussi jouer au football: au bout de sa chevauchée pour remonter la balle il a servi Lorenzo Insigne dont l'intérieur du droit enroulé a trouvé le poteau avant de rentrer. L'enfant du pays signe un doublé ensuite avant que la Viola réduit le score. C'est le belge Dries Mertens qui clôt la marque dans les dernières secondes. Ce dernier acte a finalement récompensé la force montante du football italien, le Napoli du producteur de cinéma Aurelio De Laurentiis, homme d'affaires avisé, capable d'attirer des acteurs majeurs tels que Rafael Benitez sur le banc, et Higuain à la pointe de l'attaque. Naples remporte sa deuxième Coppa Italia après celle de 2012, avec Edinson Cavani, passé par le PSG. Au coup de sifflet final, des tifosi napolitains ont envahi la pelouse, contraignant leurs propres joueurs à filer au vestiaire. Ils sont allés provoquer les Florentins et ont arraché le filet, avant de regagner les tribunes aux appels du speaker. Une finale mouvementée.

 

SSC Naples.jpg

(haut, de gauche à droite): Reina, Maggio, Raul Albiol, Behrami, Britos

(bas, de gauche à droite): Inhler, Zuniga, Higuain, Callejon, Hamsik, Pandev

 

PALMARÈS COMPÉTITIONS NATIONALES

 

Champion d’Italie en 1987 et 1990

Vice-champion d’Italie en 1968, 1975, 1988, 1989, 2013 et 2016

Vainqueur de la Coupe d’Italie en 1962, 1976, 1987, 2012 et 2014

Finaliste de la Coupe d’Italie en 1972, 1978, 1989 et 1997

Vainqueur de la Supercoupe d’Italie en 1990 et 2014

Finaliste de la Supercoupe d’Italie en 2012

Champion d'Italie de Série B en 1950

Vice-Champion d'Italie de Série B en 1965 et 2007

Champion d'Italie de Série C1 en 2006

 

PALMARÈS COMPÉTITIONS INTERNATIONALES

 

Vainqueur de la Coupe UEFA en 1989

Vainqueur de la Coupe des Alpes en 1966

Vainqueur de la Coupe de la ligue Anglo-Italienne en 1976



PALMARÈS COLLECTIF

 

Stella d'Oro au Mérite sportif en 1974

 

RECORDS

 

Plus large victoire: le 16 octobre 1955 contre Pro Pratria (8-1)

Plus large défaite: le 4 mars 1928 contre Torino (0-11)

Plus jeune joueur: Raffaele Sorriso (ITA) 16 ans et 301 jours (le 12 juin 2004 contre AlbinoLeffe)

Plus vieux joueur: Luca Bucci (ITA) 40 ans et 37 jours (le 19 avril 2009 contre Cagliari)

Buts inscrits dans un matchDaniel Fonseca (URU) 5 buts (le 16 septembre 1992 contre Valence CF)

But le plus rapide: Ezequiel Lavezzi (ARG) 26 secondes (le 5 octobre 2008 contre Genoa)

Record d'achat: Victor Osimhen (NIG) 75 millions d'euros de Lille OSC (2020)

Record de vente: Gonzalo Higuain (ARG) 90 millions d'euros à la Juventus (2016)

 

SSC NAPLES ALL-STAR


GARDIENS

 

Ottavio Bugatti (ITA)

Luciano Castellini (ITA)

Dino Zoff (ITA)

Arnaldo Sentimenti (ITA)

 

DÉFENSEURS

Ciro Ferrara (ITA)

Giuseppe Bruscolotti (ITA)

Alessandro Renica (ITA)

Ruud Krol (HOL)

Giovanni Francini (ITA)

Moreno Ferrario (ITA)

Roberto Fabian Ayala (ARG)

Paolo Cannavaro (ITA)

Luciano Comaschi (ITA)

Kalidou Coulibaly (SEN)

Dolo Mistone (ITA)

Christian Maggio (ITA)

Paulo Innocenti (ITA)

 

MILIEUX

 

Antonio Juliano (ITA)

Fernando De Napoli (ITA)

Andrea Orlandini (ITA)

Diego Maradona (ARG)

Massimo Crippa (ITA)

Enrico Colombari (ITA)

Carlo Buscaglia (ITA)

Alemão (BRE)

Salvatore Bagni (ITA)

Marek Hamsik (SLQ)

Celso Posio (ITA)

Ottavio Bianchi (ITA)

Walter Gargano (URU)

Gianfranco Zola (ITA)

 

ATTAQUANTS

 

Attila Sallustro (PAR/ITA)

Careca (BRE)

Andrea Carnevale (ITA)

Bruno Pesaola (ARG)

Lorenzo Insigne (ITA)

Luis Vinicio (BRE)

Bruno Giordano (ITA)

Antonio Vojak (ITA)

Edinson Cavani (URU)

Giuseppe Savoldi (ITA)

Dries Mertens (BEL)

Ezequiel Lavezzi (ARG)

Cané (BRE)

Amedeo Amadei (ITA)

Hasse Jeppson (SUE)

 

ENTRAÎNEURS

 

Walter Mazzarri (ITA)

William Garbutt (ANG)

Ottavio Bianchi (ITA)

Alberto Bigon (ITA)

Bruno Pesaola (ARG)

Eraldo Monzeglio (ITA)



Équipe Type

 

SSC Naples.png

 

Ils ont joué au SSC Naples

 

Claudio Garella (ITA)

Morgan De Sanctis (ITA)

Giuseppe Casari (ITA)

Alex Meret (ITA)

Giovanni Galli (ITA)

Marco Baroni (ITA)

Rui Mario (POR)

Spartaco Landini (ITA)

Jenő Vinyei (HON)

Bertrand Crasson (BEL)

Bruno Gramaglia (ITA)

André Cruz (BRE)

Faouzi Ghoulam (ALG)

Mario Zurlini (ITA)

Elseid Hysaj (ALB)

Tarcisio Burgnich (ITA)

Juan Camilo Zúñiga (COL)

Stelio Nardin (ITA)

Raul Albiol (ESP)

Marek Jankulovski (RTC)

Luigi Pogliana (ITA)

Laurent Blanc (FRA)

Luca Fusi (ITA)

Hugo Campagnaro (ARG)

Dino Panzanato (ITA)

Blerim Džemaili (SUI)

Antonio Girardo (ITA)

Jonas Thern (SUE)

Gökhan Inler (SUI)

Fabio Pecchia (ITA)

Fabián Ruiz (ESP)

Jorginho (ITA)

Andrea Dossena (ITA)

Piotr Zieliński (POL)

Francesco Romano (ITA)

Aljosa Asanovic (CRO)

Matteo Politano (ITA)

Valon Behrami (SUI)

Daniel Bertoni (ARG)

Marcello Mihalich (ITA)

Juan Carlos Tacchi (ARG)

Manolo Gabbiadini (ITA)

Naim Krieziu (ALB)

Andrea Silenzi (ITA)

Arkadiusz Milik (POL)

Gonzalo Higuain (ARG)

Fabio Quagliarella (ITA)

Daniel Fonseca (URU)

José Callejon (ESP)

José Altafini (BRE/ITA)

Goran Pandev (MCD)

 

Ils ont débuté au SSC Naples

 

Giuseppe Taglialatela (ITA)

Guglielmo Stendardo (ITA)

Fabio Cannavaro (ITA)

Luigi Caffarelli (ITA)

Raffaele Longo (ITA)

Luca Palmiero (ITA)

Francesco Baiano (ITA)

Gennaro Tutino (ITA)

Antonio Floro Flores (ITA)



Le plus capé de l'histoire du SSC Naples

 

1) Marek Hamsik (SLQ) 520 matchs (2007-2019)

2) Giuseppe Bruscolotti (ITA) 511 matchs (1972-1988)

Giuseppe Bruscolotti.jpg

2) Antonio Juliano (ITA) 505 matchs (1962-1978)

3) Moreno Ferrario (ITA) 396 matchs (1977-1988)

4) Lorenzo Insigne (ITA) 434 matchs (2009-2022)

5) Dries Mertens (BEL) 397 matchs (2013-?) (en cours)

6) Moreno Ferrario (ITA) 396 matchs (1977-1988)

7) José Callejon (ESP) 349 matchs (2013-2020)

8) Ciro Ferrara (ITA) 322 matchs (1984-1994)

9) Kalidou Koulibaly (SEN) 317 matchs (2014-2022)

10) Christian Maggio (ITA) 308 matchs (2008-2018)

 

Le meilleur buteur de l'histoire du SSC Naples

 

1) Dries Mertens (BEL) 148 buts (2013-?) (en cours)

2) Lorenzo Insigne (ITA) 122 buts (2009-2022)

3) Marek Hamsik (SLQ) 121 buts (2007-2019)

4) Diego Maradona (ARG) 115 buts (1984-1991)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4840936_201505215517785.jpg

5) Attila Sallustro (PAR/ITA) 108 buts (1926-1937)

6) Edinson Cavani (URU) 104 buts (2010-2013)

7) Antonio Vojak (ITA) 103 buts (1929-1935)

8) José Altafini (BRE/ITA) 97 buts (1965-1972)

9) Careca (BRE) 96 buts (1987-1993)

10) Gonzalo Higuain (ARG) 91 buts (2013-2016)

 

PALMARÈS COMPÉTITONS RÉSERVES/JEUNES

 

Champion d'Italie Primavera en 1979

Vainqueur de la Coupe d'Italie Primavera en 1997

Vainqueur du Tournoi de Viareggio en 1975

Vainqueur du championnat Dante Berretti en 2005 et 2011

Vainqueur du championnat Allievi Nazionali en 1984, 1988, 1990 et 1997



27/07/2015
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1212 autres membres