Football-the-story, les légendes du foot

Football-the-story, les légendes du foot

Abel Balbo

Abel Balbo.jpg
Photo: ©Tony Duffy/Allsport

 

Abel Balbo

 

Abel Eduardo Balbo

Né le 1er juin 1966 à Empalme Villa Constitución (ARG)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825565_201505164916331.png Argentin, Attaquant, 1m80

Surnom: "Er Culo de Piombo"

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825565_201505164916331.png 37 sélections, 11 buts

(Matchs amicaux: 19 sélections, 6 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 5 sélections, 1 but)

(Coupe du Monde: 7 sélections, 1 but)

(Copa America: 6 sélections, 3 buts)

 

1ère sélection : le 9 mars 1989 contre la Colombie (0-1)

Dernière sélection : le 4 juillet 1998 contre les Pays-Bas (1-2)

 

1987/88 Newell’s Old Boys (ARG) 23 matchs, 9 buts
1988/89 River Plate (ARG) 38 matchs, 12 buts
1989/93 Udinese (ITA) 143 matchs, 69 buts
(Championnat d'Italie: 60 matchs, 33 buts)
(Championnat d'Italie de D2: 74 matchs, 33 buts)
(Coupe d'Italie: 9 matchs, 3 buts)
1993/98 AS Roma (ITA) 167 matchs, 87 buts
(Championnat d'Italie: 146 matchs, 78 buts)
(Coupe d'Italie: 10 matchs, 3 buts)
(Coupe de l'UEFA: 11 matchs, 6 buts)
1998/99 Parme AC (ITA) 44 matchs, 12 buts
(Championnat d'Italie: 25 matchs, 4 buts)
(Coupe d'Italie: 8 matchs, 4 buts)
(Coupe de l'UEFA: 11 matchs, 4 buts)
1999/2000 Fiorentina (ITA) 31 matchs, 7 buts
(Championnat d'Italie: 19 matchs, 3 buts)
(Coupe d'Italie: 2 matchs)
(Ligue des Champions: 10 matchs, 4 buts)
2000/02 AS Roma (ITA)
(Championnat d'Italie: 3 matchs)
(Coupe d'Italie: 6 matchs)
(Supercoupe d'Italie: 1 match)
(Ligue des Champions: 2 matchs)
2002 Boca Juniors (ARG) 4 matchs
 
Attaquant phare des années 90, Abel Balbo a planté au total 117 buts dans le Calcio avec les maillots de l'Udinese, l'AS Roma, Parme et la Fiorentina.
 
Né dans la province de Santa Fé, au sud de Rosario, à Empalme, Abel Eduardo Balbo fait ses premiers pas en pro au Newell's Old Boys, où il gagne dès sa première saison le titre de champion d'Argentine dans une équipe composée uniquement de joueurs du centre de formation, comme Roberto Sensini ou Gerardo Martino! Passé ensuite par River Plate, il est vite repéré et s'envole déjà pour l'Italie, à l'Udinese. Dans le Frioul, entre Série A et Série B, il claque la bagatelle de 69 pions en 143 matchs, remportant un titre de capocannoniere pour sa dernière saison avec 21 réalisations en 32 rencontres. Après quatre exercices sous le maillot bianconero, il signe à l'AS Roma en 1993 pour un montant de 18 milliards de Lire. Il est considéré comme le premier gros achat du président Franco Sensi. Il y gagnera le surnom de "Er Culo de Piombo" (le cul de plomb). En effet, doté d'un tir puissant et d'un formidable jeu de tête, il n'était pas une flèche et semblait toujours porter une caravane. Par contre, il était vraiment efficace lorsqu'il rodait dans les surfaces adverses puisqu'il inscrira 78 buts en 146 apparitions en championnat lors de son premier séjour dans la capitale. Il portera même le brassard de capitaine de la saison 1996-97 jusqu'à son départ vers Parme en 1998. C'est un certain Francesco Totti qui en hérite. En Émilie-Romagne, il y joue une seule saison. Le temps d'y gagner la Coupe des Coupes avec une équipe qui restera à jamais dans l'histoire, composé entre autres de Gianluigi Buffon, Dino BaggioLilian Thuram ou encore Juan Sebastián Verón. Il y marquera 12 buts toutes compétitions confondues, finissant troisième meilleur marqueur du club derrière Hernan Crespo (28) et Enrico Chiesa (18). Il change encore de formation et rejoint la Fiorentina où il y retrouve un certain Gabriel Omar Batistuta. Un peu comme à Parme, la Viola aligne alors une attaque vraiment pas mal avec Predrag Mijatovic et Luis Airton Oliveira en plus des deux goleadors argentins, le tout distribué par le maestro portugais Rui Costa. Même pas le temps de s'installer et de gagner quelque chose qu'il redevient Giallorosso en se glissant dans les valises de Batistuta dans le cadre de son transfert vers la Roma. Le Bomber argentin ne jouera plus beaucoup (3 matchs en 2 ans) et sera le dernier choix en attaque pour Fabio Capello faisant confiance à une impressionnante armada fondée autour de son trio offensif Totti-Montella-Batistuta. Mais il revient juste à temps pour le Scudetto de 2001. Le cœur n'y étant plus, il finira sa carrière de joueur au pays, à Boca Juniors, pour quelques apparitions de gala avant de tenter de se reconvertir comme entraîneur, mais sans grand succès.
 
PALMARÈS
 
Finaliste de la Coupe du Monde en 1990 (Argentine)
3ème de la Copa America en 1989 (Argentine)
Vainqueur de la Coupe de l’UEFA en 1999 (Parme AC)
Champion d'Argentine en 1988 (Newell's Old Boys)
Champion d'Italie en 2001 (AS Roma)
Vice-champion d'Italie en 2002 (AS Roma)
Vainqueur de la Coupe d'Italie en 1999 (Parme AC)
Vainqueur de la Supercoupe d'Italie en 2001 (AS Roma)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES

À reçu le diplôme du mérite par la fondation argentine "Konex" en 2000


01/06/2022
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1186 autres membres