Football-the-story, les légendes du foot

Football-the-story, les légendes du foot

Giovane Elber

Giovane Elber.jpg
Photo: ©DR

 

Giovane Elber

 

Élber de Souza

Né le 23 juillet 1972 à Londrina (BRE)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4827223_201505174016510.png Brésilien, Attaquant, 1m82

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4827223_201505174016510.png 15 sélections, 7 buts

(Matchs amicaux: 8 sélections, 5 buts)

(Qualif Coupe du monde: 3 sélections)

(Gold Cup: 4 sélections, 2 buts)

 

1ère sélection : le 5 juillet 1998 contre le Guatemala (1-1)

Dernière sélection : le 1er juillet 2001 contre l'Uruguay (0-1)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4827223_201505174016510.png olympique: 4 sélections, 2 buts

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4827223_201505174016510.png U20: 10 sélections, 7 buts

 

1990 Londrina EC (BRE)
1990/94 Milan AC (ITA)
1991/94 Grasshopper Zurich (SUI) (Prêt) 73 matchs, 43 buts
(Championnat de Suisse: 69 matchs, 41 buts)
(Coupe de l'UEFA: 4 matchs, 2 buts)
1994/97 VfB Stuttgart (ALL)  95 matchs, 44 buts
(Championnat d'Allemagne; 87 matchs, 41 buts)
(Coupe d'Allemagne: 8 matchs, 3 buts)
1997/2003 Bayern Munich (ALL) 265 matchs, 139 buts
(Championnat d'Allemagne: 169 matchs, 92 buts)
(Coupe d'Allemagne: 24 matchs, 16 buts)
(Coupe de la ligue allemande: 7 matchs, 8 buts)
(Ligue des Champions: 64 matchs, 23 buts)
(Supercoupe de l'UEFA: 1 match)
2003/05 Olympique Lyonnais (FRA) 42 matchs, 16 buts
(Championnat de France: 30 matchs, 11 buts)
(Coupe de France: 2 matchs, 2 buts)
(Coupe de la ligue: 1 match)
(Ligue des Champions: 9 matchs, 3 buts)
2005 Borussia Mönchengladbach (ALL) 5 matchs
(Championnat d'Allemagne: 4 matchs)
(Coupe d'Allemagne: 1 match)
2006 Cruzeiro (BRE) 21 matchs, 6 buts
 
Attaquant brésilien hallucinant d’efficacité, Giovane Elber, qui a marqué sa génération de son empreinte, est un ancien sérial buteur du Bayern Munich et de l'Olympique Lyonnais.
 
Né en 1972 au pays du ballon rond, le joueur originaire de Londrina emprunte là-bas le chemin classique des footballeurs cariocas. Si il se fait un nom dans le club de sa ville natale, il ne tarde pas à prendre la direction de l'Europe très vite. En effet, il signe rapidement en faveur du Milan AC. Malheureusement trop grand pour ses 19 printemps, le tout jeune brésilien rebondit au Grasshopper Zurich en prêt. En Suisse, le nouveau goleador s'éclate, avec 41 buts inscrits en 69 rencontres plus en prime un titre de meilleur buteur du championnat lors de l'exercice 1993-94. Un parcours brillant, qui lui ouvre le portes de l'Allemagne, et plus précisément du VfB Stuttgart. Nouveau carton: trois saisons, et encore 41 buts.
 
Giovane Elber.jpg
Photo: ©Alamy
 
Au sommet de son art, il prouve que son talent peut s'exporter dans un club plus huppé. Et fort logiquement, comme la plupart des talents outre-Rhin, il finit par être recruté par le Bayern Munich, désireux de remplacer Jürgen Klinsmann. En Bavière, il récite inlassablement son répertoire très complet de renard des surfaces. Le joueur se régale, et enfile les buts comme des perles, avec au total en six saisons 139 buts en 265 matchs, ajoutant au passage une Ligue des Champions et un titre de meilleur buteur de Bundesliga glanés avec panache. Très apprécié et toujours présent dans le cœur des Munichois, certains adoraient son style de jeu spectaculaire, son sourire inamovible et sa hargne. Mais curieusement, le Bayern décide de se séparer de sa star en 2003 après sa saison la plus prolifique. Les dirigeants munichois veulent du changement, et ils construisent leur équipe autour du meilleur buteur de la Liga, Roy Makaay. Au terme d’un mercato estival très agité, Elber, 31 ans, fait ses valises du côté de l'Olympique Lyonnais, avec la lourde tâche de marcher sur les traces de Sonny Anderson.
 

Si celui qui a un style moins spectaculaire que son illustre prédécesseur avec lequel il a trop souvent été comparé ne démérite pas, le numéro 9 ne se montre toutefois pas étincelant, et une grave blessure au genou met un terme à son histoire sur les bords du Rhône. Deux fois champion de France, son principal fait d’arme reste certainement un but offrant la victoire à Lyon sur le terrain… du Bayern. En réaction, les fans allemands lui avaient quand même réservé une standing ovation de plusieurs minutes en fin de match à leur ancien buteur en série. En sélection, il fera malheureusement les frais de la concurrence féroce avec Ronaldo, Rivaldo, ou encore Bebeto. Appelé pour la première fois en 1998 par Mario Zagallo, il réussit ses débuts avec six réalisations en autant de sélections. Cependant, c'est Edmundo qui est préféré pour la dernière place en attaque du Mondial français. Rappelé que par intermittences, l'international auriverde compte au total 15 sélections pour 7 buts inscrits. Triste issue pour celui qui a été un temps le meilleur buteur étranger de l’histoire en Bundesliga, inscrivant la bagatelle de 133 buts sur dix saisons. Il s'offre ensuite deux expériences d'abord avec un retour en Allemagne, au Borussia Mönchengladbach, avec qui il n'apparaît que cinq fois, puis au Brésil, à Cruzeiro, où il raccroche définitivement les crampons fin 2006. Revenu comme recruteur au Bayern Munich, le plus Allemand des Brésiliens est aujourd’hui ambassadeur de la marque du club bavarois. 

 

PALMARÈS

 

3ème de la Gold Cup en 1998 (Brésil)

Finaliste de la Coupe du Monde des moins de 20 ans en 1991 (Brésil)

Vainqueur de la Ligue des champions en 2001 (Bayern Munich)

Finaliste de la Ligue des champions en 1999 (Bayern Munich)

Vainqueur de la Coupe intercontinentale en 2001 (Bayern Munich)

Finaliste de la Supercoupe de l'UEFA en 2001 (Bayern Munich)

Champion d’Allemagne en 1999, 2000, 2001 et 2003 (Bayern Munich)

Vice-champion d'Allemagne en 1998 et 2004 (Bayern Munich)

Champion de France en 2005 et 2006 (Olympique Lyonnais)

Vice-champion de Suisse en 1994 (Grasshopper Zurich)

Vainqueur de la Coupe d'Allemagne en 1997 (VfB Stuttgart), 1998, 2000 et 2003 (Bayern Munich)

Finaliste de la Coupe d'Allemagne en 1999 (Bayern Munich)

Vainqueur de la Coupe de Suisse en 1994 (Grasshopper Zurich)

Finaliste de la Coupe de Suisse en 1993 (Grasshopper Zurich)

Vainqueur de la Coupe de la Ligue Allemande en 1997, 1998, 1999 et 2000 (Bayern Munich)

Finaliste de la Coupe de la Ligue Allemande en 1997 (VfB Stuttgart)

Vainqueur du Championnat du Minas Gerais en 2006 (Cruzeiro)

Vainqueur du Trophée des champions en 2004 (Olympique Lyonnais)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES

Élu 2ème meilleur joueur de la Coupe du Monde des moins de 20 ans en 1991

Élu Joueur de la saison par la VDV en 2003

Élu Joueur étranger de l'année en Suisse en 1994

Meilleur buteur du championnat d'Allemagne en 2003 (21 buts) (Bayern Munich)

Meilleur buteur du championnat de Suisse en 1994 (21 buts) (Grasshopper Zurich)

Nommé dans l'équipe type de l'année du championnat d'Allemagne en 1997, 1999 et 2003

Intronisé au Hall of Fame du Bayern Munich



19/09/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1212 autres membres