FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

David Ginola

David Ginola.jpg

David Ginola

 

David Ginola

Né le 25 janvier 1967 à Gassin (FRA)

 https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png Français, milieu offensif/attaquant, 1m85

Surnom: El magnifico

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png 17 sélections, 3 buts

(Matchs amicaux: 4 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 5 sélections, 1 but)

(Qualif Euro: 6 sélections, 1 but)

(Coupe Kirin: 2 sélections, 1 but)

 

1ère sélection : le 17 novembre 1990 contre l'Albanie (1-0)

Dernière sélection : le 6 septembre 1995 contre l'Azerbaidjan (10-0)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png B: 2 sélections

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png espoirs: 9 sélections, 5 buts

 

1985/88 SC Toulon (FRA) 87 matchs, 5 buts

(Championnat de France: 83 matchs, 4 buts)

(Coupe de France: 4 matchs, 1 but)

1988/90 RC Paris (FRA) 69 matchs, 10 buts

(Championnat de France: 61 matchs, 8 buts)

(Coupe de France: 8 matchs, 2 buts)

1990/92 Brest (FRA) 53 matchs, 15 buts

(Championnat de France: 50 matchs, 14 buts)

(Coupe de France: 3 matchs, 1 but)

1992/95 Paris SG (FRA) 158 matchs, 44 buts

(Championnat de France: 115 matchs, 33 buts)

(Coupe de France: 13 matchs, 6 buts)

(Coupe de la ligue: 3 matchs)

(Ligue des Champions: 10 matchs, 1 but)

(Coupe des Coupes: 8 matchs, 2 buts)

(Coupe de l'UEFA: 9 matchs, 2 buts)

1995/97 Newcastle UTD (ANG) 78 matchs, 7 buts

(Championnat d'Angleterre: 58 matchs, 6 buts)

(Coupe d'Angleterre: 4 matchs)

(Coupe de la ligue anglaise: 6 matchs)

(Coupe de l'UEFA: 7 matchs, 1 but)

1997/2000 Tottenham Hotspur (ANG) 127 matchs, 22 buts

(Championnat d'Angleterre: 100 matchs, 13 buts)

(Coupe de France: 11 matchs, 5 buts)

(Coupe de la ligue: 13 matchs, 4 buts)

(Coupe de l'UEFA: 3 matchs)

2000/02 Aston Villa (ANG) 41 matchs, 5 buts

(Championnat d'Angleterre: 32 matchs, 3 buts)

(Coupe d'Angleterre: 1 match)

(Coupe de la ligue anglaise: 2 matchs)

(Coupe de l'UEFA: 6 matchs, 2 buts)

2002 Everton (FRA) 7 matchs

(Championnat d'Angleterre: 5 matchs)

(Coupe d'Angleterre: 2 matchs)

 

Dans la mémoire collective nationale, le nom de David Ginola reste irrémédiablement associé au traumatisme de la défaite contre la Bulgarie de novembre 1993, qui priva la génération Papin-Cantona de la Coupe du Monde américaine. Coupable d'avoir voulu jouer le dernier ballon et victime de ses instincts d'attaquant, il redonne la balle dans les pieds du Bulgare Kremenliev qui permet d'amorcer une contre-attaque en deux passes qui se solde par un but et donc par l'élimination de la France dans les derniers instants du match. Qualifié de criminel par Gérard Houllier, le joueur parisien, bouc émissaire parfait, dut porter sur ses épaules la responsabilité de la débâcle. Lors de ses deux dernières saisons dans l'hexagone, Ginola fut systématiquement sifflé dans tous les stades du pays par le public français, cible de toutes les haines et de toutes les rancoeurs enfouies. https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5000904_201507182210819.jpgAppelé seulement 17 fois en sélection, Ginola compte moins de sélections que Reynald Pedros ou Pascal Vahirua: c'est dire l'ampleur du malentendu. Pourtant, "El Magnifico" figure incontestablement parmi les meilleurs joueurs français des années 90. Ailier naturel à la technique soyeuse qui maîtrisait mieux que personne le contrôle de la poitrine, il pouvait tout aussi bien provoquer balle au pied le long de la ligne que revenir à l'intérieur pour chercher la lucarne opposée d'une frappe enroulée, action qui est peu à peu devenue sa marque de fabrique. Ses changements de rythme imprévisibles, son coup de rein et son sens du contre-pied le rendaient très compliqué à prendre en un contre un. Souvent éblouissant de classe et de facilité, il faisait partie de la catégorie des artistes capables de gagner un match à eux tout seuls, sur une accélération soudaine ou une mine des trente mètres. Originaire du Var, David Ginola débute naturellement sa carrière dans le club voisin du Sporting Toulon en 1985. Il a 18 ans lorsqu'il foule la première fois les pelouses de première division française. Après trois saisons (1985-1988) d'apprentissage du haut niveau, Ginola signe dans le deuxième club de la capitale, le Matra Paris. Durant cette expérience (1988-1990), il alterne les bonnes et mauvaises performances, mais son style de jeu commence à séduire. C'est sous les couleurs de Brest qu'il se révèle définitivement aux yeux du grand public, participant activement à une victoire retentissante (3 buts à 2) contre sa future formation, le PSG, en 1991. C'est après sa signature dans le club de la capitale en janvier 1992 que la carrière de David Ginola explose littéralement. Il devient rapidement le chouchou du Parc des Princes grâce à la qualité de ses contrôles et ses débordements incessants dans le couloir gauche. Il sera l'un des principaux artisans des glorieuses joutes européennes menées par le PSG entre 1992 et 1995. Ainsi, il livre des prestations de grande envergure lors de confrontations contre Naples, le Real Madrid ou le FC Barcelone. En trois saisons et demie dans la capitale, Ginola a remporté un titre de champion, deux Coupes de France et joué trois demi-finales européennes consécutives. Alors qu'on s'attend à le voir rejoindre l'Espagne et son championnat taillé sur mesure pour ses qualités, il s'envole pour Newcastle et son climat pluvieux pendant l'été 2005. Ginola continue de marquer les esprits en Angleterre grâce à son talent et des buts somptueux. À mi-saison, Newcastle semble d'ailleurs avoir le championnat solidement en main… mais s'écroule dans la dernière ligne droite avant de céder face au retour de Manchester United. Fort de cette première saison remarquable, Ginola se prend à espérer un retour en équipe de France pour l'Euro 1996 disputé en Angleterre. En vain. La suite des événements est moins brillante pour Ginola. L'arrivée de Dalglish aux commandes met fin à l'histoire d'amour entre Newcastle et Ginola, qui signe à Tottenham en 1997. Moins performant mais toujours irrésistible, son niveau de jeu est récompensé par un double titre de meilleur joueur de l'année en Angleterre. L'un attribué par la presse spécialisée, l'autre par ses pairs. Pour Ginola, c'est l'apothéose, avant le déclin. Après un petit tour des clubs anglais (Aston Villa, Everton), il arrête sa carrière en 2002.

 

PALMARÈS


Vainqueur de la Coupe Kirin en 1994 (France)

Vainqueur du Tournoi Espoirs de Toulon en 1987 (France)

Champion de France en 1995 (Paris SG)

Vice-Champion de France en 1993 (Paris SG)

Vice-Champion d’Angleterre en 1996 et 1997 (Newcastle UTD)

Vainqueur de la Coupe de France en 1993 et 1995 (Paris SG)

Finaliste de la Coupe de France en 1990 (RC Paris)

Vainqueur de la Coupe de la Ligue en 1995 (Paris SG)

Vainqueur de la Coupe de la Ligue anglaise en 1999 (Tottenham Hotspur)

Finaliste de la Charity Shield en 1996 (Newcastle UTD)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Élu meilleur joueur français de l’année en 1993

Élu meilleur joueur de l’année PFA du championnat d’Angleterre en 1999

Élu meilleur footballeur de l’année FWA du championnat d’Angleterre en 1999

Élu meilleur joueur du Tournoi de Toulon en 1987

Trophée UNFP du meilleur joueur du championnat de France en 1994

Élu joueur de l'année de Tottenham Hotspur en 1998

Meilleur buteur de la Coupe Kirin en 1994 (2 buts)

Nommé dans l'équipe type PFA de l'année du championnat d'Angleterre en 1996 et 1999

 

DIVERS


-  Il prête sa voix à un des personnages du film d’animation "Le monde de Némo". Il apparaît aussi dans un épisode des "Feux de l’amour" .

- En 1998, il devient ambassadeur de la Croix Rouge pour son action contre les mines anti-personnel.

- En 2011, il intègre le casting de l’émission télé "Danse avec les stars". Il termine 3ème aux côtés de la danseuse Silvia Notargiacomo.

- En 2015, David Ginola se présente à la présidence de la FIFA. Malheureusement, il n'a pas obtenu dans les délais les cinq parrainages nécessaires pour sa candidature.

- De 2013 à 2016, il est consultant pour Canal+ et présente "Match of Ze day".

 

VIDÉO




18/07/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1026 autres membres