FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Gérson

Gerson.jpg
Gérson

 

Gérson de Oliveira Nunes

Né le 11 janvier 1941 à Niteroi (BRE)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4827223_201505174016510.png Brésilien, Milieu offensif, 1m72

Surnom: Le Gaucher en or, "Papagaio" ("Le Perroquet")

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4827223_201505174016510.png 70 sélections, 14 buts

(Matchs amicaux: 45 sélections, 9 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 6 sélections)

(Coupe du Monde: 5 sélections, 1 but)

(Copa Rio Branco: 1 sélection, 1 but)

(Copa Roca: 4 sélections)

(Copa Bernardo O'Higgins: 2 sélections, 1 but)

(Coupe de L'Indépendance: 4 sélections)

(Copa das Nações: 3 sélections, 2 buts)

 

1ère sélection : le 7 mai 1961 contre le Chili (2-1)

Dernière sélection : le 9 juillet 1972 contre le Portugal (1-0)

 

1959/63 Flamengo (BRE) 58 matchs, 33 buts
1963/69 Botafogo (BRE) 99 matchs, 35 buts
1969/72 São Paulo FC (BRE) 33 matchs, 5 buts
1972/74 Fluminense (BRE) 21 matchs, 1 but
 
Doté d’un jeu de passe exceptionnel, Gérson fait partie de la génération dorée brésilienne de 1970. C'était le meneur de jeu reculé, capable de faire la différence tout seul. Et de parler beaucoup, que ce soit sur et en dehors du terrain. D'où son surnom: "Papagaio" ("le Perroquet"). Même s’il est peu connu en Europe, Gérson de Oliveira Nunes de son nom complet est souvent cité au Brésil parmi les meilleurs joueur de l'histoire de la Seleçao. Passé par Flamengo, Botafogo, São Paulo et Fluminense, le "Gaucher en or " remporte quatre championnats cariocas, deux championnats paulistas ainsi qu’une Taça Brasil, l'ancêtre du championnat brésilien. L’apogée de sa carrière, c’est évidemment cette Coupe du Monde en 1970 aux côtés de Pelé, RivelinoJairzinho et Tostão. Élément-clé de la finale face à l'Italie, c'est lui qui redonne l'avantage aux siens d'une frappe lourde avant de délivrer une ouverture de quarante mètres sur la tête de Pelé pour le but de Jairzinho.
 
PALMARÈS
Vainqueur de la Coupe du Monde en 1970 (Brésil)
Vainqueur de la  Copa Roca en 1963 et 1971 (Brésil)
Vainqueur de la Copa Rio Branco en 1968 (Brésil)
Vainqueur de la Copa Oswaldo Cruz en 1961 (Brésil)
Vainqueur de la Copa Bernardo O'Higgins en 1961 (Brésil)
Médaille d'argent aux Jeux Panaméricains de Chicago en 1959 (Brésil)
Vainqueur de la Coupe de l'indépendance en 1972 (Brésil)
Vainqueur de la Taça Brasil en 1968 (Botafogo)
Vice-champion du Brésil en 1971 (São Paulo FC)
Vainqueur du Championnat de Rio en 1963 (Flamengo), 1967, 1968 (Botafogo) et 1973 (Fluminense)
Vainqueur du championnat de São Paulo en 1970 et 1971 (São Paulo FC)
Vainqueur du Tournoi Rio-São Paulo en 1961 (Flamengo), 1964 et 1966 (Botafogo)
Vainqueur de la Coupe Guanabara en 1967 et 1968 (Botafogo)
Vainqueur du Torneio Início de Rio de Janeiro en 1959 (Flamengo) et 1967 (Botafogo)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES
Nommé dans l'équipe type du tournoi de la Coupe du Monde 1970
Intronisé au Hall of Fame du football brésilien
 
SOURCES/RESSOURCES
- Photo: ©Getty images


15/05/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1141 autres membres