FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Ademir

Ademir.jpgAdemir


Ademir Marques De Menezes

Né le 8 novembre 1922 à Recife (BRE)

Décédé le 11 mai 1996 à Sao Paulo (BRE)

 https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4827223_201505174016510.png Brésilien, attaquant, 1m78

Surnoms: "Queixada", le dynamiteur

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4827223_201505174016510.png 39 sélections, 32 buts

(Coupe du Monde: 6 sélections, 9 buts)

(Copa America: 18 sélections, 12 buts)

(Copa Rio Branco: 7 sélections, 6 buts)

(Copa Roca: 3 sélections, 3 buts)

(Championnat Panaméricain: 5 sélections, 2 buts)

 

1ère sélection : le 21 janvier 1945 contre la Colombie (3-0)

Dernière sélection : le 15 mars 1953 contre l'Uruguay (1-0)

 

1939/42 Sport Recife (BRE)

1942/45 puis 1948/56 Vasco de Gama (BRE) 313 matchs, 272 buts

1946/47 Fluminense (BRE) 77 matchs, 64 buts

1957 Sport Recife (BRE) 1 match

 

Ses fameux "rushs" faisaient frémir tout le Brésil des années 1950-60. Considéré comme le meilleur avant-centre depuis Leonidas, Ademir plaçait des accélérations irrésistibles, fort de sa vitesse et de sa science du dribble. Tout cela lui a permis d'être sacré meilleur artificier du Mondial 1950, avec 9 buts inscrits durant la compétition. Ademir--3-.jpgJoueur longiligne au menton proéminent, habile des deux pieds, il explose au grand jour lors d'un match de poule de la Coupe du monde au Brésil, contre la Suède (7 buts à 1) : il marque quatre fois. Le deuxième tour se joue en tournoi quadrangulaire, sans finale. Mais le dernier match entre l'Uruguay et le Brésil en fait office puisque les deux équipes sont assurées des deux premières places. Lors de ce match, Ademir reste muet, et les quelques 200 000 supporters brésiliens présents dans le stade de Maracana en repartent dépités : la "Céleste" l'emporte 2 buts à 1. Sous le maillot auriverde, qu'il portera à 39 reprises (1945-1953), Ademir surnommé le "Dynamiteur" pour son explosivité et sa vitesse, forme avec Zizinho et Jaïr un trio d'une redoutable efficacité. En club, il impose son efficacité et son sens du but dans le club du Vasco de Gama. Il y remporte le Championnat de Rio en 1945, invaincu. "Donnez-moi Ademir et je vous donne le titre de champion", déclare alors Gentil Cardoso, l'entraîneur de Fluminense. Ademir arrive en 1946, et le club termine champion de l'état de Rio la même année. Cette parenthèse Fluminense refermée, "Queixada" (sobriquet lié à son importante mâchoire) revient à Vasco où il accumule les titres cariocas, nationaux et remporte le premier championnat sud-américain des clubs champions, l'ancêtre de la Copa Libertadores, face aux argentins de River Plate au sein de laquelle figurent Alfredo Di Stefano, Juan Manuel Moreno ou encore Angel Labruna. Il est à deux reprises meilleur buteur de son championnat en 1949 et 1950. Avec un total de 301 buts en 429 matches, il devient le meilleur canonnier de l'histoire du club, avant d'être détrôné par Roberto Dinamite dans les années 80. Entre-temps, sa génération a laissé la place à celle des Didi, Baltazar et autres Julinho. Le vice-champion du Monde n'est pas retenu dans la Seleçao pour le Mondial 1954 organisé en Suisse. Ademir termine sa carrière dans le club de ses débuts, Recife, en amateur. "J'abandonne le football avant que lui ne m'abandonne", lance-t-il en prenant sa retraite. Il devient commentateur sportif, écrit pour les journaux et revient brièvement à Vasco en 1967, en tant qu'entraîneur. Si Ademir n'a pas trouvé sa place parmi les plus grandes icônes de l'histoire du football brésilien, il occupe toujours une place de choix dans le cœur des supporters de Vasco. Le "Dynamiteur" s'éteint le 11 mai 1996, à l'âge de 73 ans.

 

PALMARÈS


Finaliste de la Coupe du Monde en 1950 (Brésil)

Vainqueur de la Copa America en 1949 (Brésil)

Finaliste de la Copa America en 1945, 1946 et 1953 (Brésil)

Vainqueur du Championnat Panaméricain en 1952 (Brésil)

Vainqueur du Championnat Sud-américain des clubs champions en 1948 (Vasco De Gama)

Vainqueur du championnat de l’État de Rio en 1945, 1949, 1950, 1952 (Vasco de Gama) et 1946 (Fluminense)

Vainqueur du championnat de l’État du Pernambouc en 1940 et 1941 (Sport Recife)

Vainqueur du Tournoi municipal de Rio de Janeiro en 1944 et 1945 (Vasco de Gama)


DISTINCTIONS PERSONNELLES


Élu meilleur joueur de la Copa America en 1949

Meilleur buteur de la Coupe du Monde en 1950 (9 buts)

Meilleur buteur du championnat de l’État de Rio en 1949 (31 buts) et 1950 (25 buts)

Meilleur buteur du Championnat de l’État du Pernambouc en 1941 (11 buts)

Meilleur buteur du tournoi de Rio-São Paulo en 1951 (9 buts) (Vasco de Gama)

Nommé dans l'équipe type de la Coupe du Monde 1950



03/01/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 994 autres membres