Football-the-story

Football-the-story

Christian Dalger

Christian Dalger.jpg
Photo: ©AS Monaco

 

Christian Dalger

 

Né le 18 décembre 1949 à Nîmes (FRA)

Décédé le 1er juillet 2023

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png Français, Ailier droit/Attaquant, 1m68

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png 6 sélections, 2 buts

(Matchs amicaux: 4 sélections, 1 but)

(Qulaif Coupe du Monde: 1 sélection, 1 but)

(Coupe du Monde: 1 sélection)

 

1ère sélection : le 23 mars 1974 contre la Roumanie (1-0)

Dernière sélection : le 2 juin 1978 contre l'Italie (1-2)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png B: 1 sélection

 

1966/71 SC Toulon (FRA) 137 matchs, 29 buts
(Championnat de France de D2: 128 matchs, 27 buts)
(Coupe de France: 9 matchs, 2 buts)
1971/80 AS Monaco (FRA) 334 matchs, 89 buts
(Championnat de France: 217 matchs, 56 buts)
(Championnat de France de D2: 63 matchs, 23 buts)
(Barrages: 2 matchs, 1 but)
(Finale D2: 2 matchs)
(Coupe de France: 40 matchs, 8 buts)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 4 matchs)
(Coupe des Coupes: 2 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 4 matchs, 1 but)
1980/84 SC Toulon (FRA) 114 matchs, 52 buts
(Championnat de France: 6 matchs)
(Championnat de France de D2: 66 matchs, 33 buts)
(Championnat de France de D3: 28 matchs, 14 buts)
(Coupe de France: 14 matchs, 5 buts)

 

Symbole de l’AS Monaco des années 70, Christian Dalger était un ailier droit aussi fantasque que prolifique, formant un duo offensive redoutable en Principauté avec l'argentin Delio Onnis.

 

Lancé en professionnel dans le modeste club de Toulon où il gravit un à un les échelons, cet ancien junior des Cheminots de Nîmes rejoint la Principauté en 1971 alors qu'il n'a que 22 ans. L’AS Monaco est alors une faible équipe de D1 qui se bat pour éviter de descendre à l'étage inférieur, devant recruter malin. Après une première saison d’apprentissage, Dalger ne peut éviter la relégation monégasque et retrouve la seconde division. À l'étage inférieur, il s’impose définitivement au poste d’ailier droit et ne perdra plus jamais sa place de titulaire. Après la remontée de Monaco en 1973, il trouve à la droite de Delio Onnis sa pleine mesure dans le haut niveau. Doté d’une technique virevoltante, il est aussi efficace que spectaculaire et forme un binôme parfait avec l'argentin et sa froide efficacité. Toutefois si l’attaque monégasque est de feu, le reste ne suit pas et l’ASM est de nouveau reléguée en D2 après trois saisons difficiles.


Christian Dalger.jpg

Photo: ©Icon Sport

 

Le retour de Lucien Leduc au poste d’entraîneur va changer la donne, après avoir remonté le club en D1, ce dernier renforce la défense monégasque tout en s’appuyant sur ce duo d’attaque efficace et rodé. Aussi en 1978, c’est un Christian Dalger au sommet de sa carrière qui mène une équipe de Monaco enfin homogène au titre de Champion de France, inscrivant 18 buts et en offrant 26 passes décisives à Onnis, qui plantera 29 réalisations. Rappelé par Michel Hidalgo en équipe de France, le petit ailier méditerranéen composte son billet pour la Coupe du Monde 1978 en Argentine, grâce notamment à un match extraordinaire dans un stade en ébullition contre la Bulgarie en novembre 1977 (victoire 3 buts à 1), buteur dans cette rencontre qui qualifie la génération Platini pour son premier tournoi suprême. Pourtant du Mondial, Christian ne verra pas grand chose. Titulaire pour le premier match, il ne peut empêcher la défaite des siens. Les deux matchs suivants, il les passe sur le banc. Ce sera son dernier match en bleu, le 6ème, pour deux buts, marqué contre la Bulgarie et la Tunisie. En 1980, après une victoire en Coupe de France contre Orléans, le coach Gérard Banide veut rajeunir son effectif et pousse les anciens vers la sortie, dont Dalger et Onnis. Après neuf saisons à l'AS Monaco où il aura presque tout connu, le fidèle ailier droit retourne à Toulon, son premier amour, alors en Division 3. Il ramènera le club Azur et Or dans l'élite du football français en 1983, comme il l'a fait avec l'ASM quelques années plus tôt, avant d'entamer une longue carrière d'entraîneur, passant sur le banc notamment de Toulon, de l’ES Vitrolles et de la sélection du Mali. Joueur de classe, homme de valeur, Christian Dalger s'est éteint le 1er juillet 2023 à l'âge de 73 ans, des suites d'une longue maladie. Après Dominique DropsyClaude Papi et Henri Michel, Christian Dalger est le quatrième Tricolore du Mondial 78 joué en Argentine à nous quitter trop tôt. 

 

PALMARÈS

 

Finaliste du Championnat d'Europe Juniors en 1968 (France)

Champion de France en 1978 (AS Monaco)

Vainqueur de la Coupe de France en 1981 (AS Monaco)

Finaliste de la Coupe de France en 1974 (AS Monaco)

Vice-champion de France de D2 en 1977 (AS Monaco) et 1983 (SC Toulon)

Champion de France de D3 (groupe Sud) en 1981 (SC Toulon)

Vainqueur de la Coupe des Alpes en 1979 (AS Monaco)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES

 

Meilleur buteur du championnat de France de D2 (groupe B) en 1983 (18 buts) (SC Toulon)



11/11/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1320 autres membres