FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

György Sàrosi

Gyorgy-Sarosi--1-.jpg

Gyorgy Sarosi

 

Dr. György Sàrosi

Né le 16 septembre 1912 à Budapest (HON)

Décédé le 20 juin 1993 à Gênes (ITA)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4864331_201505283930779.png Hongrois, attaquant, 1m86

Surnom: Gyurka

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4864331_201505283930779.png 62 sélections, 42 buts

(Matchs amicaux: 39 sélections, 18 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 1 sélection, 1 but)

(Coupe du Monde: 5 sélections, 6 buts)

(Coupe Internationale: 17 sélections, 17 buts)

 

1ère sélection : le 21 mai 1931 contre la Yougoslavie (2-3)

Dernière sélection : le 7 novembre 1943 contre la Suède (2-7)

 

1930/48 Ferencvaros (HON) 450 matchs, 421 buts

(Championnat de Hongrie: 383 matchs, 351 buts)

(Coupe de Hongrie: 24 matchs, 21 buts)

(Coupe Mitropa: 42 matchs, 50 buts)

 

Source RSSSF : 495 buts

Source El Grafico : 444 buts

 

Ce joueur polyvalent, attaquant dans l'âme mais pouvant jouer aussi en défense comme au milieu, a fait les beaux jours de Ferencváros et de l'équipe hongroise dont il était le capitaine durant de nombreuses années. György Sárosi fut le premier grand joueur hongrois, vingt ans avant l'avènement de l'équipe en or des Ferenc Puskás, Sandor Kocsis et Zoltan Czibor dans les années cinquante. Né György Stefanicsics à Budapest en 1912 (la famille a changé de nom plus tard pour avoir l’air plus "hongrois"), il rejoint le centre de formation de Ferencvaros à 15 ans. Il débute au sein de la défense centrale de l'équipe à 18 ans à la fin de la saison 1930/31. Gyorgy-Sarosi--2-.jpgIl joue un rôle fondamental l’année suivante, pour une campagne qui est restée dans les annales. En effet, Ferencvaros devient la première équipe de l’histoire, et la seule à l’heure actuelle, à remporter tous ses matches comptant pour le championnat hongrois. S’il est progressivement replacé plus haut sur le terrain, c’est en raison de la facilité qu’il dégage balle au pied. Ainsi, il joue d’abord milieu offensif avant de devenir un véritable buteur. C’est dans le rôle de meneur de jeu et en finale de la Coupe de Hongrie en 1933 qu’il contribue à l’impensable victoire 11 buts à 1 sur Ujpest, tout juste couronné en championnat. Ce jour-là, il signe un triplé et offre quatre autres buts. Mais c’est aux avant-postes qu’il joue la plupart de sa carrière pendant ses 17 années de présence avec le maillot vert et blanc. Doué techniquement, il remporte avec le club hongrois du Ferencvaros cinq titres de champion d'Hongrie entre 1932 et 1941 et la coupe Mitropa en 1937, lorsque, arborer de son brassard de capitaine, il marque deux triplés lors des deux matchs aller-retour de la finale (4 buts à 2 à domicile et 5 buts à 4 à l'extérieur) contre l'équipe italienne de la Lazio de Rome. Sarosi est également le meilleur artilleur de l’histoire de la Coupe Mitropa. En équipe nationale hongroise, il dispute un total de 62 matchs pour 42 buts inscrits. À 18 ans tout juste, il débute par une défaite (3 buts à 2) le 21 mai 1931 à Belgrade contre l'équipe Yougoslave de l'époque. Avec les Magyars, il dispute la Coupe du Monde en 1934 et celle de 1938, où il signe quatre buts en trois matches, contribuant à la qualification des siens pour la finale, où ils vont affronter l’Italie. Malgré un but et une passe décisive, il se fait éclipser cette fois par Silvio Piola, dont le doublé offre aux italiens une victoire triomphale par 4 buts à 2. Gyorgy Sarosi doit se consoler avec le Soulier et le Ballon de bronze, qu’il reçoit en tant que troisième meilleur joueur et artilleur de la compétition. En 1937, lors d’un match contre la Tchécoslovaquie disputé dans le cadre d’un championnat d’Europe centrale, il inscrit sept buts au malheureux Frantisek Planicka, meilleur gardien de la planète à cette époque, scellant ainsi une superbe victoire 8 buts à 3. Cette même année, lors d'un match d'exhibition il porte le brassard de capitaine d'un onze d'Europe centrale opposé à un autre onze du Vieux Continent. Le Hongrois signe un but de la tête sur un centre de son compatriote Ferenc Sas, tandis que son meilleur ennemi Silvio Piola plante un triplé qui offre une victoire 3 buts à 1 aux siens. Son dernier match avec l'équipe nationale a eu lieu le 7 novembre 1943 à Belgrade (ville qui l'avait vu débuter en sélection 12 ans auparavant) contre la Suède. Après avoir raccroché les crampons, il s'installe en l'Italie , où il entraîne plusieurs clubs de la Péninsule, dont l'AS Roma, Bari ou la Juventus Turin, avec laquelle il a remporté le Scudetto en 1952. Il a également été directeur du FC Lugano avant de revenir en Italie pour profiter de sa retraite. En 1999, selon un sondage des lecteurs du "World Soccer", il est élu parmi les 100 plus grands footballeurs du 20ème siècle. Il sera classé 89ème devant les autres grands joueurs hongrois comme Laszlo Kubala, Imre Schlosser ou encore Florian Albert. Il décède en 1993 à l'âge de 80 ans.

 

PALMARÈS


Finaliste de la Coupe du Monde en 1938 (Hongrie)

Vainqueur de la Coupe Mitropa en 1937 (Ferencvaros)

Finaliste de la Coupe Mitropa en 1935, 1938, 1939 et 1940 (Ferencvaros)

Champion de Hongrie en 1932, 1934, 1938, 1940 et 1941 (Ferencvaros)

Vice-Champion de Hongrie en 1935, 1937, 1939, 1944 et 1945 (Ferencvaros)

Vainqueur de la Coupe de Hongrie en 1933, 1942, 1943 et 1944 (Ferencvaros)

Finaliste de la Coupe de Hongrie en 1931 et 1932 (Ferencvaros)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Élu meilleur footballeur hongrois de l’année en 1941

3ème meilleur joueur de la Coupe du Monde en 1938

2ème meilleur buteur de la Coupe du Monde en 1938 (5 buts)

Meilleur buteur de la Coupe Mitropa en 1935 (9 buts) et 1937 (12 buts) (Ferencvaros)

Meilleur buteur du championnat de Hongrie en 1936 (36 buts), 1940 (23 buts) et 1941 (29 buts) (Ferencvaros)

Meilleur buteur de la Coupe internationale en 1935 (7 buts) et 1938 (10 buts)

Nommé dans l'équipe type du tournoi de la Coupe du Monde 1938

Élu champion éternel de Ferencvaros en 1946

 

DIVERS


- Le fils de Gyorgy, Laszlo Sarosi, a été un grand joueur de water-polo qui a remporté trois médailles olympiques avec la Hongrie.

- Gyorgi Sarosi a joué aux côtés de son frère Bela, un milieu de terrain surpuissant de sept ans son cadet, sous les maillots de Ferencvaros et de la Hongrie. Ils sont décédés à cinq jours d'écart en juin 1993, l'un à Gênes et l'autre à Saragosse.

- Il a poursuivi ses études de droit au début de sa carrière professionnelle pour devenir avocat. Il obtient même son diplôme après sa retraite.

 

Gyorgi-Sarosi.png



08/04/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 979 autres membres