FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Claudio Gentile

Claudio Gentile.jpg
Claudio Gentile

 

Claudio Gentile

Né le 27 septembre 1953 à Tripoli (LYB)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png Italien, Défenseur central, 1m78

Surnom: Kadhafi, Gento

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png 71 sélections, 1 but

(Matchs amicaux: 32 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 13 sélections, 1 but)

(Coupe du Monde: 13 sélections)

(Qualif Euro: 9 sélections)

(Euro: 4 sélections)

 

1ère sélection : le 19 avril 1975 contre la Pologne (0-0)

Dernière sélection : le 26 mai 1984 contre le Canada (2-0)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png olympique: 2 sélections

 

1971/72 Arona (ITA) 34 matchs, 4 buts
1972/73 Varese (ITA) 36 matchs, 1 but
(Championnat d'Italie de D2: 34 matchs, 1 but)
(Coupe d'Italie: 2 matchs)
1973/84 Juventus Turin (ITA) 414 matchs, 10 buts
(Championnat d'Italie: 283 matchs, 9 buts)
(Coupe d'Italie: 66 matchs)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 25 matchs)
(Coupe des Coupes: 16 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 24 matchs, 1 but)
(Coupe Intercontinentale: 1 match)
1984/87 Fiorentina (ITA) 98 matchs, 1 but
(Championnat d'Italie: 70 matchs)
(Coupe d'Italie: 23 matchs, 1 but)
(Coupe de l'UEFA: 5 matchs)
1987/88 Piacenza (ITA) 20 matchs

 

Il a été l’un des plus grands joueurs de l’histoire du football italien. Le défenseur transalpin était réputé pour ses tacles virulents, et son agressivité sur le terrain. Né à Tripoli de parents siciliens, il a donc appris à jouer au foot dans les rues de la capitale libyenne. Pas les meilleures conditions de jeu. Il a d’ailleurs dû quitter le pays à l’âge de huit ans pour fuir le régime de Kadhafi. En Italie, il commence à Varèse, Arona, puis rejoint la Juve en 1973. Claudio Gentile devient un défenseur intraitable, qui incarne à lui seul l’art du marquage à la culotte. Il met ainsi à profit sa rage de vaincre et sa science du duel pour remporter tous les trophées majeurs nationaux et internationaux, exception faite de la Coupe d'Europe des clubs champions. Mais son chef-d’œuvre restera sans doute la Coupe du Monde 1982 disputé avec la Nazionale, où il anéanti la puissance offensive de l'Argentine de Diego Maradona et le talent du Brésil de Socrates. Mario Kempes disait de Gentile : "Si vous allez aux toilettes, Gentile vous suivera", pour qualifié le marquage de l'italien. À la fin du match opposant l’Italie à l’Argentine, Claudio se contentera, lui, de déclarer que "le football, ce n’est pas pour les danseuses ". Contre l'Allemagne, il décroche un Mondial attendu depuis près de quarante-quatre ans par la Squadra Azzura. Sa réputation de méchant italien de la décennie a fait sa gloire, mais son jeu rugueux n’a jamais dépassé les frontières du mal. Une seule expulsion en 17 ans de carrière. Et pourtant le magasine "The Times" l’a classé tout de même huitième joueur le plus "rude" de l’histoire, devant ces coéquipiers de l'époque Giuseppe Bergomi et Marco Tardelli. Il passera ensuite trois saisons à la Fiorentina avec un total de 98 matches joués malgré un passage difficile marqué par des tensions avec son entraîneur Aldo Agroppi ainsi qu’avec les tifosi de la Viola qui lui reprochaient son passé bianconero. Il raccroche les crampons à Piacenza lors de la saison 1987-1988 et entame une carrière d'entraîneur.

 

PALMARÈS


Vainqueur de la Coupe du Monde en 1982 (Italie)

4ème de la Coupe du Monde en 1978 (Italie)

4ème de l'Euro 1980 (Italie)

Vainqueur de la Coupe des Coupes en 1984 (Juventus Turin)

Vainqueur de la Coupe UEFA en 1977 (Juventus Turin)

Vainqueur de la Supercoupe de l’UEFA en 1984 (Juventus Turin)

Finaliste de la Coupe intercontinentale en 1973 (Juventus Turin)

Champion d’Italie en 1975, 1977, 1978, 1981, 1982 et 1984 (Juventus Turin)

Vice-champion d’Italie en 1974, 1976, 1980 et 1983 (Juventus Turin)

Vainqueur de la Coupe d’Italie en 1979 et 1983 (Juventus Turin)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Nommé dans l'équipe type du tournoi de la Coupe du Monde 1982

Nommé dans l'équipe type du tournoi de l'Euro 1980

Collier d'Or du mérite sportif en 2017

 

DIVERS


- En pleine cérémonie du Ballon d’Or que Kevin Keegan allait récupérer, l’Italien lui murmura à l’oreille: "Tu n’aurais jamais reçu ce trophée si c’était moi qui t’avait marqué".



28/12/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1021 autres membres