FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Philippe Mahut

Philippe Mahut.jpg
Philippe Mahut

 

Philippe Georges Léon Mahut

Né le 4 mars 1956 à Lunery (FRA)

Décédé le 7 février 2014 à Paris (FRA)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png Français, Défenseur central, 1m79

Surnom: "Phiphi", Caliméro

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png 9 sélections

(Matchs amicaux: 6 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 2 sélections)

(Coupe du monde: 1 sélection)

 

1ère sélection : le 9 septembre 1981 contre la Belgique (0-2)

Dernière sélection : le 23 mars 1983 contre l'URSS (1-1)

 

1974/76 Entente Bagneaux-Fontainebleau-Nemours (FRA) 49 matchs
(Championnat de France de D2: 45 matchs)
(Coupe de France: 4 matchs)
1976/78 Troyes (FRA) 57 matchs
(Championnat de France: 54 matchs)
(Coupe de France: 3 matchs)
1978/82 FC Metz (FRA) 152 matchs, 3 buts
(Championnat de France: 135 matchs, 2 buts)
(Coupe de France: 17 matchs, 1 but)
1982/84 Saint-Étienne (FRA) 76 matchs, 2 buts
(Championnat de France: 65 matchs, 2 buts)
(Barrages: 2 matchs)
(Coupe de France: 5 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 4 matchs)
1984/88 Matra Racing (FRA) 149 matchs, 13 buts
(Championnat de France: 100 matchs, 2 buts)
(Championnat de France de D2: 31 matchs, 10 buts)
(Coupe de France: 18 matchs, 1 but)
1988/89 Stade Quimpérois (FRA) 53 matchs, 3 buts)
(Championnat de France de D2: 48 matchs, 3 buts)
(Coupe de France: 5 matchs)
1989/93 Le Havre AC (FRA) 127 matchs, 9 buts
(Championnat de France: 68 matchs, 2 buts)
(Championnat de France de D2: 50 matchs, 5 buts)
(Finale D2: 2 matchs)
(Coupe de France: 7 matchs, 2 buts)
 

Ancien défenseur des Bleus du début des années 80, Philippe Mahut au style de jeu léché est passé par Metz, Saint-Etienne ou encore Le Havre où il a disputé plus de 500 matchs professionnels. Stoppeur costaud et doté d'un jeu de tête exceptionnel grâce à une détente fabuleuse, il fait ses premières classes dans les années 70 en deuxième division avec le club de Fontainebleau puis rejoint Troyes, où il est repéré lors de son service militaire au bataillon de Joinville. Dans l'Aube, cet homme assez rapide, vif et dynamique malgré son manque de confiance en lui réalise une superbe première saison et franchit déjà un palier. Malheureusement, il passe complètement à côté de sa seconde saison, qui se solde sur une descente d’ailleurs. Philippe Mahut.jpgC'est alors qu'il rejoint les Grenats du FC Metz en 1978, qui seuls avaient pu apprécier son talent. Il découvre la D1 aux côtés des Patrick Battiston, Luc Sonor, Vincent Bracigliano et devient vite incontournable dans la défense concoctée par Marc Rastoll puis Henryk Kasperczak. Promu capitaine à 25 ans à peine, l’équipe messine est en pleine ascension. Il épouse cette courbe ascendante, ce qui lui vaut sa première sélection en équipe de France le 9 septembre 1981 contre la Belgique, match comptant pour les éliminatoires de la Coupe du Monde 1982. Ses prestations en Bleu (9 sélections) lui permettent de rejoindre l’AS Saint-Étienne en 1982, juste après un Mondial espagnol où Mahut dispute que la petite finale perdue face à la Pologne (défaite 3 buts à 2). Il débarque dans le Forez au plus mauvais moment. Michel Platini est parti à la Juventus et l’affaire de la caisse noire est révélée. L’équipe stéphanoise est au plus mal et c’est assez logiquement qu’en 1984, l’équipe tombe en D2. Victime de son parcours en club, Philippe avec sa crinière blonde n’est plus retenu en équipe de France et passe à côté de l’Euro. Même si cela est resté une cicatrice pour lui, il continuait à être lucide sur la fin de son épisode international: "Disons qu’à partir du moment où l’on est au plus haut niveau il faut s’attendre à être remplacé, bien que mon souhait était d’y rester le plus longtemps. " Sa dernière apparition avec le maillot frappée du Coq sera le 23 mars 1983 contre l'URSS (1-1). Plutôt que de jouer à l'échelon inférieur, Philippe rejoint le Racing Club de Paris: mauvais choix puisqu’il va connaître sa deuxième descente avec une peu reluisante dernière place. Lagardère arrive en 1985 et souhaite bâtir un grand club. Le recrutement est alors de grand standing avec des joueurs comme Maxime Bossis. Bingo: le Matra remporte haut la main le championnat de D2 et retrouve l’élite. Nouvelle campagne de recrutement, toujours dans la même politique: Luis FernandezEnzo Francescoli, Thierry Tusseau, Pierre Littbarski rejoignent les ciel et blanc. Les résultats sont inversement proportionnels aux millions injectés. Le club se vautre et reste en deuxième partie de tableau. En 1988, il quitte le club et passe une saison en D2 à Quimper, avant de rejoindre Le Havre, toujours en D2. Le natif de Lunery dans le Cher terminera sa carrière tranquillement en Normandie, glanant un nouveau titre de Champion de D2 en 1991 sous la direction de Pierre Mankowski. En 1993, après avoir assuré la pérennité du HAC, il raccroche les crampons, sobrement, à l'âge de 37 ans. Après sa carrière, Philippe Mahut ne s'éloignera jamais du foot. Si il a été membre du Conseil national de l'éthique de la FFF durant quelques temps, il se lance aussi comme agent général d’une compagnie d’assurance à Moret-sur-Loing en Seine et Marne. Devenu ensuite adjoint aux sports à la mairie de Fontainebleau et membre du Variétés Club de France, Philippe Mahut décède dans une clinique parisienne des suites d’une longue maladie la nuit du 7 février 2014. Il avait seulement 57 ans. Ses obsèques ont été suivies par au moins 800 personnes: des stars du football forcément, comme Luc Sonor, Luis Fernandez, Christophe Revault, Patrick Battiston ou bien encore Maxime Bossis, mais aussi les élus, le monde associatif. Tous ceux qui ont croisé "Phiphi" tenaient à lui rendre un poignant hommage, louant une personnalité humble et engagée, que ce soit lors de sa riche carrière de footballeur, en tant qu’élu à Fontainebleau ou auprès du monde associatif. Plusieurs témoignages ont permis de saluer la mémoire d’un homme qui laissera à jamais le souvenir d’un grand champion, dans tous les sens du terme.

 

PALMARÈS


4ème de la Coupe du Monde en 1982 (France)

Champion de France de D2 en 1986 (Racing Club de France) et 1991 (Le Havre AC)

 

SOURCES/RESSOURCES


- FFF/FC Metz/Moselle Sport

- 1ère photo: ©Wolfgang Eilmes/Picture alliance 

- 2ème photo: ©: Michel Barrault/Icon Sport



04/03/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1130 autres membres