Football-the-story, les légendes du foot

Football-the-story, les légendes du foot

São Paulo FC

São Paulo FC.png
São Paulo FC

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4827223_201505174016510.png São Paulo Futebol Clube, fondé le 25 janvier 1930

Surnoms: Tricolor Paulista, Soberano, Clube da Fé

Couleurs: blanc, rouge et noir

Clubs rivaux: Corinthians, Palmeiras, Santos FCPortuguesa

Stade: Morumbi (73 500 places)

 

La création du club

 

Les origines du club remontent au début du 20ème siècle. Lorsque deux clubs de la ville de São Paulo sont fondés: le CA Paulistano (fondé en 1900) et l'AA Das Palmeiras (fondé en 1902). Le premier arrête ses activités à cause du professionnalisme en 1929, le second ferme à cause des dettes cumulées en 1930. Les joueurs et supporters des deux formations décident de fonder le São Paulo Futebol Clube, un 25 janvier 1930. Le stade de São Paulo de l'époque était appelé Floresta (Forêt), ce qui fait que l'équipe était connue sous le nom de "São Paulo da Floresta". Mais à cause de nombreuses erreurs de gestion en 1933, le club est en déficit. Ainsi il fusionne avec le Clube de Regatas Tietê cette année-là qui supprime la section football. C'est donc les mécontents de la fusion avec le Tietê qui créent le Grêmio Tricolor, qui sera à l'origine du Clube Atlético São Paulo, fondé en juin, et transformé en décembre en São Paulo Futebol Clube.

 

1977, Premier titre de champion du Brésil

 

- Le premier Brasileirão du club. Après une victoire en finale aux tirs au but contre l'Atlético Mineiro, pourtant invaincu cette saison-là.

 

Sao Paulo FC 1977.jpg

(Haut, de gauche à droite): Antenor, Tecão, Getulio, Chicão, Bezerra, Valdir Peres

(bas, de gauche à droite): Viana, Teodoro, Mirandinha, Pereyra, Zé Sergio

Photo: ©Rodolpho Machado

 

1991-1994, le São Paulo invincible de Télé Santana

 

- Une équipe spectaculaire qui développait un football chatoyant. Si le coach a échoué à le faire en sélection avec Socrates, il va y parvenir en club avec le Tricolor de Rai. Une formation où sont lancés les jeunes Cafu et Leonardo avec une attaque Müller-Careca. Il remporte le Brasileirão en 1991, puis la Copa Libertadores en 1992, en battant les Argentins du Newell’s Old Boys de Marcelo Bielsa, ainsi que la Coupe intercontinentale contre la Dream-team du FC Barcelone. L'année suivante, même chanson. La Copa Libertadores contre les Chiliens d’Universidad Catolica puis la Coupe intercontinentale face au Milan AC de Arrigo Sacchi en 1993. São Paulo a carrément survolé le football mondial durant deux années. Énorme.

 

Sao Paulo 1992.jpg

(Haut, de gauche à droite): Adilson, Zetti, Ronaldao, Vitor, Pintado, Ronaldo Luis, Cerezo

(Bas, de gauche à droite): Müller, Palhinha, CafuRai

Photo: ©Masahide Tomikoshi

 

SAO PAULO FC ALL-STAR


GARDIENS

 
Valdir Peres (BRE)
José Poy (ARG)
Zetti (BRE)
 
DÉFENSEURS
 
Roberto Dias (BRE)
Pablo Forlan (URU)
João Miranda (BRE)
Oscar (BRE)
Alfredo Ramos (BRE)
Cicinho (BRE)
Roberto Dias (BRE)
Dario Pereyra (URU)
Cafu (BRE)
Nelsinho (BRE)
Nilton De Sordi (BRE)
 
MILIEUX
 
Rui Campos (BRE)
Noronha (BRE)
Dino Sani (BRE)
José Carlos Bauer (BRE)
Rai (BRE)
Remo Januzzi (BRE)
Kaká (BRE)
Chicao (BRE)
Pita (BRE)
 
ATTAQUANTS
 
Paraná (BRE)
Gino Orlando (BRE)
França (BRE)
Maurinho (BRE)
Serginho Chulapa (BRE)
Canhoteiro (BRE)
Müller (BRE)
Teixeirinha (BRE)
Luisinho (BRE)
Careca (BRE)
Luis Fabiano (BRE)
 
ENTRAÎNEURS
 
Telê Santana (BRE)
Béla Guttmann (HON)
Vicente Feola (BRE)
Muricy Ramalho (BRE)
 
Équipe Type
 
Sao Paulo FC.png
 
Ils ont joué à São Paulo
 
Paulo Martorano (BRE)
King (BRE)
Gilmar Rinaldi (BRE)
Ricardo Rocha (BRE)
Valber (BRE)
Armando Renganeschi (ARG)
Bellini (BRE)
Zé Teodoro (BRE)
Richarlyson (BRE)
Getúlio (BRE)
Rafael Toloi (BRE/ITA)
Dani Alves (BRE)
Júnior Baiano (BRE)
Serginho (BRE)
Junior (BRE)
Antônio Carlos Zago (BRE)
Jurandir (BRE)
Pé de Valsa (BRE) 
Ganso (BRE)
Zequinha (BRE)
Leonardo (BRE)
Josué (BRE)
Ricardinho (BRE)
Neca (BRE)
Mineiro (BRE)
Benê (BRE)
Alberto Zarzur (BRE)
Gérson (BRE)
Alemão (BRE)
Zezé Procópio (BRE)
Jadson (BRE)
Hernanes (BRE)
Pita (BRE)
Marcelinho Paraiba (BRE)
Zizinho (BRE) 
Osvaldo (BRE)
Christian (BRE)
Mirandinha (BRE)
Dagoberto (BRE)
Grafite (BRE)
Gustavo Albella (ARG)
Palhinha (BRE)
Terto (BRE)
Marcio Amoroso (BRE)
Valdeir (BRE)
 
Ils ont débuté à São Paulo
 
Waldemar (BRE)
Rodrigo Caio (BRE)
Marcelo Bordon (BRE)
Fabio Santos (BRE)
Ronaldão (BRE)
Claudemir Vítor (BRE)
Edmilson (BRE)
Piolim (BRE)
André Luiz (BRE)
Casemiro (BRE)
Paulo Silas (BRE)
Doriva (BRE)
Bernardo (BRE)
Elivélton (BRE)
Denilson (BRE)
Sérgio Lopes (BRE)
Julio Baptista (BRE)
Lucas Moura (BRE)
Guilherme Alves (BRE)
Diego Tardelli (BRE)
Zé Sergio (BRE)
Sidney (BRE)
Silva Batuta (BRE)
 
Le plus capé de l'histoire de São Paulo
 
1) Rogério Ceni (BRE) 1237 matchs (1992-2015)
2) Waldir Pérès (BRE) 617 matchs (1973-1984)
3) Nilton De Sordi (BRE) 544 matchs (1952-1965)
4) Roberto Dias (BRE) 527 matchs (1960-1973)
5) Teixeirinha (BRE) 525 matchs (1938–1956)
 
Le meilleur buteur de l'histoire de São Paulo
 
1) Serginho Chulapa (BRE) 242 buts (1973-1982)
Serginho Chulapa.jpg
2) Gino Orlando (BRE) 233 buts (1952–1967)
3) Luis Fabiano (BRE) 212 buts (2001–2004/2011–2015)
4) Teixeirinha (BRE) 189 buts (1938–1956)
5) França (BRE) 182 buts (1996–2002)


25/04/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1212 autres membres