FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Sénégal


El-Hadji Diouf

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_7697692_201805041131960.jpg
El-Hadji Diouf



El-Hadji Ousseynou Diouf

Né le 15 janvier 1981 à Dakar (SEN)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_7552702_20180123240780.png Sénégalais, Ailier droit, 1m80

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_7552702_20180123240780.png 70 sélections, 24 buts

(Matchs amicaux: 21 sélections, 4 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 20 sélections, 14 buts)

(Coupe du Monde: 5 sélections)

(Qualif Coupe d'Afrique des Nations: 8 sélections, 5 buts)

(Coupe d'Afrique des Nations: 16 sélections, 1 but)

 

1ère sélection : le 23 avril 2000 contre le Bénin (1-0)

Dernière sélection : le 11 octobre 2008 contre la Gambie (1-1)


06/09/2018
0 Poster un commentaire

Habib Beye

Habib Beye.jpg
Habib Beye

 

Habib Beye

Né le 19 octobre 1977 à Suresnes (FRA)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_7552702_20180123240780.png Sénégalais/ https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png Français, Défenseur droit, 1m82

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_7552702_20180123240780.png 44 sélections, 1 but

 

1997/98 Paris Saint-Germain B (FRA) 17 matchs, 2 buts
1998/2003 RC Strasbourg (FRA) 161 matchs, 9 buts
(Championnat de France: 114 matchs, 5 buts)
(Championnat de France de D2: 20 matchs, 3 buts)
(Coupe de France: 20 matchs, 2 buts)
(Coupe de la ligue: 6 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 1 match)
2003/07 Marseille (FRA) 196 matchs, 4 buts
(Championnat de France: 147 matchs, 4 buts)
(Coupe de France: 16 matchs)
(Coupe de la ligue: 3 matchs)
(Ligue des Champions: 4 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 21 matchs)
(Coupe Intertoto: 5 matchs)
2007/09 Newcastle United (ANG) 54 matchs, 1 but
(Championnat d'Angleterre: 52 matchs, 1 but)
(Coupe d'Angleterre: 2 matchs)
2009/12 Aston Villa (ANG) 18 matchs
(Championnat d'Angleterre: 9 matchs)
(Coupe d'Angleterre: 2 matchs)
(Coupe de la ligue anglaise: 3 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 4 matchs)
2011/12 Doncaster Rovers (ANG) (Prêt) 9 matchs
2012 Doncaster Rovers (ANG) 14 matchs, 2 buts
(Championnat d'Angleterre de D2: 13 matchs, 2 buts)
(Coupe d'Angleterre: 1 match)

 

Jeune défenseur apprécié à Strasbourg, capitaine adulé à Marseille, Habib Beye est un joueur doté d'un fort tempérament, reconverti depuis 2013 dans le métier de consultant pour la télévision. Né à Suresnes dans les Hauts-de-Seine le 19 octobre 1977 et d’origine sénégalaise, Habib Beye se met au foot très vite et après un parcours sinueux, marqué par des échecs, il parvient à forcer la porte du PSG à 18 ans. Après moult concours de circonstances, Claude Le Roy, directeur sportif, le repère et l'emmène dans ses bagages à Strasbourg alors qu'il était totalement inconnu et évoluait dans les équipes réserves du PSG. À presque 21 ans, il s'impose rapidement au poste d'arrière droit du Racing où il est titulaire de 1998 à 2003. À l’issue de sa dernière saison en Alsace, le défenseur central rejoint l’effectif de l’Olympique de Marseille avec lequel il atteint la finale de la coupe UEFA en 2004 contre le club espagnol de Valence. Arbitrée par le légendaire Pierluigi Collina, le match prend un tournant juste avant la mi-temps. L’attaquant espagnol Mista se présente seul face à Fabien Barthez qui sort les deux pieds en avant. Pénalty et carton rouge pour le portier marseillais. À 10 contre 11, l’OM ne parvient pas à revenir et s’incline finalement 2 buts 0 malgré plusieurs occasions ratées de Didier Drogba et Steve Marlet. Il se hisse également à la seconde place du Championnat de France en 2007. Puis Habib Beye décide de s’exiler en Angleterre. Outre-Manche, le franco-sénégalais y jouera deux saisons chez les Magpies de Newcastle avant de rejoindre Aston Villa puis finira en Championship, sous le maillot de Doncaster. En équipe nationale, l'homme au 44 sélections participe au brillant parcours du Sénégal lors de la Coupe du Monde 2002. Il met un terme à sa carrière sportive en 2012 après 15 ans de carrière au top niveau. Consultant pour la chaîne cryptée Canal+ dès 2013, Habib Beye commente pour la télévision les rencontres de Premier League et opère quelques apparitions dans les émissions consacrées au football. En 2015, il intègre l’équipe du Canal Football Club aux côtés, notamment, de Pierre Ménès.
 
PALMARÈS
Finaliste de la Coupe d'Afrique des Nations en 2002 (Sénégal)
4ème de la Coupe d'Afrique des Nations en 2006 (Sénégal)
Finaliste de la Coupe UEFA en 2004 (Marseille)
Vainqueur de la Coupe Intertoto en 2005 (Marseille)
Vice-champion de France en 2007 (Marseille)
Vainqueur de la Coupe de France en 2001 (RC Strasbourg)
Finaliste de la Coupe de France en 2006 et 2007 (RC Strasbourg)
Finaliste de la Coupe de la ligue anglaise en 2010 (non-joué) (Aston Villa)
Vice-champion de France de D2 en 2002 (RC Strasbourg)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES
Nommé dans l'équipe type de l'année du championnat de France en 2005
Élu joueur de l'année de l'Olympique de Marseille en 2003
Élu joueur de l'année de Newcastle UTD en 2008

05/09/2018
0 Poster un commentaire

Sénégal

Palmarès

 

Championnat du Sénégal (Ligue 1)

Championnat du Sénégal de D2 (Ligue 2)

Championnat du Sénégal de D3 (National 1)

Championnat du Sénégal de D4 (National 2)

Coupe du Sénégal

Coupe de la ligue sénégalaise

 

Les clubs

 

Casa Sport

ASC Diaraf

AS Douanes


24/01/2018
0 Poster un commentaire

Casa Sport

Casa Sport.png
Casa Sport

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_7552702_20180123240780.png Casa Sport Football Club, fondé en 1960

Surnom: Les casaçais

Couleurs: vert et blanc

Stade: Aline Sitoe Diatta (10 000 places)

 

L'HISTOIRE


Le club est fondé en 1960 à la suite de la réforme Lamine Diack, du nom de l'ancien Secrètaire d'État aux sports. Sa création était la volonté de l'Etat à l'époque d'ériger dans chaque capitale régionale un club fort résultant de la fusion de plusieurs autres. Les dirigeants sportifs casamançais ont ainsi fusionné trois clubs de la ville que sont le foyer de la Casamance, le Galéya football Club et l'Union Sportive de Casamance.


24/01/2018
0 Poster un commentaire

Joueurs Sénégalais

GARDIENS DE BUT

 

Tony Sylva

 

DÉFENSEURS LATÉRAUX

 

Habib Beye

Ferdinand Coly

Omar Daf

 

DÉFENSEURS CENTRAUX

 

Lamine Diatta

Roger Mendy

 

MILIEUX DÉFENSIFS/CENTRAUX

 

Salif Diao

 

MILIEUX OFENSIFS

 

El-Hadji Diouf

Moussa N'Diaye

 

ATTAQUANTS

 

Jules Bocandé

Sarr Boubacar

Henri Camara

Mamadou Niang

Souleymane Sané


23/01/2018
0 Poster un commentaire

Jules Bocandé

Jules Bocande.JPG.jpg
Jules Bocandé

 

Jules-François Bertrand Bocandé

Né le 25 novembre 1958 à Ziguinchor (SEN)

Décédé le 7 mai 2012 à Metz (FRA)

Senegal.png Sénégalais, Attaquant, 1m86

Surnoms: Boc, "Capitaine Fracasse"

Senegal.png 73 sélections, 20 buts

 

1978/80 Casa Sport (SEN) 58 matchs, 9 buts

1980/82 RUS Tournaisienne (BEL) 68 matchs, 20 buts

1982/84 RFC Seraing (BEL) 61 matchs, 20 buts

(Championnat de Belgique: 58 matchs, 20 buts)

(Coupe de Belgique: 3 matchs)

1984/86 FC Metz (FRA) 70 matchs, 36 buts

(Championnat de France: 61 matchs, 33 buts)

(Coupe de France: 4 matchs, 2 buts)

(Coupe des Coupes: 3 matchs)

(Coupe de l'UEFA: 2 matchs, 1 but)

1986/87 Paris SG (FRA) 40 matchs, 6 buts

(Championnat de France: 38 matchs, 6 buts)

(Coupe d'Europe des clubs champions: 2 matchs)

1987/91 OGC Nice (FRA) 115 matchs, 33 buts

(Championnat de France: 98 matchs, 25 buts)

(Coupe de France: 17 matchs, 8 buts)

1991/92 RC Lens (FRA) 28 matchs, 8 buts

(Championnat de France: 26 matchs, 6 buts)

(Coupe de France: 2 matchs, 2 buts)

1992/93 Eendracht Aalst (BEL) 6 matchs, 3 buts

(Championnat de Belgique de D2: 6 matchs, 3 buts)

 

Footballeur de talent, Jules Bocandé était l’une de ces stars qui marquaient vraiment leur époque. Jules François Bocandé commence sa carrière au Casa Sports de Ziguinchor, le club de sa ville natale, dans le Sud du Sénégal. Montrant déjà à 17 ans des capacités physiques et techniques supérieures à la moyenne, il fut rapidement surclassé. Le petit attaquant est certes talentueux mais il arpente seulement les pelouses du championnat sénégalais. Il a notamment comme fait d'armes d'avoir pu jouer et gagner la finale de la Coupe du Sénégal à l'âge de 20 ans, contre l'ASC Diaraf, l'un des clubs phares de la capitale, Dakar. Mais l'acte qui va donner un coup de pouce inattendu à sa carrière a lieu lors de la finale suivante, qui oppose Casa-Sport à l'ASC Jeanne d'Arc. Furieux après une décision arbitrale, Jules Bocandé, alors âgé de 21 ans, ne peut se contenir et donne un croche-pied à l'arbitre. Jules Bocande.JPG.jpgRadié à vie par la fédération de son pays (puis amnistié), Jules Bocandé fait ses valises pour l’Europe et la Belgique. Il part pour le Hainault où il signe un contrat avec la modeste équipe de Tournai qui n’évolue alors qu’en 3ème division du championnat belge. Véritable machine à empiler les buts, il attise les convoitises et signe à Seraing. "Capitaine Fracasse", comme il sera vite surnommé durant sa carrière, réalise deux belles saisons en Wallonie au point de séduire des recruteurs français, et messins, en l'occurrence. Les lorrains ont d'ailleurs eu le nez creux puisqu'il inscrit non moins de 10 buts lors de sa première saison. Un exploit qui fait de lui un titulaire indiscutable en attaque en fin de saison. Il a notamment contribué fortement à la qualification du FC Metz en Coupe UEFA à la fin d'une saison qu'ils terminent en 5ème place. Mais le fantasque sénégalais à la crinière rasta, au physique impressionnant et doté d'un sens du but inné, ne s'arrête pas en si bon chemin. Il enfile les buts comme des perles la saison suivante, tous plus spectaculaires les uns que les autres. Bicyclettes, détentes, frappes de molosse... il termine meilleur buteur de D1 en 1986 avec 23 réalisations devant Dominique Rocheteau, excusez du peu. En soixante-dix matches disputés de 1984 à 1986 avec le maillot grenat, Jules Bocandé avait inscrit 36 buts. Et puis son nom restera à jamais associé, au même titre que Tony Kurbos, à l’exploit retentissant réussi par le FC Metz à Barcelone. C’était en octobre 1984, le club grenat étrille le grand Barça sur ses propres terres, au Camp Nou (4 à 1). Un des beaux exploits à ce jour du football français en coupe européenne. Très apprécié en Lorraine, il finit par répondre aux appels du pied du PSG convaincu par son ami de sélection Oumar Sène. Cette année-là, Paris recrute également l’un des buteurs stars du championnat de France : le Nantais Vahid Halilhodzic. Tout ne se passe pas comme prévu pour lui, ses relations qu'il entretient avec ses coéquipiers Halilhodzic et Susic ne sont d'ailleurs pas folichonne. Deux saisons en dent de scie, ce qui le poussa vers la sortie. Ses passages à L'OGC Nice ou au RC Lens lui permettront de parfaire ses stats, continuant à enchanter les supporters par la soudaineté de ses frappes et ses retournées acrobatiques. Il termine sa longue carrière de joueur en Belgique à Alost, après 9 saisons en Ligue 1, avec 223 matches à la clé, et 70 buts à son compteur. Joueur clé des Lions de la Teranga pendant les années 80 et début 90, Bocandé participe activement à la renaissance du football sénégalais. Absent sur la scène continentale durant 18 ans, il qualifie tout un pays pour la CAN 1986, organisé en Egypte, grâce à un triplé historique contre le Zimbabwe durant les éliminatoires (3 à 0). Éliminés au premier tour, Bocandé et les Sénégalais reviennent plus fort 4 ans après avec une place en demi-finale en 1990 et en quart de finale en 1992. Il devient entraîneur par la suite et prend en charge l’équipe du Sénégal qu’il mènera en quarts de finale de la Coupe d’Afrique des nations en 1994. Il a été également l'adjoint de l'entraîneur de la sélection sénégalaise Bruno Metsu lorsque l'équipe nationale avait atteint les quarts de finale de la Coupe du monde 2002. Après avoir souffert durant plusieurs mois des conséquences d’un AVC, Jules Bocandé décède le 7 mai 2012 des suites d'une opération chirurgicale à Metz. C'est ainsi dans la ville où il s'est révélé au public français que l'artiste a quitté la scène définitivement. Parti à seulement 54 ans, il, laisse derrière l’image d’un redoutable buteur, mais surtout d’un homme au grand coeur.
 
PALMARÈS
4ème de la Coupe d’Afrique des Nations en 1990 (Sénégal)
Vainqueur de la Coupe du Sénégal en 1979 (Casa Sport)
Finaliste de la Coupe du Sénégal en 1980 (Casa Sport)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES
Meilleur buteur du championnat de France en 1986 (23 buts) (FC Metz)

23/01/2018
2 Poster un commentaire