FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Olympique Lyonnais

Olympique-Lyonnais.png

Olympique Lyonnais

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png Olympique Lyonnais, fondé le 3 août 1950

Surnoms: L'OL, Les Gones, Les rhodaniens

Couleurs: Blanc à parements rouge et bleu

Ennemis jurés: Saint-EtienneOlympique de Marseille

StadeParc Olympique lyonnais (59 186 places)

 

La création du club

 

- L’Olympique Lyonnais est né en 1950 d’une scission entre les sections football et rugby du Lyon olympique universitaire (LOU). Le rugby a conservé le nom de LOU, et le football est devenu l’OL, nom suggéré par un chirurgien de grande renommée, Albert Trillart, qui propose également de donner au bébé les couleurs de la ville, le rouge et le bleu.

 

1962-1973, Des Coupes à la louche

 

- Après une longue période de vache maigre et de yo-yo entre la D1 et la D2, le début des années 60 marque un premier virage important. Plusieurs changement s'opèrent. Apparaît une nouvelle génération de joueurs amenée par le fantasque attaquant argentin Nestor Combin et quelques talents naissants ou confirmés, tels Jean Djorkaeff, Fleury Di Nallo, Angel Rambert ou Aimé Mignot. C'est le temps des finales de Coupe de France. L'OL en dispute six en treize ans. Trois perdues (1963, 1971 et 1976) et trois gagnées (1964, 1967 et 1973).

 

Olympique Lyonnais.jpg

(haut,de gauche à droite): MihajlovicDomenech, Chauveau, Cacchioni, Prost, Lhomme, Trivic

(bas,de gauche à droite): ChiesaB. LacombeDi Nallo, Ravier

 

1973-1986, La traversée du désert

 

-  Au milieu des années 70 s'ébauche une première rupture. S'il tient un temps la route en D1, où la grâce de Chiesa et l'opportunisme de Lacombe lui permettent de se classer 3ème en 1974 et 1975, l'OL peine à exister en Europe. Ses claques successives subies contre le PAOK Salonique (0-4), Mönchengladbach (0-1; 2-5) ou Bruges (0-3) sont d'autan plus humiliantes que le voisin stéphanois multiplie, lui, les épopées européennes qui feront sa gloire. En 1980, la mairie de Lyon participe au financement du club ce qui entraîne un jeu de chaises musicales au niveau de la présidence et de l’entraîneur de l’OL. Fatalement, Lyon descend en 1983 en D2 pour y passer 4 années en finissant souvent sur le paillasson de la D1.

 

Olympique Lyonnais.jpg

(haut, de gauche à droite): Chauveau, Ferri, Furlan, Muller, Vargoz, Tigana

(bas, de gauche à droite): Moizan, Xuereb, Maroc, Fournier, Nikolic

 

1987, l'arrivée de Jean-Michel Aulas

 

- C'est alors qu'apparaît, au printemps 1987, un certain Jean-Michel Aulas. À 38 ans, ce jeune patron d'une société de logiciels de gestion pour entreprise (la CEGID) avait été approché par Roger Michaud pour entrer au club des cent, un collège d'entrepreneurs de la région, et s'investir à l'OL. Il est alors présenté pour la première fois au public de Gerland par le président d'alors, Charles Mighirian, à qui il allait succéder le 5 juin 1987. Appuyé par Bernard Tapie, le fringant patron de l'OM, Aulas en prendra officiellement le contrôle le 15 juin suivant, pour ne plus jamais le lâcher. Il lui aura fallu deux ans pour remonter en D1 et deux autres pour replonger son club dans le grand bain européen.

 

Jean-Michel Aulas.jpg

 

1999-2008, Les années fastes

 

- À la fin des années 90, Lyon se construit petit à petit pour devenir un équipe compétitive au plus haut niveau européen. Grâce à son nouveau partenaire le groupe Pathé, L'OL recrute Sonny Anderson (alors plus gros transfert en France) qui finit meilleur buteur du championnat avec 23 réalisations pour sa première saison. Le club obtient son premier titre de Champion de France en 2002 et se succède au palmarès pendant 7 ans. Lyon figure parmi les 10 plus grands clubs européens et atteindra plusieurs fois les 1/4 de finale de la compétition reine, la ligue des champions. L'OL réalise le premier doublé Coupe/Championnat de son histoire en 2008 grâce à son succès en finale de la Coupe de France 1 but  à 0 face au PSG.

 

Olympique Lyonnais.jpg

(haut,de gauche à droite):  M. Diarra, Carew, Tiago, Reveillère, Cris, Caçapa

(bas,de gauche à droite): Coupet , Malouda, JuninhoWiltord, Berthod

 

2016, Nouveau Stade

 

- Le 9 janvier 2016, les Lyonnais ont déménagés dans leur nouvelle maison à Décines, le Parc OL (inauguration et victoire face à Troyes). Après presque dix ans d’un parcours tortueux ponctué de recours administratifs des opposants, de déficits financiers et d’une augmentation de capital, l’OL devient le premier club français propriétaire d’une enceinte flambant neuve de 59 186 places pour un coût estimé à 405 millions d’euros.

 

Olympique Lyonnais.jpg

 

PALMARÈS COMPÉTITIONS NATIONALES


Champion de France en 2002, 2003, 2004, 2005, 2006, 2007, 2008

Vice-Champion de France en 1995, 2001, 2010, 2015 et 2016

Vainqueur de la Coupe de France en 1964, 1967, 1973, 2008 et 2012

Finaliste de la Coupe de France en 1963, 1971 et 1976

Vainqueur de la Coupe de la Ligue en 2001

Finaliste de la Coupe de la Ligue en 1996, 2007, 2012 et 2014

Vainqueur du Trophée des Champions en 2002, 2003, 2004, 2005, 2006, 2007 et 2012

Finaliste du Trophée des Champions en 2008, 2015 et 2016

Vainqueur du Challenge des Champions en 1973

Finaliste du Challenge des Champions en 1967

Champion de France de D2 en 1951, 1954 et 1989

Champion de France zone Sud en 1945

Champion USFSA région Lyonnaise en 1906, 1907, 1910 et 1913

 

PALMARÈS COMPÉTITIONS INTERNATIONALES


Vainqueur de la Coupe Intertoto en 1997

 

PALMARÈS COMPÉTITIONS JEUNES


Vainqueur de la Coupe Gambardella en 1971, 1994 et 1997

Finaliste de la Coupe Gambardella en 1970, 1992 , 2005 et 2006

Champion de France de D3 en 1993

Champion de France des réserves en 1998 , 2001, 2003, 2006, 2009, 2010 et 2011

Champion de DH Ligue Rhône-Alpes en 1942, 1943, 1946, 1955, 1963, 1968, 1998, 2002 et 2003

Vainqueur de la Coupe Rhône-Alpes en 1991 et 2001

Champion de France U19 en 1993, 2000 et 2005

Vice-champion de France U19 en 1999, 2003, 2004, 2007 et 2016

Champion de France U17 en 1994, 1995, 2000, 2004 et 2014

Vice-champion de France U17 en 2003

Champion de France des Cadets en 1977 et 1980

Vice-champion de France des Cadets en 1979

 

RECORDS


Plus jeune joueur: Joël Frechet (FRA) 15 ans et 320 jours (le 12 septembre 1981 contre Saint-Etienne)

Plus vieux joueurGregory Coupet (FRA) 35 ans et 4 mois (le 23 mai 2008 contre Paris SG)

Plus jeune buteur: Karim Benzema (FRA) 18 ans et 2 mois (le 4 mars 2006)

Plus large victoire: Lyon - Ajaccio 10-0 (1954) et Lyon-Delle 10-0 (1956)

Plus large défaite: Marseille - Lyon 7-0 (1990) et Auxerre-Lyon 7-0 (1996)

Record d'achat: Lisandro Lopez (ARG) 24 millions d'euros du FC Porto (2009)

Record de vente: Alexandre Lacazette (FRA) 53 millions d'euros à Arsenal (2017)

 

OLYMPIQUE LYONNAIS ALL-STAR


GARDIENS

 

Gregory Coupet (FRA)

Marcel Aubour (FRA)

Hugo Lloris (FRA)

Yves Chauveau (FRA)

Anthony Lopes (POR)

 

DÉFENSEURS

 

Florent Laville (FRA)

Cris (BRE)

Marcel Nowak (FRA)

Samuel Umtiti (FRA)

Ljubomir Mihajlovic (YOU)

Edmilson (BRE)

Aimé Mignot (FRA)

Anthony Réveillère (FRA)

Claudio Caçapa (BRE)

Lucien Degeorges (FRA)

André Lerond (FRA)

Christophe Delmotte (BEL)

Eric Abidal (FRA)

Jacek Bak (POL)

Jean Djorkaeff (FRA)

Raymond Domenech (FRA)

Patrick Müller (SUI)

Jérémie Brechet (FRA)

Bernard Lhomme (FRA)

Laurent Fournier (FRA)

Jean Baeza (FRA)

Bruno N'Gotty (FRA)

François Clerc (FRA)

 

MILIEUX

 

Mahamadou Diarra (MAL)

Jean Tigana (FRA)

Remi Garde (FRA)

Philippe Violeau (FRA)

Michael Essien (GHA)

Nabil Fekir (FRA)

Daniel Ravier (FRA)

Vikash Dhorasoo (FRA)

Camille Ninel (FRA)

Kim Kallström (SUE)

Franck Gava (FRA)

Marc-Vivien Foé (CAM)

Sidney Govou (FRA)

Marcel Leborgne (FRA)

Florent Malouda (FRA)

Maxime Gonalons (FRA)

Juninho Pernambucano (BRE)

Bruno Génésio (FRA)

Tiago (POR)

Hatem Ben Arfa (FRA)

Serge Chiesa (FRA)

 Ludovic Giuly (FRA)

Jérémy Toulalan (FRA)

 

ATTAQUANTS

 

Bernard Lacombe (FRA)

Sylvain Wiltord (FRA)

Ernest Schultz (FRA)

Florian Maurice (FRA)

Fred (BRE)

Alexandre Lacazette (FRA)

Fleury Di Nallo (FRA)

Lisandro Lopez (ARG)

Georges Dupraz (FRA)

Angel Rambert (FRA)

Simo Nikolic (YOU)

Lucien Cossou (FRA)

Alain Caveglia (FRA)

Eugène Kabongo (RDC)

Nestor Combin (FRA)

Karim Benzema (FRA)

Jacques Fatton (SUI)

André Guy (FRA)

Sonny Anderson (BRE)

 

ENTRAÎNEURS

 

Aimé Mignot (FRA)

Paul Le Guen (FRA)

Julien Jasseron (FRA)

Raymond Domenech (FRA)

Gerard Houllier (FRA)

 

ÉQUIPE TYPE

 

Olympique Lyonnais.jpg

 

Le plus capé

 

1) Serge Chiesa (FRA) 541 matchs (1969-1983)

Serge Chiesa.jpg

2) Grégory Coupet (FRA) 540 matchs (1997-2008)

3) Fleury Di Nallo (FRA) 494 matchs (1960-1974)

4) Yves Chauveau (FRA) 490 matchs (1964-1975/1978-1982)

5) Aimé Mignot (FRA) 424 matchs (1955-1966)

6) Anthony Réveillère (FRA) 413 matchs (2003-2013)

7) Sidney Govou (FRA) 410 matchs (1999-2010)

8) Angel Rambert (FRA) 381 matchs (1960-1970)

9) Juninho Pernambucano (BRE) 344 matchs (2001-2009)

10) Maxime Gonalons (FRA) 334 matchs (2009-2017)

 

Le meilleur buteur

 

1) Fleury Di Nallo (FRA) 222 buts (1960-1974)

Fleury-Di-Nallo.jpg

2) Bernard Lacombe (FRA) 149 buts (1969-1978)

3) Serge Chiesa (FRA) 134 buts (1969-1983)

4) Alexandre Lacazette (FRA) 129 buts (2009-207)

5) Juninho Pernambucano (BRE) 100 buts (2001-2009)

6) Bafetimbi Gomis (FRA) 95 buts (2009-2014)

-) Nestor Combin (FRA) 94 buts (1959-1964)

8) Sonny Anderson (BRE) 94 buts (1999-2003)

9) Ernie Schultz (FRA) 93 buts (1952-1957)

10) Lisandro Lopez (ARG) 82 buts (2009-2013)



03/05/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1043 autres membres